Maison Klipfel-Lorentz

07/05/2018 - Il y a quelques jours, nous avons pu déguster une partie de la gamme de vins alsaciens de la maison Klipfel-Lorentz, en compagnie d’Anne-Sophie Lorentz, son ambassadrice.

La maison possède des vignes dans trois Grands Crus du Bas-Rhin: le Wiebelsberg et le Kasterberg, à Andlau et surtout le Kirchberg de Barr (13 ha de marnes calcaires). Sans oublier, au milieu de ce dernier Grand Cru, un clos en monopole, le Clos Zisser, propriété des Klipfel depuis 1830.
Les Klipfel furent d’ailleurs parmi les premiers à récolter des vendanges tardives sur ce terroir, plus de 50 ans avant la mise en place des Grands Crus !

Piliers de Barr

La famille est très liée à la ville et au vignoble de Barr: Louis Klipfel (1903-1983) fut non seulement un des dirigeants du syndicat viticole de Barr et de l’association des Viticulteurs d’Alsace, mais aussi maire de Barr. Quant à son gendre André Lorentz (disparu en 2016), outre sa casquette de vigneron, il avait coiffé celle de président de la Foire des vins de Barr, de grand maître de la Confrérie Saint Etienne, et de membre de l’Académie des Vins de France.

Mais passons à la dégustation des vins de cette gamme qui, si j’en juge par les dégustations des années précédents, me semble gagner en précision, notamment dans la gestion de la sucrosité.

Domaine André Lorentz Alsace Riesling 2016

Un riesling de coteau qui pétrole un peu, mais très fin ; beaucoup de présence, l’acidité est bien marquée, mais pas mordante. Beau rapport qualité-prix.

Domaine André Lorentz Collection Héritage Alsace Grand Cru Kirchberg de Barr Riesling 2016

Cette grande bouteille gagnera à être carafée, ou au moins à être bien aérée ; une fois cette précaution prise, il vous livrera de superbes arômes de citron et de pamplemousse, mais surtout, une bouche aussi joliment ciselée que la flèche de la cathédrale de Strasbourg ; et pour que la comparaison soit complète, la finale est minérale – du grès des Vosges, certainement ! Très beau vin déjà étonnamment séduisant pour son âge. A attendre – si vous le pouvez !

Domaine André Lorentz Alsace Grand Cru Kirchberg Clos Zisser Pinot Gris 2016

Le pinot gris comme on l’aime, riche, mais pas mou – les agrumes, les fruits de la passion, la pâte de coing, avec, surnageant sur ces jolis fruits mûrs, un peu de fumé.
La bouche est sèche et bien droite, le fruit mûr revenant en finale avec un poil de minéral.
De la même origine, et dans le même millésime, épinglons également le Muscat, fin et racé.

Hospices de Strasbourg Klipfel Alsace Grand Cru Kirchberg Pinot Gris 2014

Elevée en foudres dans les caves historiques des Hospices de Strasbourg, cette cuvée nous a surpris : c’est d’abord un Kirchberg, salin, minéral, très direct, avant d’être un pinot gris – mais n’est-ce pas là justement ce qu’on attend d’un Grand Cru ? Et le bois ? Il n’est ici qu’un mode d’élevage, pas un épice ni un artifice. Très beau résultat pour un millésime difficile (celui de la mouche Suzukii).

Domaine André Lorentz Alsace Gewurztraminer 2016

Très élégant pour un Gewurztraminer – plus séduisant qu’enivrant, si vous voyez la nuance. L’aromatique fleurie, musquée et épicée est bien là, mais sur une matière plutôt empreinte de finesse. Le sucre a aussi été très bien géré.

Maison Klipfel Crémant d’Alsace Brut Chardonnay

La maison élabore également son propre Crémant. Celui-ci est un Chardonnay.
Pour rappel, ce cépage n’est autorisé en Alsace que dans l’appellation Crémant d’Alsace, où il réussit plutôt bien ; celui-ci est à la fois expressif (fleurs et fruits blancs), fin et relativement puissant.

Et pour finir, une mention également pour la cuvée Domaine André Lorentz Gentil 2016, qui perpétue une tradition un peu oubliée en Alsace : les vins d’assemblage (ici, pinot blanc, pinot gris, muscat et gewurztraminer).

www.klipfel.com
www.amavins.be

Hervé Lalau

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Un commentaire

Laisser un commentaire