The second Battle of Waterloo

16/10/2015 - Le 7 novembre prochain aura lieu à Waterloo, sur le champ de bataille même, non la reconstitution d’un bain de sang, mais un événement vineux qui mettra aux prises, 200 ans après, les trois principales nations qui se sont affrontées en 1815 : la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne (ou plutôt les principautés qui la constitueraient plus tard).

Si IVV vous en parle, c’est d’abord parce que cela concerne le vin : en effet, les «champions» des trois nations ne sont ni Grognards, ni Uhlans, ni Beefeaters… mais des vins à bulles. 12 des meilleures bulles de chaque pays, pour être précis.

Il y aura  du Champagne, bien sûr – appellation symbole s’il en est, puisque qu’elle doit autant aux efforts de familles allemandes comme les Deutz, les Mumm ou les Krug et à la fidélité du marché anglais qu’au vignoble champenois.

Il y aura des Sekts allemands, aussi – n’oublions pas que nos voisins d’Outre-Rhin comptent parmi les gros producteurs de bulles au monde, et parmi les plus gros consommateurs. Et depuis fort longtemps. Comment imaginer que dans ce tourbillon de bulles, on ne puisse en trouver de belles?

Last but not least, il y aura des sparklings anglais. On le sait, ceux-ci sont en pleine effervescence, depuis que le réchauffement climatique (et l’obstination britannique) a fait émerger la qualité des terroirs crayeux de l’autre versant du Bassin Parisien, très semblables à ceux de la Marne, depuis le Kent jusqu’au Devon. On aura donc l’occasion de vérifier tout le bien qu’en disent nos amis d’Outre-Manche.

Il y aura même, dit-on, un vin mystère qui pourrait provenir d’un petit pays proche, dont les Gaulois étaient les plus braves, et dont les enfants ont combattu des deux côtés à Waterloo – sous l’uniforme hollandais, et sous l’uniforme français. Mais chut, c’est confidentiel…

Tous ces vins ont été amoureusement sélectionnés par les organisateurs – Les 5 du Vin – et seront dégustés à l’aveugle, comme il se doit, par un panel de journalistes professionnels internationaux, représentatifs eux aussi des trois nations aux prises.

L’autre raison pour laquelle nous vous en parlons ici, c’est qu’In Vino Veritas – votre IVV – est partenaire privilégié de cet événement. Il en sera même le media officiel.

Deux de nos journalistes (dont votre serviteur) font partie du comité de pilotage, et ils seront au nombre des dégustateurs.  IVV sera même  le premier magazine à pouvoir vous divulguer les résultats de cette pacifique bataille. Nous vous fixons déjà rendez-vous au lendemain de la confrontation…

Et comme on disait naguère : vive l’amitié entre les peuples ! Vive les bulles ! Vive le vin !

Et merci qui ? Merci IVV !

Hervé Lalau

04-encart_INVINOVERITAS_960x180px_04B

Laisser un commentaire