L’Espagne, terre de découvertes

21/10/2019 - La péninsule ibérique se libère de plus en plus du joug de la tradition des vins lourds et sans charme.

Une tripotée de jeunes et parfois moins jeunes vignerons, explorent terroirs et cépages autochtones, vinifications particulières pour faire avancer le schmilblick (vieux jeu télévisé que les – de 50 ans ne peuvent pas connaître). Voici Autòcton Celler, un petit domaine catalan tout à fait dans la mouvance actuelle.

Le domaine

Celler Autòcton est situé entre Barcelone et Taragone à l’intétieur des terres au pied de la Sierra de Montmell. C’est le troisième projet d’Albert Jané Ventura après Celler Acústic et Ritme, mais le premier à Montmell, sa région d’origine, Baix Penedès. Son truc, élaborer aussi bien vins blancs que rouges avec des cépages autochtones. Une façon certes de rendre hommage à son père Benjamí Jané qui lui a enseigné en plus de la prudence, la méticulosité dans le travail et l’amour du terroir: « Avec ça ta vie est faite… » Avec cette façon de travailler et de valoriser la singularité des parcelles, de transmuter le raisin en vin à l’image de l’endroit où il a été cueilli. Certain y verrons du romantisme, chacun y voit ce qu’il veut, moi j’y vois un superbe travail pour rendre à la vie des cépages jusqu’il y a peu oubliés ou négligés. 

Autocton 2015 Vinos de Viticultor (Sin D.O.)

Grenat sombre au bel éclat teinte le nez de cerise et de framboise séchées poudrées de poivre et relevées de romarin. Mais le fruit se colore aussi d’une note minérale de cagnasse après l’orage. Une envolée curieuse qu’on a hâte de goûter. Légère mais avec du caractère, acidulée mais avec de la générosité, la bouche plaît d’emblée avec ses arômes de griotte et de groseille nuancées de sauge et de thym. Les tanins tout fins maintiennent la structure aérienne. La longueur délicate parle d’épices et d’agrumes, comme la coriandre et l’orange sanguine.
Assemblage de Sumoll et de Ull de Lliebre
Élevage de 10 mois en barriques de chêne français

Gran Autocton 2015 (Sin D.O.)

Grenat moyen, il hume le poivre, le thym, la sauge, la menthe avant la mûre et l’arbouse. En bouche, la vivacité débarque sans crier gare, épaulée par l’astringence des tanins, ce qui lui donne d’emblée un petit air rustique qui ne nous déplaît guère. Ce vin de caractère est bien plus généreux qu’on ne croit, les fruits sont multiples et juteux et bien intégrés dans la tannique. Burlat, cassis, groseille, airelle s’entendent avec la rhubarbe et le citron pour rafraîchir de leur jus. Un vin expressif qu’il faut apprivoiser ou lui.
100% Sumoll élevage sur lies de 10 mois en barriques de chêne français et en amphore.

Une belle découverte

www.labuenavida.be
https://www.facebook.com/autoctonceller/

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres rubriques « IVV vous fait voir du pays », cliquer ici

Laisser un commentaire