Le CRU FAUGERES en 2013 et 2014

16/09/2016 - Sept villages occupent l’aire d’appellation Faugères, laquelle forme une sorte d’amphithéâtre dominant la plaine biterroise. Près de 2000 hectares de vignes sont enchâssés dans un paysage de chênes verts, arbousiers et cistes.

Le terroir est un ensemble homogène unique en Languedoc : jaunes, ocres, orangés et plus profondément bleus intenses, les sols de schiste ont la capacité de drainer l’eau afin de permettre à la vigne de résister aux chaleurs estivales sur des coteaux exposés plein sud. Les cassures et fissures de la roche permettent aux racines de s’enfoncer dans le sol à la recherche d’une humidité essentielle pour leur survie. Couplées à l’altitude (jusqu’à 350 m), ces caractéristiques favorisent fraîcheur et tonicité dans des vins qui restent bien sûr marqués par leur identité solaire sudiste.

Millésime 2013

La  récolte de ce millésime a été la plus tardive depuis plus de 20 ans en raison d’un printemps très froid et d’une pluviométrie importante. L’été a ensuite été chaud mais sans stress hydrique grâce aux pluies de printemps. Au final, les degrés potentiels sont restés modérés, les polyphénols arrivant à maturité en même temps que les sucres. Le tout a résulté en des matières équilibrées, avec une fraîcheur naturelle liée à ce long cycle de maturation. Restait alors aux vignerons à éviter surmaturité et boisé excessif. Ceux que nous avons sélectionnés ont su équilibrer suavité et vitalité dans leurs vins.

Les vins sélectionnés par notre comité de dégustation

Empreinte Carbone – Château Haut Lignières – Vignobles Jérôme Rateau

empreinte carbone
Une matière élégante, vivante, au fruité régalant de cerises rouges et noires agrémenté de notes poivre et d’épices douces, plus un petit côté herbes sèches. Ce vin haut de gamme du domaine, composé à 95% de syrah a connu 42 jours de cuvaison et a ensuite  été élevé 22 mois en barrique. C’est un vin élégant quoique plus dense qu’il ne paraît à l’attaque en bouche. Sa tannicité possède un toucher un rien rocailleux qui procure une finale fraîche et  persistante. 27.00€ –  http://chateau-hautlignieres.com

jerome-rateau-683578-jpg_472213

Parole de Berger – Domaine de Cottebrune

domaine-cottebrune-faugères-parole-de-berger-rouge-2011-75-clPierre Gaillard, figure bien connue des amateurs de vins du Rhône, est présent sur Faugères depuis 2007. Est-il dès lors surprenant qu’il y ait une réminiscence très Rhône Nord dans ce vin, de par la fraîcheur syrah (80%) et les tannins assez fermes? Trop facile, diront certains. Quoi qu’il en soit, nous avons apprécié la fraîcheur des notes de myrtilles et groseilles rehaussées de poivre noir, le côté croquant d’une matière vivante, minérale et de belle persistance. – 18.50€ – www.domainespierregaillard.com/vins_cottebrune.php
www.oliviervins.comwww.pierre-wyss.chhttp://wijnvanboot.nl

grd_domaine_cottebrune

Falgarias – Caveau Les Crus Faugères

1_falgarias-2013-aop-faugeres-lcffr13
La cuvée bio d’une des deux coopératives de l’appellation a retenu notre attention pour sa fraîcheur, son nez de pâte de fruits rouges et noirs, d’amande, de poivre, de thym, de romarin. Bref, une complexité de bon aloi, une tannicité encore ferme, certes, mais aussi d’une intéressante persistance. L’assemblage est constitué de 71% de syrah pour 22 de mourvèdre et 7 de grenache. A noter que Falgarias, à l’origine latine pour désigner les fougères, était le nom du village au Moyen-Age. www.les-crus-faugeres.fr

