Trois Tavel pour l’été

Tavel, c’est du rosé ! On a parfois tendance à l’oublier. Il est vrai que l’AOC rhodanienne aime rester en dehors des clous pour nous offrir des vins à la personnalité bien marquée. 

Pour débuter deux émanations du célèbre Domaine d’Aqueria.

Les Esperelles d’Aqueria 2018 Tavel

La robe rose vermillon intense nous donne envie d’y goûter. Mais avant le nez y détecte un mélange de gelées de groseille et de framboise rafraîchies de zestes confits de mandarine et d’orange sanguine. La bouche n’y tient plus, les lèvres impatientes trempent illico dans l’onctueux breuvage. Toucher délicat à l’agréable fraîcheur. Cette dernière se diffuse tout de go dans l’espace palatin et y installe sans hésiter ses arômes de fruits rouges bien épicés de poivre blanc soulignés par l’amertume raffinée des écorces d’agrumes. Une note de lavande apporte son élégance, le curcuma sa touche orientale. 
Un rosé gourmand au caractère délicat qui sied à l’apéro sans dédaigner le repas assorti de préparations à l’artichaut, tant cru que chaud. La cuisine asiatique lui plaît aussi, canard laqué, crevettes minchan, porc aigre-doux.

Vallognes d’Aqueria Tavel

Rose intense à la note violette et au nez bien plus épicé que fruité. Mais c’est avant tout la bouche qui séduit par son onctuosité, son gras, sa gourmandise charnue au goût de fruits rouges confits. La fraîcheur ne s’oublie pas et se renforce grâce à l’amertume gracieuse des zestes d’agrumes. Une petite accroche minérale, voire saline, nous donne envie d’une rapide deuxième gorgée.
Un rosé qui se marie facilement aux artichauts, mais aussi poisson comme les rougets ou le saumon accompagné de tapenade noire.

Ces deux vins se retrouvent exclusivement en grande distribution et montrent qu’on peut y trouver des rosés sympas.
www.cavederasteau.com

Le Tavel de Vidal-Fleury

Pour la Maison Vidal Fleury, le Tavel a toujours été une évidence. Son tarif en propose depuis 1920, bien avant que Tavel ne devienne AOC, en 1936, c’est dire!

Tavel 2018 Vidal-Fleury Tavel

Rose abricot teinté d’améthyste. Nez de garrigue où le thym et le romarin se maculent de jus de cerise et d’arbouse. La bouche fraîche et aérienne aux notes graciles de fruits rouges acidulés se poudre de poivre blanc. Une étonnante fragrance d’estragon souligne le fruité. Viennent ensuite les jus de groseille et de fraise qui apportent leur lot de gourmandise raffinée. Voilà un rosé qui se déguste de façon séquentielle. À chaque gorgée une autre nuance vient nous ravir par son expression particulière et nous dire… waouh, quelle élégance ! 

Assemblage de 50% de Grenache, 30% de Syrah et 20% de Cinsault. Où le Cinsault est vinifié par pressurage direct, le Grenache par saignée et la Syrah par macération pelliculaire. Fermentation en cuves Inox avec des levures sélectionnées et une température contrôlée à 18°C. Pas de fermentation malolactique. Élevage de 4 mois sur lies avec bâtonnage jusqu’à la mise en bouteille. Clarification naturelle par débourbage et une filtration. Absence de collage. Maturation de 3 mois en bouteille avant expédition.

Un Tavel très élégant, aérien, qui sied aux plats de crustacés, crabe ou langoustine, pâtes aux gambas. Mais aussi la volaille aux olives, voire le poulet frites. Mais aussi la cuisine orientale pour retrouver le raffinement de la japonaise.
www.vidal-fleury.com
www.hasseltmillesime.be

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire