Mendez Moya Vino de la Tierra Altiplano de Sierra Nevada

03/03/2017- En ballade sur un marché écologique à Nerja, en Espagne, j’ai eu la joie de découvrir les vins de Mendez Moya.
Cette bodega, créée en 2005 à Dólar, dans la province de Grenade, possède un vignoble de 10,65 ha cultivé en bio.

Située sur la face Sud de la Sierra de Baza, elle fait face à la Sierra Nevada. On y trouve du sauvignon, du tempranillo, de la syrah et du cabernet sauvignon. Avec cette situation et l’ensoleillement, les vendanges ont lieu la nuit. Les raisins sont fermentés avec leurs propres levures et les jus ne sont ni filtrés, ni stabilisés, sans correction des paramètres et sans utilisation de sulfite. Si les cuvées à base de cabernet et de tempranillo s’avèrent plus complexes, elles sont aussi plus strictes et demandent soit plus de patience et des d’accompagnements gastronomiques à la hauteur. Le sauvignon 2014 et la syrah 2013, par contre, sont déjà prêts. Voici les notes concernant ces deux vins.

Sauvignon 2014

Malgré l’altitude des vignes (1260 à 1375 m), les baies montrent une belle maturité. Côté visuel, la robe joue sur le jaune pâle bien brillant avec des reflets légèrement dorés. Les arômes de fleurs blanches, de pommes gala, de mandarine et de melons laissent une petite place à l’herbe fraîchement coupée. La bouche fruitée, fine et racée, joue en équilibre avec un ensemble à la fois suave et onctueux. La finale persistante garde une légère amertume ainsi qu’une tendre et délicate acidité. Dégusté sur un filet de turbot sauce crème fleurette il a parfaitement tenu la route.

Syrah 2013

La couleur trahit la jeunesse du vin par des reflets violacés qui bordent la densité de la parure rubis. Olfactivement classique pour ce cépage, on y retrouve le plaisir fruité avec la framboise, la mûre et les myrtilles qui s’entremêlent avec une touche de tabac, la violette et les épices. La bouche, amplement remplie et bien structurée déploie des tanins de qualité bien marqués. Une agréable finale persistante prolonge l’excellence du jus. Tant avec l’agneau  ou l’entrecôte grillée le vin laisse un agréable souvenir. Opter pour un passage en carafe procure davantage de belles perceptions.

www.mendezmoya.com

Gerardo Del Zorro

Pour accéder aux autres rubriques « IVV vous fait voir du pays », cliquer ici

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne