Picpoul de Pinet, ou la fraîcheur du Sud

08/02/2016 - «Son terroir, c’est la mer», dit le slogan du Picpoul de Pinet. C’est peut-être pour ça que nous en avions une idée plutôt… horizontale. Celle de vagues ondulations un peu monotones aux bords de la Grande Bleue, ou plutôt, de l’étang. Nous avions tort, évidemment!

Il suffit d’aller voir sur place pour constater que le Pinet est non seulement terrien, mais doté de plusieurs terroirs; et que si, effectivement, la partie la plus proche de la mer est assez plate, plus l’on s’éloigne, et plus le vignoble ondule, plus il s’éparpille, plus il s’égaille, plus il se cache entre les pins avec, de-ci delà, un joli cabanon, un sentier, des affleurements calcaires au milieu des poudingues (de l’anglais pudding : il s’agit d’agglomérats de roches sédimentaires, comme un gâteau cuit à la pression, non d’une cocotte minute, mais d’événements géologiques).

Ajoutez-y un cépage aux remarquables vertus rafraîchissantes, mais capable d’atteindre de belles complexités si on lui donne un peu de soin et du temps sur ses lies, notamment; des caveaux accueillants; un environnement préservé (quelque 13.000 ha de nature protégée); sans oublier les traces d’un passé plus de deux fois millénaires (la Via Domitia traverse le vignoble), que vous faut-il de plus pour avoir envie de venir ?

03_073 1

Le «Muscadet du Sud»

Comparaison n’est pas raison. On l’appelle parfois le Muscadet du Sud, parce qu’il aime les fruits de mer. Sauf que Picpoul de Pinet, ce sont à peine 2.000 ha contre plus de 9.000 en Muscadet. Côté production, l’écart se creuse encore : environ 70.000 hl à Pinet et huit fois plus en Muscadet. Autre grande différence: alors que le Muscadet est plutôt en régression sur les grands marchés du vin, le Picpoul, lui explose à l’exportation, notamment aux Etats-Unis et en Grande Bretagne.
Plus important pour l’œnophile, on voit apparaître (à moins que ce soit juste qu’on s’y intéresse plus qu’avant) de vrais vins d’expression, toujours vifs, comme il sied à des vins maritimes, mais plus gras, plus concentrés, plus «terroités», avec un certain potentiel de garde. Enfin, si vous avez le courage d’attendre…
Hasard de l’histoire, cette évolution – ou plutôt, notre prise de conscience, coïncide avec le passage de ce cru en AOP à part entière, voici quelques mois. Jusque là, il n’était qu’une simple mention dans l’AOC Coteaux du Languedoc (depuis 1985).
Pour rappel, Pinet se situe au nord du Cap d’Agde et de Sète, entre Béziers et Montpellier. Tout près des parcs à huitres. Pour vos prochaines vacances en famille, ses jolis sentiers balisés vous y attendent. Ainsi que ses vignerons, un verre de Picpoul à la main…

 

Pourquoi ici ?

carteLa région de Pinet est une zone très sèche, aux terrains alluvionnaires profonds. Ceci a favorisé l’implantation de cépages à maturation tardive: essentiellement, et historiquement, le Terret bourré et le Piquepoul, qui existent tous les deux sous variantes blanc, gris et noir.
Moins productif, le Piquepoul était le plus souvent réservé aux belles cuvées, et a un temps souffert de cette concurrence. C’est le développement du tourisme de masse sur le littoral languedocien, à partir de 1965, qui a favorisé un nouvel essor de ce blanc original, à l’acidité naturelle, si bien apparié aux fruits de mer de la région.
Quand il s’est agit de donner à boire aux touristes, les gens du cru ont tout de suite pensé au Piquepoul, dont étaient issues les belles bouteilles qu’ils appréciaient en famille. La progression a été assez remarquable: en 50 ans, on est passé de 1.500 hl à 70.000 hl aujourd’hui. Mais ce sont surtout les 25 dernières années qui lui ont été les plus favorables: le vignoble comptait moins de 600 ha cultivés en 1998. Et il y aurait sans doute encore une marge de développement, si l’aire de production n’était pas limitée.

