Prosecco, brut ou brutal ?

12/12/2015 - Le 1er août 2009, la réglementation du Prosecco a été modifiée en profondeur.
Des zones de production et des producteurs en ont été exclus au nom de l’authenticité.
L’IGT est devenu DOC et la DOC est devenue DOCG, au nom de la qualité.

Le rendement maximum par hectare, qui était de 240 hl en IGT, a été abaissé de à 126 hl en DOC ; tandis qu’il était diminué de 95 hl en DOC à 90 hl en DOCG.
Les régions exclues de l’aire de production ont dû cesser d’employer le nom de cépage Prosecco pour le remplacer par le nom de Glera.

Italian_Sparkling_Wines_Spumante_Prosecco_Florence_Italy

Résultat, les prix du Prosecco se sont envolés, et on a vu fleurir quelques noms très ingénieux, du genre de “Pro Seco”, inventés pour pouvoir vendre du Glera à des prix raisonnable.
Qu’on ne s’y trompe pas : la baisse de la production de Prosecco ne correspond en rien à une baisse du rendement à l’hectare. Les viticulteurs de la nouvelle DOC continuent à produire leurs 240 hl habituels à l’hectare, ils se bornent à déclarer l’excédent par rapport au plafond de la DOC en simple Glera.
Tout est vinifié d’une seule traite, il n’y a que l’habillage qui change – c’est beau le commerce! On empoche l’augmentation du prix du prosecco, et un bonus fixe sur Glera. Pour l’augmentation de la qualité, on repassera.

Et rebelote, cette année! Nous avons vu que les viticulteurs du Prosecco savaient compter; mais pas les bobos de leur Consorzio, apparemment. Ces derniers viennent de s’apercevoir, 6 ans après, qu’ils s’étaient trompés, et que l’aire de la DOC était trop large de 3000 ha par rapport à la réalité.  Ils veulent donc corriger cette erreur, et tant pis si pour cela, ils assèchent complètement le marché (pro seco, je vous disais!).

  • En 2015, le rendement maximum par hectare sera porté de 18.000 à 21.000 kg.
  • Le pressurage sera officiellement augmenté de 70% à 75% par kilo de raisin.
  • 700 ha de Glera (la plupart situés à Trévise) redeviendront du Prosecco
  • On pourra ajouter 15% de Chardonnay et/ou de Pinot Grigio dans le Prosecco

Résultat: la production passera cette année de 2,4 millions d’hectos 2014 à 3,2 millions d’hectos.
Avec un Chardonnay à  € 0,80/l, un Pinot Grigio à € 0,90/l (contre € 1,50/l pour le cépage Prosecco).
La vendange est déjà rentrée, et comme la demande excède l’offre sur le marché, le prix restera élevé, pas besoin de machine à calculer.
Un peu partout dans la presse, je lis que le Prosecco va conquérir le marché belge – et c’est vrai, les ventes ne font qu’augmenter. Mais j’ai du mal à comprendre l’enthousiasme des journalistes.
D’accord, le Prosecco est une bulle sympathique, notamment pour qui aime son petit côté doucereux, et le Cava a ouvert la porte au développement des effervescents internationaux.

PROSEC

Les viticulteurs du Cava reçoivent en moyenne € 0,30/l pour leurs raisins, et selon la règle de cette méthode traditionnelle, la bouteille doit encore rester 9 mois minimum en cave avant d’être mise en marché. Une bouteille de Prosecco, elle, peut être prête en un mois, ce n’est plus qu’une question de marketing: Frizzante ou Spumante (le coût départ cave est le même, seules les accises changent et expliquent la différence de prix au rayon). )
En Belgique, on nous envoie le Prosecco sous bouchon et muselet – et ça fait paf!; nos voisins du Nord et de l’Est , eux, le reçoivent sous capsule – et ça fait pschitt!

Le Prosecco est actuellement l’objet d’un bras de fer politique entre viticulteurs et maisons de négoce, qui tourne à la folie. Leurs clients grognent, et on ne serait pas étonné d’en voir un, même  parmi les plus gros opérateurs sur le marché international, leur prier d’aller se faire voir ailleurs.
La récolte 2015 permettra-t-elle de couvrir la hausse des ventes? Cela reste à voir.

Heureusement, comme partout, il y a des producteurs de Prosecco qui sont aux petits soins pour leurs vignes, et qui élaborent de superbes produits. Comme ceux du domaine Il Colle, de la famille Ceschin, qui nous ont scotchés à la dégustation. Je vous en reparlerai, dans un autre cadre.

Mark Schiettekat, Le Wine

 

mappa_docProsecco

Laisser un commentaire