Castel Viel – Domaine des Prés Lasses

domaine-des-pres-lasses-castel-viel-rouge-2011Assemblage des meilleurs carignans et grenaches, cette cuvée est élevée en barrique  durant environ deux ans. On ne s’étonne dès lors pas d’y retrouver des arômes de cerises rouges et noires à la vanille. La bouche se fait ample dès l’entrée autour d’une trame tannique juteuse pour laisser ensuite apparaître une fraîcheur bienvenue pour équilibrer le tout. La majorité des vins retenus pour cette cuvée provient d’un coteau isolé, situé entre200 et 350 m d’altitude) orienté plein est. La maturation douce et progressive des raisins a favorisé l’équilibre. 20.00€ –  www.pres-lasses.com
www.calivin.bewww.moscavins.ch

paysage_pres_lasses-11

Mas Gabinèle Rarissime

MAS-GABINELE-RARISSIMEUne robe pourpre, un nez de fruits noirs macérés, une bouche solaire : voici une version moderne, voire moderniste,  dont l’évidente richesse (15 ° d’alcool) reste cependant bien soutenue par une fraîcheur minérale et par une trame de tannins amples, denses  et juteux. En contenant relativement cette puissance, le vigneron a  su garder une marque de l’origine Faugères pour cet assemblage syrah dominante, grenache et un rien de mourvèdre. www.masgabinele.com

gabinele

Cuvée Charlotte – Château des Peyregrandes

aoc-faugeres-aop-chateau-des-peyregrandes-vin-rouge-cuvee-charlotte-201380% de syrah, le reste en grenache et mourvèdre issus de schistes carbonifères entre 2 et 300 mètres d’altitude. Ceci explique sans doute le bel équilibre d’une matière affichant pourtant un degré alcool élevé. Elle possède une franchise, une vigueur qui s’agrémente de notes de cassis et de framboise en gelée, avec des notes de sauge et de thym. Les tannins sont encore présents certes mais ils contribuent à la fraîcheur de l’ensemble. 11.30€ –  http://chateaudespeyregrandes.com

peyregrandes

Domaine de Cébène

domaine-de-cebene-4

Dès son installation en 2007 sur l’appellation, Brigitte Chevalier, visait à  faire des vins du nord dans le sud de la France». Et très rapidement, cette grande vigneronne a su capter l’essence des terroirs de Faugères. Elle exprime mieux que quiconque sa quête :
«Au début de cette merveilleuse aventure à Cébène, il a fallu apprendre à comprendre le terroir, discerner toutes les facettes et la magie des cépages, des différentes orientations et leur complexité pour façonner une gamme de vins qui s’approche de nos rêves. La constante a été de laisser parler le terroir, tout en l’accompagnant vers l’élégance, la complexité, la fraîcheur et la persistance. L’envie a été de jouer dans des styles différents et complémentaires, parfois inédits…»
Les rendements qui ne dépassent guère 20 hl/ha, une viticulture bio, un travail méticuleux aux chais et une passion sans failles pour les terroirs de l’appellation Faugères, voilà autant de raisons qui expliquent le niveau exceptionnel des vins de ce domaine.

Felgaria 2013
Felgaria résulte de la sélection de parties de parcelles les mieux adaptées du vignoble et de l’assemblage des meilleures barriques. La vigneronne me semble témoigner d’une tendresse toute particulière pour les mourvèdres qui sont majoritaires ici. Ils sont cultivés avec des rendements très bas, sur des terrasses plein sud à 320 m. d’altitude. Les schistes canalisent la puissance de ce cépage dans une matière à la fois pleine et dynamique, aux tannins fins et racés, aux arômes de fruits – framboise, cassis-, d’épices douces,  au toucher soyeux. Un beau vin de garde, même en 2013. 29.50€

cébene

Belle Lurette 2014
Ah, la grâce du carignan de vieilles vignes de 80 ans sur schiste, quelle personnalité d’une douceur et d’une volupté languedocienne très éloignée des vins massifs et alcooleux des années 95/2000. Un nez délicieux de raisins mûrs, de groseilles, de cerises précède une bouche aux tannins veloutés et juteux, un toucher chatoyant, de la vivacité, de la minéralité, un fruit acidulé. Ces vieilles vignes, usées, sculptées ont été plantées depuis … belle lurette. 15.50€

 Les Bancèls 2014
Les vignes  de syrah, grenache et carignan sont situées sur les » bancels », de hautes terrasses de schiste sur les balcons cévenols du plus haut de l’appellation avec une exposition nord et est. Le mourvèdre par contre fait face au sud. Les rendements sont très limités, autour de 20hl/ha. Chaque vendange est vinifiée à part. L’élevage se fait en cuves inox. Le nez exhale des arômes de cassis bien mûrs avec des notes de fine minéralité, pureté et précision impressionnent.  Le dessin de la bouche est tout aussi précis,  la matière associe douceur du fruit, fraîcheur minérale, sensualité des tannins et dynamisme. Bonne persistance avec un discret amer tannique et minéral. 15.50€
www.cebene.com
www.vinsleloup.comwww.portovino.behttp://vinvino.be 

 

Château des Estanilles

estan1Reprise en 2009 par le parisien Julien Seydoux, cette propriété ayant appartenue à Michel Louison était déjà à l’époque connue de tous les amateurs belges. Ce changement de propriétaire s’est accompagné de plusieurs nouveautés, à la vigne comme en cave : arrachages partiels, replantations, passage à la viticulture bio, nouvelles cuverie et tonnellerie, et surtout nouvelle gamme à trois niveaux d’ambition. La cuvé L’Impertinent  se décline dans les trois couleurs pour des vins  de cuve, fraîcheur et fruit, une simplicité de bon aloi. Le milieu de gamme est occupé par Inverso en blanc et rouge, il s’agit de l’ancienne cuvée Tradition de Louison. Le 2013, mourvèdre, grenache et syrah offre des fruits  rouges et noirs  intenses, une matière accessible, fougueuse avec ses tannins un rien serrés et renforcés par la fraîcheur minérale. Plus d’ambition encore pour la cuvée Raison d’Etre 2013, 50% syrah, 25 grenache et 25 mourvèdre, ni filtré ni collé, une matière pleine aux tannins élégants,  un fruit précis et beaucoup de fraîcheur minérale. Julien Seydoux ou comment marier le terroir historique de Faugères avec une approche contemporaine du vin à la maturité de fruit suffisante que pour échapper à la fermeté d’acidité que peut amener le schiste.
www.chateau-estanilles.com

 

Millésime 2014

Un hiver et un printemps doux et secs ont été suivis par un été frais et humide. Peu favorable à la vigne ce type de climat a favorisé le développement des maladies cryptogamiques.  Heureusement le retour du soleil en fin d’été a permis au raisin de poursuivre sa maturation. De sorte que les matières, plus caractérisées par la finesse et la fraîcheur que 2013, ont  néanmoins pu acquérir une certaine amplitude et une richesse aromatique évitant des vins étriqués.

Les vins sélectionnés

L’Impertinent – Château des Estanilles

Chateau-des-Estanilles_Impertinent-Faugeres-rouge-2012_01Cette cuvée de Julien Seydoux est bien dans l’air du temps : tout en fraîcheur, en dynamisme, elle possède cette acidité ferme du schiste. Laquelle  lui confère une structure verticale que vient tempérer un fruit avec de l’éclat, de la pureté. Quelques épices enjolivent aussi le nez. La trame de tannins souples ne verse pas dans l’excès, l’ensemble charme par sa gourmande buvabilité. Assemblage des cinq cépages habituels : 30 % Syrah, 20 % Grenache, 15 % Carignan, 15 % Cinsault, 20 % Mourvèdre. 10.20€ –  www.chateau-estanilles.com

estanilles

Tio – Mas Lou

mas lou tioJeunes Vignerons, Adèle et Olivier, tous deux œnologues, se sont pris de passion pour leurs vieilles vignes de Faugères. Cette cuvée est issue à 70% de leur plus belle parcelle de syrah. Le nez évoque la mûre, le cassis bien mûrs, épices douces, poivre et cacao les accompagnent. La matière est ample, relativement  dense mais surtout juteuse, fruitée avec des tannins travaillés par un séjour de 12 mois en barriques. C’est un Faugères généreux et minéral à la fois. 17.00€ –  http://mas-lou.com

mas lou

Dans la Peau – Les Amants de la Vigneronne

les-amants-dans-la-peau-defwebLe nez évoque clairement la syrah avec des notes de pâte de mûre, de poivre ; également des notes de garrigues plus un  léger toasté de l’élevage en demi muid neuf pendant 18 mois. La bouche possède une opulence aux tannins serrés, à la fraîcheur saline équilibrante. C’est un vin de caractère, avec une acidité ferme de schiste et une puissance solaire. Bonne persistance finale avec toutefois un rien de chaleur. 24.00€ – www.lavigneronne.com
Infogest – Beauvechain

amants

Mas Gabinèle

gabinele1On retrouve ici une sorte de reproduction du 2013 évoqué plus haut, avec un fruit savoureux, une matière ronde, des tannins veloutés et fruités. Mais avec moins de richesse dans ce millésime. Bonne maturité des tannins et fraîcheur minérale très Faugères  qui lui enlève le caractère plus moderniste du 2013. Son équilibre nous plaît encore plus.  www.masgabinele.com

Harmonie – Mas Angel

harmonieCet assemblage de cinsault à 50%, grenache et carignan  a macéré durant un mois en cuve inox avec levures indigènes. Cela pourrait paraitre long pour un millésime comme 2014. Pourtant l’attaque en bouches est restée souple, le vin offre une sorte de 1/2 corps savoureux et de bon équilibre, merci le cinsault.  La finale est fraîche et de moyenne persistance. La réduction demande une aération préalable. Nous avons préféré ce vin à une autre cuvée appelée Marius qui se montre plus, voire trop, robuste. 13.00€ –  www.faugeres-masangel.fr

dsc_2509-2

Mas Olivier Esprit Nature-bio – Caveau Les Crus Faugères

mas_olivier_bio_rouge_797x0Un joli fruit de cerises noires poivrées, d’olives noires, de réglisse et de cacao discret compose la complexité du nez. Si la bouche trahit un léger déséquilibre alcool donnant un aspect solaire inattendu pour 2014, elle possède aussi une fraîcheur minérale, une acidité assez ferme de schiste qui lui donnent du tonus, de la vitalité. Fermentation alcoolique entre 25 et 28 °C. Extractions douces. Jus de goutte uniquement. Grenache 43%, Syrah 34%, Carignan 13%, Cinsault 6%, Mourvèdre 4%. 8.50€ www.mas-olivier.eu

mas olivier

Deux vins du millésime 2011 nous ont également été envoyés et même si cela nous sort de notre thème, nous en avons retenu un :

Mas des Capitelles Cuvée N°2

capitelle 2Une grosse dominante de syrah pour cette cuvée haut de gamme d’un domaine dont 2011 fut la première année en certification biologique. Joli nez  de fruits rouges, prunes, épices et olives noires. La fraîcheur que l’on y décèle se retrouve  dans une bouche au toucher velouté à l’attaque. Puis la trame tannique se déploie pour déboucher sur une finale rafraîchie par des amers minéraux et tanniques. http://masdescapitelles.com
www.lecellierdetheux.bewww.miammiamglouglou.beVinamor Huy

Faugères Capitelles

Faugères, aussi en blanc

Si la majorité des Faugères  sont rouges (76% des volumes produits),  l’appellation a enrichi sa gamme en 2005 avec la reconnaissance des vins blancs en AOC. Ces derniers représentent 21% du volume, les 3 % restants étant des rosés. Roussane, grenache blanc, marsanne et vermentino sont majoritaires dans les assemblages, clairette et viognier minoritaires.
Cinq vins nous ont été envoyés, deux d’entre eux nous ont séduits

Le Cairn 2014 – Cottebrune

domaine-cottebrune-le-cairnLes raisins sont issus de jeunes vignes plantées en 2008 par Pierre Gaillard sur des coteaux entre 200 et 350 m d’altitude. On y trouve de la roussane, du vermentino et  du grenache blanc à parts égales. Vinifiés séparément, les cépages sont ensuite fermentés longuement en barriques. Le résultat est très réussi avec des arômes de pêche, de citron vert confit, de mirabelle ainsi que de fleurs blanches. La matière possède un beau jus, elle est soutenue par une fraîcheur minérale. Il y a là de la générosité, de la volupté même mais en même temps de l’élégance, de la tension.12.00€ –  www.domainespierregaillard.com/vins_cottebrune.php
www.oliviervins.comwww.pierre-wyss.chhttp://wijnvanboot.nl

Peau de Rousse 2014 – Les Amants de la Vigneronne

photo-une-rousseQue de fantasmes possibles entre les amants de la vigneronne et la peau de rousse ! Mais bon, trêve de propos macho,  il s’agit ici plus de la peau de roussane que de celle d’Audrey Fleurot…roussane à 50% complétée par autant de grenache blanc pour un blanc de bouche plus que de nez : notes de foin coupé, du grillé, un rien de floral d’accord. Mais surtout un profil vertical de grande fraîcheur minérale saline, un bois bien intégré (fermentation et élevage de 18 mois en foudres de chêne) et une bonne persistance finale sur le minéral. Un vin du nord dans le sud  grâce à ce couple de vignerons belges. 11.00€ www.lavigneronne.com
Infogest – Beauvechain

www.faugeres.com

 Bernard Arnould 

carte_languedoc

 

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne