Terre Joie, le Liban à coeur joie

06/05/2019 - Joe Saadé est un jeune vigneron - les passionnés ne vieillissent pas, ils gagnent de l’expérience - qui a planté ses vignes dans l’Ouest de la Bekaa, au sud de Kefraya, il y a une dizaine d’années.

Mais ses premières cuvées sortent à peine sur le marché.
C’est qu’il a choisi d’attendre que les vignes soient à maturité, que ses vins soient prêts et qu’ils valident ses choix.

Des choix quelque peu iconoclastes, même pour un vignoble aussi remuant que celui du Liban, puisqu’ils se sont portés, en rouge, sur le Cinsault et sur un assemblage de Cabernet Franc (qu’il préfère au Cabernet Sauvignon) et de Merlot, pour sa cuvée d’élevage.

Quant à son rosé, c’est un 100% Grenache – il ne l’utilise que pour cette couleu .

Pari gagné

Ce pari est tout à fait réussi, et pour les trois vins. Son Cinsault 2016 est friand, fruité à souhait (framboise, grenade) mais cette gourmandise cache une structure ferme et un dynamisme inattendu.
Ce dynamisme est d’ailleurs le fil rouge des deux autres cuvées; le Cabernet Franc Merlot 2014 est l’archétype d’un vin de vendange bien mûre mais pas cuite (le problème de tellement de merlots!), et le bois (16 mois de barrique) est bien dosé. Ce vin a d’ailleurs obtenu une médaille l’an dernier à l’International Wine Challenge.

Le Grenache Rosé, lui, coche toutes les cases du rosé à l’ancienne; belle couleur, pas de thiols, pas de bonbon anglais, des arômes de vin et une bouche de vin (ben oui, c’en est!), une attaque franche, et juste ce qu’il faut de vivacité pour ne pas tomber dans le mou. C’est une cuvée parcellaire récoltée à quelque 1300 m.

Cherchez la faille…

Le domaine est de taille modeste (10 hectares), mais situé à un endroit très particulier, sur la Faille de Yammouneh (une partie de la Faille de la Mer Morte), à la jonction de plusieurs plaques tecnoniques; d’où un relief et une géologie mouvementée – les sols à forte proportion de calcaire se trouvent au-dessus d’un sous-sol aquifère.

Le Mont Liban, à l’Ouest, l’abrite des vents de la Méditerranée, tandis que le Mont Hermon, au Sud, bloque les vents du désert de Syrie. Et la présence de la rivière Litani et du lac artificiel de Qaraoun garantit un niveau d’humidité minimum.

Pas de faille dans le raisonnement des Saadé, cependant: même pour les cépages bordelais, l’altitude compense l’altitude (sur le 33ème parallèle)

Avant de venir au vin, Joe Saadé travaillait dans la publicité, aussi n’a-t-il confié à personne d’autre le choix de sa marque, Terre Joie, qui va comme un gant à sa gamme de vins espiègles. Incidemment, Saadé veut dire joie en arabe libanais.
www.terrejoie.com

Hervé Lalau

Pour accéder aux autres rubriques « IVV vous fait voir du pays », cliquer ici

4 commentaires

  • Joe Saade says:

    Je ne sais comment vous remercier pour cet article qui nous donne beaucoup de courage et qui aide tellement a nous rassurer que nous sommes sur la bonne route.
    En esperant pouvoir se rencontrer bientot, acceptez ma reconnaissance.

  • Cesar Jabr says:

    Merci Joe pour la fierté que Terre Joie nous faits ressentir en plus du plaisir du palais.

  • Michel Noun says:

    Joe est un passionné de vin. Il est très méticuleux dans ses choix et a une base solide de connaissance du produit, de la compétition et du marché. Je n’ai aucun doute que Terre Joie va atteindre un succès bien mérité. Cheers Joe.

  • Maya et Pierre Nader says:

    Nous avons savouré les vins de Joe Saade avec famille et amis à plusieurs reprises, en apéritif et pour accompagner de bons mezze et à chaque fois Terre Joie à ravit nos palais! Ce vin est un vrai bonheur, plein de fraîcheur et de nouveauté et nous fait vivre des moments de partage pur et vrais.

Répondre à Michel Noun Annuler la réponse