 

Nos recommandations

Cuvée Ludovic Gaujal 2013 Gaujal

Cuvée Ludovic Gaujal

Blanc légèrement teinté de vert, il nous charme d’emblée par ses senteurs de fruits mûrs nuancé d’anis et de poivre blanc. La bouche oscille entre minéral et ampleur confite des agrumes. Ces derniers renforcent encore l’impression de fraîcheur par un trait d’amertume à la fois sapide et élégant. www.gaujal.fr

Classic et Prestige 2014 Domaine des Lauriers

Domaine des Lauriers
Voici deux cuvées qui se différencient par d’une part leur robe au blanc poudré d’or pour la seconde,  les nez proposent pour le premier un élan d’agrumes mélangés de poire croquante, quant au  Prestige, il confit le citron et le nappe de miel d’acacia. En bouche, le minéral du premier rivalise avec l’onctuosité du deuxième. Et si le Classic demande à se boire rapidement, le Prestige offre un potentiel qui lui permet une bonne garde. www.domaine-des-lauriers.com

Cave de Florensac Cuvée Ressac 2013

Au nez, ce ressac vous asperge d’embruns de coing, de liqueur de plantes et de citron confit; dense en bouche, il bouscule les papilles de sa minéralité ; l’acidité est vive, mais bien intégrée – sec de chez sec… mais ample. La preuve qu’un bon Picpoul est souvent encore meilleur après un an. http://florensac.free.fr/pages/cave.htm
Delhaize

Château de Pinet 2014

Château de Pinet

Nez de pomme, de citron et de pomelo, bouche grasse aux notes de thé noir, un bon équilibre entre fraîcheur et matière. Un Picpoul très… piquepoul.
www.newcorkcity.be  www.debruijnwijnkopers.nl

Cave de l’Ormarine Cuvée Duc de Morny 2014

Cave de l’Ormarine Cuvée Duc de Morny
Un beau contraste entre des notes de miel et de tilleul au nez, et une bouche alerte, mais puissante, avec une pointe d’amertume qui s’harmonise assez bien avec les quelques notes boisées. Cette cuvée élevée 8 mois en barriques est le milieu de gamme de la coopérative de Pinet, plutôt destinée à la restauration et au secteur traditionnel. www.cave-ormarine.com

Mas Saint Laurent 2014

Mas Saint Laurent
Doré pâle, il respire la fraîcheur marine faite d’iode et d’embruns rehaussés d’algue. Quelques senteurs d’agrumes viennent déjà nous prévenir que la fraîcheur se retrouvera en bouche. Et les papilles ne sont pas déçues, même si le vin est très construit, il offre une vivacité de jus de citron et de pamplemousse qui nous fait saliver et nous met en condition pour savourer quelques huîtres et palourdes. massaintlaurent@wanadoo.fr

Le coin de l’ampélographe

280px-PicpoulCépage assez vigoureux, le Piquepoul débourre précocement pour mûrir tardivement. Il affectionne particulièrement les sols sableux ou calcaires des zones chaudes et peu fertiles. Le Piquepoul est sensible à l’oïdium, à la pourriture grise et à l’érinose. Son port est érigé, ses feuilles orbiculaires comptent 5 lobes dentelés. Ses bourgeons rapprochés provoquent un entrelacs de grappes difficiles à récolter. Elles se vendangeaient jadis à la main. Beaucoup de grains tombaient, les poules à l’affût les piquaient, ce serait l’origine la plus plausible du nom. Ses grappes ailées épousent la forme cylindro-conique, les baies ovoïdes de tailles moyennes colorent leur peau mince de vert tendre nuancé de roux à la maturité. Leur jus abondant donne des vins naturellement acides en zone méditerranéenne (les vins ne sont pas acidifiés). Secs, ils ne contiennent pas plus de 3 g/L de sucre résiduels pour une acidité de 4 g/L, un pH de 3,2 et un degré alcoolique de 12° à 12,5°. Ils ne proposent pas d’arômes particuliers mais leur arrête acide les fait résister à l’iode et au sel des coquillages et autres produits marins.
Pour l’instant 4 clones sont exploités dans le vignoble de Picpoul de Pinet. Il en existe toutefois 230 cultivés au conservatoire national dont 50 ont été sélectionnés en vue d’une plus grande diversification au sein du vignoble.

 

Jean Le Blanc 2014 Domaine de Campaucels

picpoul-jean-le-blanc_0246-w

Un Piquepoul un peu en dehors des créneaux, bien mûr, il offre des senteurs de gelées de coing et de pomme épicées de cumin et de thym. En bouche, les agrumes prennent le relais et offre leur fraîcheur iodée et leur minéral salin. Le coing revient toutefois pour ajouter sa note suave et donner de l’ampleur à la structure et de l’onctuosité à la texture. L’élevage sur lies fines durant 5 mois avec bâtonnage ne doit pas y être étranger. Ce doit être le seul domaine en mode biologique… http://domainecampaucels.wix.com/campaucels

Domaine de La Mirande 2014

Picpoul_de_Pinet_Chateau_de_la_Mirande_2013_1024x1024

Un «beau bébé» pour cette jeune vigneronne modeste mais accomplie ! Dès le premier nez, c’est puissant (citron, coing, mirabelle), et la bouche, bien grasse, confirme ; Les quelques notes de pierre à fusil et la belle charpente acide complètent ce vin à la fois abordable et ambitieux.  Les 3 grammes de sucre, à peine perceptibles, apportent sans doute un peu de rondeur. www.domainedelamirande.com

Cuvée Anniversaire «1932», Beauvignac Cave de Pomerols 2014

Cuvée Anniversaire «1932», Beauvignac Cave de Pomerols

Un picpoul à la fois vif, et complexe ; au citron répond l’ananas et quelques notes de fleurs blanches ; la douche est délicieusement grasse, mais pas avachie, le plaisir est immédiat… et durable. Il reste un poil de carbonique, mais le vin n’en est que plus flatteur.
Du même producteur, nous avons aussi apprécié la cuvée Saint Père, dans un style un peu plus citronné. www.cave-pomerols.com
www.wijnenjoris.be

Château Saint Martin de la Garrigue

CHÂTEAU SAINT MARTIN DE LA GARRIGUE

D’un blanc presque transparent, on pourrait croire le vin aussi insipide qu’incolore. Mais dès qu’on y plonge le nez, on est surpris pour l’exubérance fruitée qui mélange fruits frais et confits. La bouche charnue offre la même impression que le nez, une multitude fruits y rebondit sur les papilles. La fraîcheur ne manque pas mais fait plus appel au sous-bois qu’à l’estran. Les parcelles à l’intérieur des terres subissent moins l’influence marine. Un grain presque tannique offre un relief qui renforce la structure du vin. Une fine amertume au goût d’écorce d’agrumes augmente la sensation fraîche.
La vendange subit la macération pelliculaire pendant 10 h avant un débourbage à froid suivi d’une fermentation lente. Élevage sur lies fines en cuve pendant 4 mois. www.stmartingarrigue.com
http://vins-mostade-gobert.be/ www.ambrosius.be www.vin-lemillesime.com www.closduculot.com

En résumé: le Picpoul de Pinet vous réserve d’excellentes surprises. Les meilleures cuvées ne manquent pas de corps, mais toujours fraîches, elles constituent d’excellents vin de repas, et pas seulement pour les fruits de mer.

 

Sa répartition

On trouve du Piquepoul ailleurs qu’à Pinet – il fait partie des cépages autorisés à Châteauneuf du Pape, par exemple, et sa version noire est dans l’encépagement du Minervois. Des IGP languedociennes l’emploient également. Mais son développement est sans doute freiné par sa propension à pourrir ailleurs qu’en zones très sèches.
Certains producteurs de Pinet aimeraient bien pouvoir se réserver l’emploi du mot Picpoul, sous toutes ses orthographes. Bénéficiant aujourd’hui d’une AOC à part entière, ils arguent d’un risque de confusion. A ce propos, on peut s’interroger sur le fait de savoir pourquoi l’INAO, qui a exigé de Sauvignon de Saint-Bris qu’elle se rebaptise en Saint-Bris, a accepté que Picpoul de Pinet reste Picpoul de Pinet, et ne devienne pas Pinet tout court.
Quoi qu’il en soit, le Piquepoul est connu sous d’autres noms, comme l’Avello ou Avillo en Catalogne. A noter qu’il n’a pas de parenté avec la Folle Blanche (à laquelle on donne pourtant parfois ce nom) ; quant au Picapoll de la D.O. Pla de Bages, les Catalans auraient aimé que ce soit du Piquepoul, malheureusement pour eux leur cépage se rapproche de la Clairette.
Par contre, la version noire se retrouve bien du côté espagnol où il se nomme Picapoll Negro ou Tinta.

Languedoc-Picpoul-073cb75cc89c40f1

Un packaging particulier

Pour faciliter l’identification du Picpoul de Pinet, le syndicat de l’appellation a adopté il y a une quinzaine d’année une bouteille dite Neptune, en forme de flute. Elle résume à elle seule les points forts de ce cru : l’héritage grec et romain, avec les colonnes, l’ancrage languedocien, avec la Croix du Languedoc. La proximité avec la mer et ses produits, avec des vagues stylisées…

La production

Picpoul de Pinet regroupe 391 viticulteurs répartis sur quatre communes, ; si le plus gros de la production (environ 9 millions de bouteilles sur les 10 millions produites) est réalisé par les trois caves coopératives (L’Ormarine, Beauvignac et Florensac), la communauté vigneronne compte également une bonne vingtaine de caves particulières. Le prix de vente d’une bouteille de Picpoul de Pinet avoisine les 4 à 6€. On remarque toutefois depuis quelques temps des flacons qui affichent 7 à 8€ voire plus, le signe avant-coureur de cuvées plus ambitieuses qui se veulent plus encore à l’écoute du terroir. www.picpoul-de-pinet.com/les-producteurs

328

 

Merci au Président du Syndicat de Défense Picpoul de Pinet, Guy Bascou, pour son aide.
www.picpoul-de-pinet.com

Cuvée rédactionnelle composée par Marc Vanhellemont et Hervé Lalau

Pour accéder aux autres Dossiers IVV, cliquer ici

vinisud16_960X180_FR

 

 

Laisser un commentaire