Lafage, une famille, des vins

14/12/2017 - La famille Lafage (sept générations de vignerons) est originaire de Maury. Aujourd’hui, le siège de la société et ses caves (à la pointe de la technologie) sont installés sur la route de Canet à Perpignan, zone où se trouve une partie des vignes familiales, les autres se situant dans le Fenouillèdes et dans les Aspres. En tout, 160 ha. A ceci s’ajoute l’activité de négoce.

Si l’entreprise a beaucoup grandi, la structure reste très familiale – Jean-Marc Lafage à la vigne, Eliane au chai; et l’ancrage, très terroir. L’exportation représente aujourd’hui une forte proportion des ventes. L’ouverture sur le monde allait de soi après les nombreux stages de viticulture des deux Lafage à l’étranger pendant leur formation. Mais pour convaincre des gens d’ailleurs d’acheter les vins d’ici, encore faut-il qu’ils aient « la gueule de l’endroit », pour reprendre la célèbre formule de Jacques Puisais…

Certaines cuvées mettent justement l’accent sur des terroirs très précis – jusqu’au niveau de la parcelle ; d’autres renouvellent l’approche d’un cépage ou expérimentent de nouveaux assemblages.

Jean-Marc revendique la recherche d’une qualité totale: «Il arrive un moment où il faut faire la paix entre la passion de la tradition et la vision du futur…  Faire une barrique géniale dans son coin doit certainement être très excitant, mais notre ambition, à Éliane et à moi, est ailleurs. Nous nous employons à essayer de tout faire bon. Nous raisonnons sur l’ensemble de la production et nous ne nous accordons aucun écart… C’est sur la totalité de notre production que nous voulons être jugés.»

J’ai particulièrement apprécié les quatre cuvées suivantes :

Château Saint-Roch Blanc Vieilles Vignes Côtes du Roussillon Villages 2016

D’emblée, ce vin séduit par sa riche palette d’arômes floraux et épicés (fenouil, anis), la bouche enchaîne avec un peu de fumé et des notes de citron; la vivacité qui se dégage provient moins de l’acidité que de l’amertume – un zeste d’agrumes ; la finale m’évoque la des parfums des Tropiques, l’ananas, la banane et la mangue. Joli voyage.
www.oliviervins.comwww.entrepotduvin.bewww.wijnhandelvandenbossche.bewww.twinus.bewww.lesamisduvinmalle.be

Château Saint-Roch Roubials Côtes du Roussillon Villages (rouge) 2015

Griottes, prune, encens – des épices à gogo, et toujours cette belle vivacité entrevue dans la cuvée de blanc, ici bien intégrée dans un vin juteux, très ample, et une bonne structure tannique –  ce qu’on est bien dans le Sud, surtout quand souffle un petit vent frais, celui là même qui met un peu de folie dans le jus…

Les 44 hectares de vignes du Château Saint Roch sont situés dans la vallée de l’Agly, sous le château de Quéribus. Elles sont plantées sur des coteaux argilo-schisteux à base calcaire, entre 120 et 470 mètres.
www.oliviervins.comwww.entrepotduvin.bewww.wijnhandelvandenbossche.bewww.twinus.bewww.lesamisduvinmalle.be

 

Famille Lafage IGP Côtes Catalane Narassa 2015

Narassa est une cuvée issue de sélections parcellaires dans la vallée de l’Agly; une majorité de Grenache, donc, mais de la syrah, également. Les Grenaches – des vignes de plus de 60 ans, plantées sur schistes noirs, sont récoltés en plusieurs fois, puis triés, pour ne sélectionner que les plus mûrs.

A lire ceci, on s’attend à un monstre. Et bien non. Si la bouteille est lourde, le vin, lui, ne l’est pas trop ; pas plus que la marque du bois (20% de la cuvée sont passés en demi-muids, le reste est élevé en cuves béton). Le nez de cerise noire et de framboise est bien mûr, mais pas vraiment compoté ; la bouche, elle, évoque plutôt la grenade, mêlée de cuir, de romarin et de menthe ; la finale assez fraîche nous laisse au milieu d’une garrigue de senteurs brassées par la Tramontane. On resterait bien…
www.vaneccelpoel.bewww.vitisvin.bewww.portovino.behttp://lescavesdebordeaux.behttp://wijnengoyens.bewww.sobelvin.be

Grenache au Cube 2016 Vin de la Communauté européenne

Cette cuvée commune et pas commune à la fois assemble 3 vieux grenaches de 3 terroirs du Sud: le Roussillon, l’Aragon et le Languedoc. Ce n’est pas seulement un exercice de style, mais un vrai beau vin, un vin exceptionnellement, explosivement fruité (fraise, mûre) et solaire; bon, d’accord, c’est « un beau bébé », comme on dirait d’un pilier de l’équipe de Béziers ou de Perpignan. Mais il ne manque pourtant pas d’une certaine élégance – un redoutable velouté qui fait qu’on succombe, non sous le poing du rugbyman, mais sous la caresse des tannins.

Et puis, chapeau pour l’idée de cette collaboration inter-terroirs, qui prouve qu’il n’y a pas qu’une façon de concevoir l’assemblage – et la leçon est d’autant plus concluante quand elle émane de passionnés des terroirs…
www.vaneccelpoel.be

www.domaine-lafage.com

Hervé Lalau

Pour accéder aux autres «Portrait», cliquer ici

Laisser un commentaire