Les vignobles du Nord du Chili frappés par la sécheresse

Tags :

secheresse_saoPaolo1

Les vignobles du Nord du Chili frappés par la sécheresse

Depuis trois ans, les deux grandes zones viticoles du Nord du Chili, Elqui et Limari, sont touchées par une sécheresse d’autant plus inquiétante que l’eau des montagnes, utilisée pour l’irrigation, fait à présent défaut.

Certaines vignes ont dû être abandonnées, d’autre ont vu leur rendement fortement diminuer à cause de l’arrêt de l’irrigation.

Ces régions, surtout connues pour la production du Pisco, abritent cependant également quelques caves produisant des vins de renom, comme Tamaya – un des rares à vinifier sur place, l’essentiel de la production locale étant expédié vers les grands faiseurs de la vallée centrale.

Cette sécheresse remet en question le modèle économique de la viticulture dans ces régions, basé sur un apport d’eau abondant et généralisé. Certains experts pensent qu’il serait plus raisonnable et plus rentable – de miser sur Sud du pays, notamment Bio Bio, Malleco ou Traiguen, malgré les risques de gel.

Laisser un commentaire