Rififi à la DOC Oltrepò Pavese

06/06/2018 - Le retrait de caves qualitatives du Consorzio dell’Oltrepò Pavese pourrait préfigurer une révolte plus générale au sein des instances de tutelle en Europe.

Pas moins de 14 domaines viennent de faire sécession du Consorzio Tutela Vini Oltrepò Pavese.

Raison invoquée: la politique menée par le consorzio serait dictée par les gros producteurs, et les exigences qualitatives trop faibles.

Par le jeu de la pondération des votes en fonction des volumes produits, les grandes entreprises détiennent bien souvent la majorité lors des assemblées générales et peuvent ainsi rejeter les projets émanant des petites exploitations, visant à renforcer les exigences qualitatives.

Ce problème n’est pas limité à l’Oltrepò, ni même à l’Italie. De plus en plus de voix se lèvent pour exiger plus de démocratie dans les instances de tutelle en Europe.

Pour les autres News cliquer ici

 

 

Laisser un commentaire