Pas de la Mule et Trempe-Cul, même assemblage…

Rhône ou Roussillon, est ou ouest, les assemblages peuvent les mêmes à peu de choses près. Mais le terroir, la façon, l’objectif, l’envie, … font que les vins se différencient énormément.

En Rhône, une dénomination qui interpelle, qui interroge, pourtant rien que de l’historique.

Lou Trempe-Cul 2016 – Domaine du Grand Clos
Côtes du Rhône

Grenat clair, il hume la chair de cerise teintée de cannelle et la fraise ornée d’une feuille de menthe. La bouche, souple, fraîche, aux tanins à peine marqués, offre un juteux savoureux qui décline des notes de framboise, de pastèque et de canneberge en plus des baies senties. Du poivre blanc, un léger trait de réglisse et quelques graines de coriandre renforcent et soulignent l’intensité du fruit. Un vin gourmand à s’y tremper les lèvres et le gosier sans relâche.
Assemblage de 55% de Grenache, de 40% de Syrah et 5% de Carignan élevés en cuve. Le millésime 2016 est le premier du domaine.
Bastien et Benoît Brousse, 23 et 25 ans, ont repris, secondé par leur père Vincent, le domaine familial qui vendait avant tout en vrac. Les 25 ha en exploitation se partagent entre vignes et amandiers. Il est certifié bio depuis 2009.
Quant au nom un peu particulier de la cuvée, c’est tout simplement les crues fréquentes de l’Ardèche, et le mode de vie des villageois de Saint Martin qui pataugent régulièrement à cause des débordements qui leur a valu le réjouissant sobriquet de  » Trempe Cul « .
Domaine du Grand Clos

 

En Roussillon, la mule nous rappelle aussi ce passé paysan quand la mécanisation n’existait pas.

Le Pas de la Mule 2015 –  Mas Janeil
Côtes du Roussillon Villages

La robe grenat pourpre se parfume de liqueur de prune et de cerise confite au marasquin poudré de poivre noir et de cardamome. La bouche offre tout d’entrée un caractère capiteux qui enflamme nos sens par ses nuances d’élixir de mandarine et de burlat rafraîchies de zestes d’orange et de quinquina. Leur saveur agréablement amère fait saliver et booste les arômes fruités. Les tanins souples déroulent leur agréable texture veloutée imprégnée du jus frais bien épicé des baies écrasées.
Assemblage de 60% de Grenache, 30% de Syrah et 10% de Carignan. Âgés en moyenne de cinquante ans, ils poussent dans des schistes noirs. Macération pré-fermentaire à froid pendant de 4 à 5 jours à 9-12°C de façon à extraire des précurseurs d’arômes, des tanins et anthocyanes. Fermentation alcoolique terminée, suis une macération à 27°C pour extraire plus de couleur et compléter la structure du vin. Élevage de 12 à 16 mois en ½ muids neufs français.
La parcelle en pente du Pas de la Mule est située au pied de la montagne qui supporte le Château de Quéribus. Le nom est dû à la déclivité importante de ce secteur qui oblige un pas lent et régulier mais aussi au fait que dans le passé cette zone était un passage pour franchir ce contrefort du massif des Corbières qui sépare l’Aude des Pyrénées Orientales.
www.masjaneil.com
www.cinoco.com

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire