L’Italie explose, le XO vieillit, la Chine investit

29/01/2018 - Consolations pour les vignerons transalpins, qui ont eu une petite récolte en 2017, leurs exportations ont progressé de 7%.
Pendant ce temps-là, le Cognac relève le compte d’âge minimum de ses XO, et les Chinois s’intéressent au vin chilien.

Les exportations de vins italiens en hausse en 2017

Les chiffres des exportations de vin italien ont augmenté de 7% en 2017, pour atteindre le chiffre record de 6 milliards d’euros.
Tirées par les bonnes performances du Prosecco, les ventes de vins effervescents, quant à elles, sont en hausse de 15%, à 1,1 milliard d’euros.
Parmi les débouchés les plus dynamiques du vin italien à l’exportation, on trouve la Russie (+47%) la Chine (+25%) et la Grande-Bretagne (+8%).

Extra Old, le Cognac XO

A partir du 1er avril 2018, le cognac XO (Extra Old) sera commercialisé «en compte 10» ; en clair: l’eau-de-vie la plus jeune dans l’assemblage aura au moins 10 ans (et non plus six, comme c’était le cas jusqu’à présent, même si de nombreux XO sont déjà élaborés avec des eaux-de-vie d’au moins 10 ans d’âge.

Les Chinois investissent au Chili

La distillerie Jiangdu Yanghe vient de prendre une participation de 12,5% dans le groupe Vina San Pedro, deuxième exportateur chilien de vin, avec 66 millions de dollars d’exportation.
Cette acquisition coïncide avec un fort développement du commerce bilatéral entre les deux pays, et notamment celui des ventes de vin chilien en Chine, qui ont augmentées de 34% en 2017.

Pour les autres News cliquer ici

 

 

 

Laisser un commentaire