Rueda et Toro, un blanc pour deux rouges

25/11/2019 - Ces deux appellations se complètent bien, fraîcheur du blanc pour l’une, gourmandise du rouge pour l’autre. Trois vins solaires à la fois riches et délicats

Quand le Verdejo offre richesse et complexité, sans vouloir imiter le variétal Sauvignon, certes autorisé dans la DO Rueda

Campo Eliseo 2017 Rueda

Lumineuse, la cuvée se teinte de nuances blanches et vertes. Le nez hésite entre les agrumes et les fleurs blanches. Un rien de poivre vient y mettre son grain. La bouche suit le même cheminement et passe du bouquet de camomille romaine, fougère et fleur d’oranger aux citron, mandarine et cédrat. Les agrumes ne présentent aucune agressivité, c’est en douces gelées qu’ils se déclinent, juste relevés de saveurs poivrées. Parfums floraux et suavité fruitée se traduisent en un véritable confort buccal qui s’éternise pour mieux nous plaire.
Ce 100% Verdejo, dont les vignes plantées à 2.200 pieds /ha palissés et âgées de 40 ans, se vendange manuellement. Macération à froid de 12 h des raisins avec leur peau, puis sans peau sur leur particule fine pendant 10 jours. Fermentation en fûts de 600L de chêne français, élevage de 10 mois en barriques avec bâtonnage durant 4 mois.

Deux Toro certes solaires, mais à la fraîcheur bien en place

Campo Eliseo 2014 Toro

Violet noir, le nez légèrement fumé évolue rapidement vers les pâtes de fruits, mûre, fraise, prune, soulignées de réglisse et de poivre noir. La bouche, solaire reprend le credo nasal, fruité confit, épices douces, les mêle à la trame tannique qui s’en épaissit pour former un boutis à la texture gaufrée. La fraîcheur s’aide du caractère capiteux qui apporte une volatilité pour aviver la masse charnue des baies. La longueur reprend à l’envers le déroulement aromatique.
100% Tinta de Toro âgés de 75 ans, plantés à 900 pieds/ha, qui poussent dans des sols ferrugineux et sablo-limoneux couverts de galets roulés. Vendange manuelle, éraflage et macération pré-fermentaire à froid de 5 jours, macération 3 semaines, malolactique en barriques de 18 mois

Campo Alegre 2014 Toro Campo Eliseo

Violet pourpre, un nez de noyau de cerise, puis de chair de cerise au marasquin, avec un rien de tabac et de Cayenne, du poivre, beaucoup de poivre, enfin un mélange de laurier, de romarin et de sauge. La bouche offre la baie en gelée, y ajoute des agrumes, orange sanguine et cédrat confits, qui apportent une fraîcheur exquise, légèrement amère. Les tanins entourent tout ce petit monde de leur voile entre soyeux et râpeux comme un crêpe de Chine, caractère délicat d’un vin puissant.
100% Tinta de Toro planté à 1.100 pieds/ha et âgés de 40 ans. Vendange manuelle en cagettes de 15 kg, éraflage, macération pré-fermentaire à froid de 5 jours à 6°C, pigeage et remontage avant fermentation alcoolique suivie d’une macération sous peaux de 1 mois avec remontages réguliers. Élevage de 14 mois en barriques de bois français.

Campo  Eliseo 

Le vignoble est situé sur la meseta entre 600 et 700 mètres d’altitude et se partage les appellations Rueda et Toro proche du fleuve Duero qui atténue les variations thermiques importantes dues au climat continental de la région.

www.campoeliseo.eswww.francoislurton.com
www.dewitwines.be

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire