Pere Ventura: pas seulement du Cava

21/02/2017 - Si la Maison Pere Ventura est née en 1992, ce nom est connu depuis bien plus longtemps en Catalogne.
En effet, l’arrière-grand-père du fondateur fut à l’origine du premier Cava élaboré selon la méthode traditionnelle.
Le grand-père puis le père ont poursuivi l’œuvre en gardant l’esprit de l’aïeul: une excellente connaissance du terroir et de la vigne doublée d’un souci permanent d’améliorer les procédés de vinification.

Pere est dans le droit fil de cette philosophie. Pour lui, recevoir un patrimoine et le garder en l’état pour soi-même ne sert à rien. L’enrichissement ne vaut que s’il est partagé. Chaque vin dégusté doit  correspondre à l’image de luxe, de style et d’authenticité, qu’il colporte à travers le monde. Cet homme raffiné n’a qu’un maître-mot: «qualité». Pour l’obtenir, il faut avoir les pieds ancrés dans la tradition, les mains, sensibles, dans le présent et la tête tournée vers le futur.

Côté sols, la maison a opté pour un travail respectant l’environnement. Le Pénédès, situé entre mer et montagne, offre de multiples parcelles et micro-climats, avec des qualités diverses. Les principaux cépages utilisés sont locaux,  à savoir le Xarel.lo, le Macabeo et la Parelada, pour les blancs et le Trepat, pour le rosé. Chardonnay et Pinot Noir sont réservés à quelques cuvées. La vendange manuelle à pleine maturité des fruits assure la qualité de base des jus. Le vieillissement minimum de 18 mois en cave des cuvées de base se voit augmenter de façon notable (30 ans) pour les cuvées de prestige.

Des vins tranquilles aussi

La maison Pere Ventura ne produit pas que du Cava! Si celui-ci représente 50% de la production (pour 10 % de vin blanc et de rosé tranquilles, et 40% de rouge), Pere Ventura Wine Estates, ce sont aussi les maisons Can Bas et Merum Priorati qui ont gardé, et leur nom, et une identité particulière.

Can Bas

Le domaine, fondé à l’époque romaine, tient son nom actuel depuis… 1668. On y produit des vins dans un style à la fois classique et moderne. Gardien d’un patrimoine et d’un paysage, le domaine veut se tourner vers le futur avec une amélioration constante du travail avec une pratique culturale durable. Les nombreuses parcelles entourant le domaine produisent généralement chacune un cépage unique. Ainsi, l’Amanda ou la Plana portent de jeunes vignes de Xarel.lo alors que la Secreta ou l’Oreneta portent de vieilles vignes de Macabeo. Pour les rouges, Monreal voit pousser le Cabernet Sauvignon, tandis que dans l’aire d’El Repos, c’est la Syrah qui est plantée. D’autres parcelles retrouvent ces cépages mais également du Muscat à petits grains, du Merlot, du Chardonnay, du sauvignon ou de la Parelada. Le domaine ne cherche pas la répétition d’un même goût chaque année. Chaque millésime apporte ses propres qualités, ce qui renforce l’idée de particularité de la production. On reconnaît aisément les bouteilles grâce au logo utilisant une typographie romaine. La couleur bleue chaude, douce et profonde, renforce l’idée méditerranéenne. Cette nuance inspire, selon l’adage, confiance et sincérité.

Merum Priorati 

Ce projet personnel de Pere Ventura vise à produire des vins de haute qualité dans le respect de la terre, du travail et des personnes.
Il trouve ses racines dans la région du Priorat. Cette région rocailleuse, aux sols de schistes et de llicorella est se trouve située dans l’arrière-pays de Tarragone. Llicorella viendrait du mot « likka » qui signifie pierre mais on lui attribue aussi une relation avec le mot « llécol » qui définissait autrefois le goût, la densité et même l’humeur. Ici, cette définition prend évidemment tout son sens. Ce lieu sauvage aux multiples microclimats et à l’altitude comprise entre 300 et 1000 m selon les sites offre un climat marqué par des hivers froids et des étés chauds. L’exode rural avait laissé pour mort cet endroit. Les vignes avaient presque totalement disparu. Dans les années quatre-vingts, quelques viticulteurs, félés de la cafetière pensait-on, ont commencé à remettre en avant cet espace magique. Travaillant en s’inspirant de la tradition et refusant le côté techno, ils ont montré au monde la richesse de ces sols pauvres. Dans la llicorella et les schistes, il n’est pas rare de voir les racines à plus de 15 m de profondeur. Dans ces sites difficiles, le travail en bio ou biodynamie est une manière pour les vignerons de respecter dame nature. On remarque souvent travailler des mules ou chevaux dans les vignes.
Les bouteilles de la maison évoquent une ode à la terre du Priorat, au travers du Carignan et du Grenache, principalement, complétés de Cabernet Sauvignon et de Syrah.
Merum Priorati, ce sont trois vignobles sur la commune de Porerra: Les Foreses (11ha de vignes sur une zone de 85ha), Plana Marjot (1ha de grenache) et les Escomelles (8ha des quatre cépages rouges cités). Aussi les trois vins qui en sont issus sont tous trois des « Vi de Vila » (Vin de village).
Inici, le premier, est une initiation au Priorat d’une grande délicatesse. Desti, le second, illustre la viticulture héroïque de cette terre difficile mais combien reconnaissante. Et El Cel (le Ciel), couronnement de la gamme, est plein de distinction et de complexité. Comme les vignes sont plantées dans le vignoble le plus haut sur des sols extrêmement pauvres, la maturité des baies arrive lentement. Autre trinité: à la bodega, le chef de cave Roger Oferil est assisté par Don Lewis et Narelle King.

La dégustation

Inici Priorat 2013 Merum Priorati

L’amateur de grands vins, cherchant à découvrir l’expression du terroir du Priorat, trouvera ici une belle réponse à son questionnement. La cuvée issue de Grenache, de Samsó (nom local du Carignan), de Syrah, de Merlot et de Cabernet Sauvignon a passé quelques mois en fûts de chêne français de trois ans. Les arômes de fruits rouges frais (framboises, groseilles rouges) et un tendre boisé offrent une fraîcheur agréable. La bouche, d’une belle structure confirme avec les fruits de bois, les framboises et l’eucalyptus. Les tanins assez élégants marquent le milieu de bouche. La finale d’une belle longueur prolonge le plaisir gourmand. Passer le vin en carafe une heure avant le repas apportera plus d’expression à ce vin non collé ni filtré. Côté table, le canard Montmorency, le grenadin de veau aux cèpes voire aux morilles permettront un grand moment de partage. 18.00 €

Destí Priorat 2013 Merum Priorati

Avec le même type d’élevage en barriques usagées, pour éviter de trop marquer le vin, le Grenache, le Samsó et la Syrah présentent une robe bien plus profonde avec des reflets violacés. La complexité aromatique est au rendez-vous. Le cassis, les épices et les fruits rouges (framboises, groseilles) s’accompagnent d’une belle note de garrigue. Dans la partie gustative, l’attaque souple est soutenue par une fine acidité qui met en valeur la note fruitée (grenade, fraise des bois). Le milieu de bouche, élégant et ample, on apprécie, la note balsamique et les tanins soyeux. Belle longueur.
Accords gourmands : viandes rouges grillées, mais aussi, pour les plus aventureux, homard breton rôti au four avec de la ciboulette, du fenouil et du basilic ou une matelote de bar. Attention: aérer le vin ou le passer en carafe au moins une heure trente avant la dégustation. Ce vin qui a passé un séjour de 12 à 14 mois en barriques n’est ni collé ni filtré. 28.00 €

Cava Trésor Brut Rosé

Elaboré à base de Trepat, un cépage rouge autochtone de l’appellation Conca de Barberà, l’effervescent profite des qualités intrinsèques de cette variété résistante et de maturité tardive. Bien qu’il puisse aussi s’élaborer en blanc, le Trepat est utilisé à 100% pour profiter de ses anthocyanes pour donner l’empreinte colorée rose d’une belle intensité aux reflets bleutés à cette cuvée aux bulles d’une grande finesse. La méthode traditionnelle est réalisée et quinze mois sont nécessaires avant sa libération de cave. Pour charmer l’appendice nasal, les notes de groseilles rouges et fraises des bois s’entremêlent avec des effluves de pétales de roses. La bouche croquante et généreuse propose une belle complexité fruitière. L’explosion des perles est agréable et la fine acidité présente garanti un plaisir tactile agréable. Une belle complexité de nuances s’offre en milieu de bouche ce qui permet de l’envisager dans diverses circonstances. Parfait à l’apéritif, mais aussi pour les petites terrines de gibier, les préparations, sauces ou desserts à base de chocolat noir ou la soupe de fruits rouges. 13.00 €

Cava Trésor Reserva

Les cépages Xarel.lo (40%), Macabeo (40%) et Parellada (20%) interviennent pour l’élaboration de cette cuvée créative et moderne dans le respect des traditions. Un temps d’élaboration de 24 à 30 mois assure une excellente maturité d’expression. La robe jaune dorée aux perles très fines se couvre d’une belle couche crémeuse dès le versement dans les flûtes. Les impatients devront attendre quelques secondes la formation collier avant de  profiter des effluves et se rafraîchir de l’élégant breuvage. Le nez, complexe à souhait, révèle à la fois des notes primaires (poire et citron confit), des secondaires comme la brioche et une petite touche tertiaire non envahissante due au passage prolongé sur latte. La bouche finement acidulée propose des fruits blancs mûrs (pêches blanches, pommes et poires), du miel d’acacia et des notes pâtissières qui harmonisent cette belle matière. A l’apéritif, avec des fruits de mer, en accompagnement de volaille à l’indienne de même que la paella, la zarzuela ou une cargolade, ce Cava complexe ravira les plus difficiles. 13.00 €

Cava Vintage Gran Reserva Brut 2012

Ce Cava d’excellence se retrouve sur les plus belles tables de restaurant dans le monde. Il provient assemble 60% de Xarel.lo (60%) à 40% de Chardonnay issus des plus beaux terroirs. Un long séjour en cave, de plus de 36 mois, conforte la maturité du jus. La bouteille à damier est marquée d’un sceau représentant la main du maestro. L’étiquette moderne mais sobre montre l’esprit rigoriste de la maison. Dans la flûte, la robe soleil, entourée d’un fin cordon, laisse admirer la délicate montée des minuscules perles. Une belle complexité aromatique envoûte le nez. Les fruits blancs, la pêche et la pomme golden bien mûre se mêlent au pain grillé, à la brioche, avec une pointe fumée et de vanille tendre. La bouche fraîche, droite et élégante, propose une grande amplitude d’une matière riche et savoureuse : abricot, mirabelle, pomme et notes pâtissières. La finale raffinée est bien persistante. Complexe à souhait, ce Cava autorise les mariages le plus nobles comme les plus fous. Viandes blanches rôtie ou en sauce crème, homard et langouste, sushis, huitres plates de Bretagne ou creuses de Zélande, carpaccio de Saint-Jacques lui conviendront à merveille. 22.50 €

Cava Vintage Rosé Gran Reserva Brut 2012

La classique bouteille à damier contient un magnifique jus à base exclusive de Pinot Noir issu d’un vignoble situé à 450 m d’altitude. Réalisé seulement les années exceptionnelles, le jus conjugue le caractère fin et racé des Pinots avec le potentiel vineux. Si vous souhaitez surprendre vos amis lors d’un moment convivial, voilà de quoi les piéger agréablement. Les 36 mois minimum de cave donne une complexité qui se remarque dès le versement dans la flûte avec une robe cardinale aux reflets marqués par une petite évolution. L’appendice nasal profite pleinement des fruits des bois du premier nez. Plus délicatement, en second nez, de belles notes de de groseilles, de pétales de rose et d’arbouse (fraises chinoises). La bouche, riche en fruits est également sensibilisée par de petites notes tertiaires et de chocolat noir pur. Accords gourmands : apéro, charcuteries, petits gibiers à plumes, desserts aux fruits, gâteaux chocolatés. 22.50 €

Cava Gran Vintage Gran Reserva Brut 2012          

Ce Cava ne s’élabore que les plus grandes années et en quantité limitée. Il provient de deux vieilles vignes de Macabeo et Xarel.lo, deux cépages qui entre chacun pour 50% dans l’assemblage. Les rendements sont minimes: 5.500kg/ha. Chaque variété est vinifiée séparément avant de créer la magie de l’assemblage et un long séjour en cave. La bouteille claire, élégante avec son beau damier, est flanquée d’un plomb sur le fil du muselet. La robe jaune dorée se couvre d’une crème généreuse au versement. Dans la flûte, une myriade de minuscules perles s’agitent avec ferveur afin de former une parure persistante. L’orange mature, la pomme et la poire s’entremêlent avec une petite pointe de brioche et d’amande douce. Le palais voit éclater, en douceur, les bulles délicates. Le milieu de bouche, avec une superbe amplitude, confirme les fruits blancs et les notes pâtissières sur une subtile et fine acidité. La magnifique perception se prolonge agréablement durant de longues caudalies. Accords gourmands: Saint-Jacques snackées, foie gras mi-cuit, canard confit sauce bigarade, tarte Tatin ou Bourdaloue. 50.00 €

Can Bas L’Era Blanc Xarel.lo

Une robe or blanc aux reflets verts se révèle dans le verre pour ce vin à base de Xarel.lo. Beaucoup de fraîcheur nous chatouille le nez avec des petites notes d’herbe fraîchement coupée, le citron vert et la pomme. La bouche fraîche à l’attaque rappelle la peau de pomme granny, le yuzu ; elle est aussi marquée par une petite note de CO2. Le milieu de bouche, d’amplitude moyenne, apporte une matière agréable de fruits blancs (pêche et poire), d’agrumes confits, avec une belle touche minérale. La finale fraîche et persistante confirme l’expression minérale sur les notes fruitées ainsi qu’une pointe d’amertume appétante. Les fromages à pâte cuite, la volaille au curry, les shrimp-cocktails seront de parfaits complices à cette cuvée, pour un partage convivial. 8.00 €

L’Era Rouge Cabernet Sauvignon 2014

La robe, rouge grenat aux reflets violacés, confirme la jeunesse de cette bouteille.
Aromatiquement, ce Cabernet Sauvignon joue sur le fruité avec des notes fraîches de framboises, de cerises blanches et de groseilles complétées par une pointe de poivrons rouges et d’un léger accent de violette. La bouche finement acidulée en attaque révèle un milieu de bouche assez rond avec une note tannique tendre et de beaux fruits bien mûrs. La finale est longue et voluptueuse. De quoi se faire plaisir autour d’un plateau de charcuteries ou d’un plat de viande peu épicé. 8.00 €

www.pereventura.com

www.altavina.bewww.stokerijdemoor.bewww.de-wijnkelder.bewww.wijnengoyens.bewww.huismanendonckx.bewww.krygsman.be –  www.lansac.bewww.lesommelier.bewww.magnuswijnen.bewww.roels.behttp://lodge-wines.bewww.vinodent.bewww.wijnendherde.bewww.wijnenjacobs.bewww.crombewines.comwww.justwine.bewww.christiaens-wijnhuis.bewww.wineandmore.bewww.winetime.belootens@wijnenlootens.be

Gérard Devos

 Pour accéder aux autres rubriques « IVV vous fait voir du pays », cliquer ici

 

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne