Rouge du sud, Cairanne et Petit Verdot

12/09/2019 - Nous dégustons un grand nombre de vins, certains font partie de séries entières consacrées à un domaine, une appellation, un cépage, d’autres se font remarquer lors de dégustions panachées. Issus de cette dernière catégorie, voici deux rouges du sud dont j’avais envie de parler.

Le premier nous vient du dernier « cru » en date des Côtes-du-Rhône, Cairanne 

Domaine Eyverine 2017 Cairanne bio

La robe d’un grenat foncé à l’aspect velouté engage à le déguster. Son nez parfumé de cassis et de mûre relevé d’une bonne poignée de sauge et de thym nous fait dire qu’on ne s’est pas trompé. Quelques baies de genévrier, un trait de réglisse et une pointe d’anis ajoutent encore au plaisir qu’on a à le respirer.
La bouche ample aux tanins soyeux conforte nos premières impressions. Rafraîchie par la saveur du fruit, elle offre un jus langoureux avivé par de belles épices. Peps et longueur retrouvent avec intensité les arômes de cassis qui dirigent le déroulement fruité.
Assemblage de Grenache, Syrah et Mourvèdre qui poussent en mode biologique dans des sols faits de colluvions calcaires pour les coteaux et de galets roulés sur les anciennes terrasses. Les parcelles sont exposées au sud. Vinification et élevage en cuve béton.
www.eyverine.com
www.intermarche.be

Le deuxième nous arrive du Languedoc, qui affectionne autant ses AOC que ses Vins de Pays 

Petit Verdot 2016 Domaine de la Baume Pays d’Oc

J’aime cette robe violet noir pleine de mystère.
Nez légèrement mentholé et anisé qui parfume les fruits rouges et noirs, cassis, cerise, fraise et mûre. On y ajoute du poivre, de la sauge et du romarin, pour relever le débat, de la violette pour l’élégance du langage. En bouche, la fraîcheur parle de pâte d’amande parfumée des arômes des fruits sentis souligné, comme pour les redessiner, d’un long trait de réglisse. Son amertume délicate renforce la fraîcheur et imprime son caractère volontaire dans notre mémoire gustative. Un vin droit aux côtés arrondis.
Ce 100% Petit Verdot sur sol calcaire se récolte au mois d’octobre, vendange tardive qui respecte la maturité du raisin. Vinification et élevage de 6 mois en cuve.
Le domaine d’une centaine d’ha se situe à proximité du village languedocien de Servian, entre Béziers et Pézenas.
www.domaine-labaume.com 
www.douzewines.bewww.aupanierdevictor.bewww.chaflo.be

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire