Trois rosés pour lancer l’été

11/06/2019 -Juin démarre avec enfin de belles températures. Sortons les rosés ! Oui, mais lesquels ? Voyons d’abord du côté de la Loire, du Beaujolais et du Midi…

IGP Val de Loire Secrets de Vignes Pineau d’Aunis 2018 Donatien Bahuaud

Belle et ancienne marque ligérienne, Donatien Bahuaud fait aujourd’hui partie du groupe Orchidées (ex-Ackerman), cette cuvée issue de Pineau d’Aunis, alias Chenin Noir, nous a séduit par ses arômes de groseille et de framboise, et surtout, sa belle bouche épicée (poivre et anis). Qui a dit que les rosés de Loire étaient tendres ?
www.donatien-bahuaud.fr

Beaujolais rosé 2018 Vignerons de Bel Air

Oui, le Beaujolais fait de bons rosés. De Gamay, naturellement. Si l’exubérance de son fruit (fraise, cerise) ne surprendra guère les adeptes de ce cépage, son côté structuré, par contre… Ce n’est pas la première fois que nous épinglons le travail de cette coopérative ; pour rappel, elle compte quelque 250 membres qui totalisent 700 hectares de vignes, dont une bonne partie en crus (la structure se présente d’ailleurs comme le premier producteur de crus du Beaujolais, tous crus confondus).
www.vignerons-belair.com
www.letastevin.bewww.cavedelacote.chwww.viguursinwijn.nl

Gérard Bertrand Ballerine Brut Etoile Crémant de Limoux Rosé

Le ténor du vin languedocien et ex-rugbyman Gérard Bertrand entretient cette jolie danseuse, fine comme les bulles de ce Crémant de Limoux et vive comme sa bouche mutine. Pinot noir et Chardonnay s’y répondent et se complètent, la fraîcheur du terroir limouxin venant compenser la latitude bien plus basse qu’en Champagne ou en Bourgogne, berceaux de ces deux cépages décidément bien adaptés dans cette partie de l’Aude.
www.gerard-bertrand.com
www.vascogroup.com

Hervé Lalau

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire