Les vignerons de Sauternes sont inquiets et le disent!

18/09/2015 - Ils dénoncent le projet de Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse, et Bordeaux et Dax, qui menace la vallée du Ciron, un écosystème humide unique au monde, à l’origine du microclimat du Sauternais et donc de la fameuse pourriture noble...

A l’évoquer, ils se font lyriques: « C’est bien la rivière qui a véritablement créé la spécificité des appellations Sauternes et Barsac. Eaux froides, eaux chaudes : le Ciron se jette dans la Garonne et chaque matin d’automne le brouillard monte dans la vallée, envahit le vignoble et mouille les raisins mûrs.
L’après-midi le soleil les sèche.
De cette alternance mécanique naît le miracle de la pourriture noble : Botrytis cinerea se répand avec l’humidité du brouillard, puis le soleil et le vent le contraignent à acquérir ses lettres de noblesse…
La prolifération vulgaire cède la place à la rédemption de la moisissure.
Pénétrant la baie, le champignon magique crée les conditions d’une concentration de la baie de raisin, bien plus encore il devient l’alchimiste qui permettra de changer le jus en or.
En attaquant son hôte, le parasite le sublime, il modifie son métabolisme pour exalter sa richesse, son équilibre, son potentiel aromatique.
Concentration, rééquilibrage des acides, création de glycérine qui donne de la rondeur, et peut-être surtout, multiplication invraisemblable des précurseurs aromatiques, qui permettront à la fermentation de libérer ces milliers de notes aromatiques qui font des Sauternes les plus grands parfums…à humer et à boire ».

Le Ciron

Le Ciron

Malgré un avis défavorable et argumenté de la commission publique d’enquête chargée d’examiner ce projet (95% d’avis négatifs), ce projet pourrait tout de même être déclaré d’utilité publique et appliqué.  Car le  Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Alain Rousset, soutient mordicus ce projet.
Affaire à suivre, donc…

Communiqué de presse LGV

Pour accéder aux autres news, cliquer ici

 

Laisser un commentaire