Une poignée de Bourgogne blancs et rouges

17/02/2017 - Du simple Aligoté au renommé Corton, voici, dans les deux couleurs, quelques coups de cœur comme le vignoble bourguignon sait parfois nous en offrir.

Maldant Pauvelot

En 1893, Jean Pauvelot crée le domaine éponyme. Bien des années plus tard, Hubert Maldant épouse Madeleine, l’arrière-petite-fille de Jean Pauvelot et ajoute son nom sur l’étiquette.
De son côté, Jean-Luc Maldant, leur petit-fils, s’établit en 1988 et fonde le Domaine Jean-Luc Maldant qui ne comprend à l’époque que 2,5 ha répartis entre les appellations Chorey-lès-Beaune, Savigny-Lès-Beaune et Aloxe-Corton. Petit à petit, son vignoble grandit, mais c’est sa rencontre avec son futur associé, Arnauld Jobard, diplômé en mécanique de précision, qui va donner une nouvelle impulsion à l’activité. En 2009, une partie des vignes familiales Maldant-Pauvelot est reprise par Jean-Luc. Aujourd’hui, le Domaine Jean-Luc Maldant, Grands Vins de Bourgogne, atteint 18 ha.

Bourgogne Aligoté 2015 classique 

Doré vert, il le nez se couvre de poivre à nous faire éternuer, puis s’amuse de quelques notes de verveine et de vétiver, d’un rien de gentiane, avant de nous aguicher de quelques fruits blancs. On retrouve ces derniers tout de go en bouche, rafraîchis de citron vert et de la rhubarbe confite boostés par l’amertume délicate de la réglisse. Puis la fraîcheur révèle des accents végétaux d’orties blanches coupées et de bourgeons de cassis. Le poivre revient en force vers la fin, il souligne le croquant des chairs de poire et de pomme.
Comme l’Aligoté est fort sensible à l’oxydation, la vendange est pressée à l’abri de l’air sous gaz carbonique. Le jus filtré fermente en cuve inox, puis est élevé dans le même contenant durant 10 mois sur lies. Provenance des raisins, la commune de Chorey-les-Beaune.

Santenay 2014 

Rubis clair, il donne tout de la griotte, chair, noyau et queue, mélangée de pâte d’amande et de biscuit grillé. La bouche croque d’entrée et nous séduit par ses jus bien frais de cerise, de framboise et de grain de grenade. L’amertume de ces derniers renforce la fraîcheur. Le poivre blanc saupoudre les baies et prolonge l’envolée.

Savigny-les-Beaune 2014 

Grenat au léger bistré, il nous tartine le nez de confiture de cerise noire mélangée de burlat et de figue, parfumé encore de poivre rose et de réglisse. La bouche souple au fruité immédiat se nuance de notes florales où se reconnaissent violette et rose blanche. Les tanins fins et soyeux laissent s’écouler le jus sans la moindre entrave.

Aloxe-Corton vieilles Vignes rouge 2012 

Robe grenat aux subtiles reflets pourpre, un nez qui respire la marmelade de fruits mélangés, prune et fraise, burlat et groseille, le tout saupoudré de poivre blanc et de cardamome. En bouche, la fraîcheur délicate apprête les papilles à détailler le fruité senti. Les tanins fins restent toutefois présents et nous griffent de leur grain un rien acéré. Le jus des baies coule avec fluidité et renforce l’impression aérienne du vin. Enfin, la longueur s’étire en filigranes épicés.
Plantés en 1939 dans un sol d’éboulis calcaires à matrice argileuse brun-rouge, les Pinot Noir produisent de petites grappes concentrées en arômes et en couleurs. Macération à froid sous gaz carbonique. Fermentation en cuve avec pigeages et remontages durant la cuvaison de 35 à 40 jours. Élevage en fûts de chêne pendant 16 mois.

Corton-Charlemagne Le Charlemagne Gd Cru blanc 2014 

Doré lumineux aux reflets encore verdoyants de jeunesse, on le sent timide, ne livrant que le grillé d’une noisette concassée imprégnée d’un jus léger de pomme acidulée. Il prend ensuite un peu d’assurance et nous livre quelques fragrances délicates de pâte d’amande et de gelée de citron. Un pétale de violette s’accroche au coin de ses lèvres et fait sourire la bouche. Onctueuse, elle s’avère plus volumineuse qu’attendue et offre la saveur du beurre frais sur toast agréablement grillé. Arômes torréfiés qui mettent en évidence notes florales et fruitées. Chairs croquantes au parfum suave, pomme, poire, pêche, …s’accoquinent d’aubépine et de fougère pour en fin de bouche déposer leur bouquet sur l’articulation minérale.
Plantée en 1950, cette parcelle, exposée plein sud sur la montagne de Corton à 320m d’altitude, plante ses Chardonnay dans des marneux jaunes. Grand de 0.19 ha Le Charlemagne se situe au cœur de l’appellation. Pressurage sous gaz carbonique et fermentation en fûts de chêne et élevage de 16 mois, agrémenté d’un bâtonnage léger.

www.domaine-maldant.com

Pascal, Laurent et Sandra Borgeot

Pascal, Laurent et Sandra représentent la quatrième génération de la famille Borgeot, installée à Remigny  depuis 1903, commune de Saône & Loire où le domaine possède 20 ha.
Quant à Edouard, c’est le nom de la famille dont la maison jouxte la parcelle.

Derrière chez Édouard 2014 Saint-Aubin 1er cru P&L Borgeot

Doré vert, le nez grille des guimauves et rôtit des fruits blancs, les couche sur un lit de foin, les saupoudre de poivre et de cumin. La bouche onctueuse s’offre la fraîcheur du citron avec un rien de zestes. Puis viennent les chairs de raisin et de pomme reinette mélangées de noisettes pillées. L’onctuosité dissimule à peine le relief minéral au goût de calcaire mouillé légèrement salé. La longueur s’épice tout en gardant le fruit.

Tête de Fer 2013 Maranges Domaine Sandra Borgeot

Jaune lumineux, il hume les fruits jaunes tels la pêche, la mangue et l’abricot avant de céder la place aux blancs poire, pomme et carambole. La bouche vive donne le ton, celui du dynamisme qui vous emporte les papilles dans une folle farandole de fruits épicés où quelques pétales rejoignent la cavalcade avec en fond un goût d’anis à la fois subtil et entêté. Une légère impression de rêche révèle l’accroche minérale qui offre sa structure au vin. Longueur saline et fruitée.
La vendange manuelle est éraflée à 90%. La fermentation en cuves ouvertes dure 14 à 18 jours avec pigeage et remontage journaliers. Élevage en fût de chêne de 12 mois dont 10% en fût neuf.

www.comptoirdesvins.bewww.time2wine.be

 Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne