Le Terret Gris ou Terret-Bouret a eu été…

29/03/2016 - Le Terret est l’un des cépages les plus anciennement plantés en Languedoc, voire depuis l’Antiquité. Il était aussi l’un de ceux qui occupaient les plus grandes surfaces jusqu’à l’invasion phylloxérique. Son moût servait autant à faire du vin que des eaux de vie ou des vermouths comme le Noilly Prat. Si l’on retrouve le Terret Noir jusqu’à Châteauneuf-du-Pape, ses mutations blanche et grise demeurent spécifiques au département de l’Hérault.

gravillas terret gris1Un grand déclin

Si l’on en trouvait encore un bon 15.000 ha fin des années 50, il a presque disparu depuis. À peine 69 ha ont été recensés en 2011. Il y a toutefois un regain d’intérêt pour l’antique cépage, certes dû au réchauffement climatique. Le Terret Gris est mûr à 12° tout en gardant une grande fraîcheur. Un atout pour les assemblages ou pour des cuvées de blanc sec et vif comme celle élaborée par le Clos du Gravillas.

La plante

Vigoureuse, mais moyennement productive, du moins dans les sols pauvres, au port dressé, elle se couvre de grandes feuilles à 5 lobes aux sinus étroits, elles rougissent en périphérie dès l’automne. Ses grappes moyennes à grandes, de forme tronconique, relativement compactes, portent des baies légèrement ellipsoïdes à peau épaisses qui se colorent de gris rosé à maturité. Cette dernière intervient en troisième époque tardive.
Le Terret Gris résiste bien à la pourriture grise et à l’excoriose, mais il est sensible au mildiou, aux vers de la grappe, aux araignées jaunes, à l’érinose, au grillage des baies.

Un 100% Terret Gris

Emmenez-moi au bout du Terret 2014 VDP des Côtes de Brian Clos du Gravillas

clos_du_gravillas_emmenez_moi_terret1Une robe pâle presque transparente, à peine teintée d’un rien de jaune vert qui brille lumineux dans le verre. Au premier nez… rien, il faut attendre. Le faire tourner. Puis, d’un coup surgit l’anis, la nuance florale qui évoque ces pâtisseries méditerranéennes couvertes de pignons grillés. Vient encore la violette et la guimauve pour la tournure élégante. La bouche étonne par sa fraîcheur. Elle n’est pas vive mais aérienne comme le vent qui souffle parfois froid sur les vignes et soulève ce grain calcaire qu’on retrouve, grain subtil, sur la langue. La violette se précise, renforcée par le sésame pilé. Et puis toujours cette fraîcheur qui nous entraîne, encore et encore, jusqu’à chanter « emmène-moi au bout du Terret…»
Voilà pour l’analyse, mais on peut le boire comme ça, sans réfléchir, blanc frais qui nous plaît.
Les vignes de 50 ans poussent dans un sol de gravelles calcaires perché à 260 mètres. Le vin est élevé 11 mois en pièces autrichiennes (Stockinger) de 500 litres.

terret noir cagette gravillas smile1Le domaine

Nicole et John, un couple franco-américain, se sont installés à Saint-Jean-du-Minervois en 1996.
Le vignoble en plein milieu du causse offre un paysage plus minéral que végétal.
Le calcaire blanc omniprésent éclabousse de lumière la quinzaine de cépages qui occupent les 9 ha du petit domaine.
La conduite viticole se fait en mode biologique.
Quant au Terret Gris, le vin produit par les premiers 30 ares complétait les Grenache et Macabeu de l’Inattendu.
Mais sa saveur singulière décida les Bojanowski d’en faire une cuvée particulière.
Ensuite, l’opportunité d’acquérir un bon 60 ares de plus fit passer la production d’un bon 500 bouteilles à quelque 2.000 cols.  www.closdugravillas.com
www.cavedesoblats.com
 www.couleurvin.be www.pilori.be www.wijnimportmaesbraem.be  http://toutestvin.com/ www.cuvee.be

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres «Ces Pages oubliées», cliquer ici

IMG_15061

Laisser un commentaire