La Chablisienne

23/05/2016 - Ce n’est pas d’hier que les vins de La Chablisienne se distinguent lors de nos dégustations - qu’il s’agisse de dégustations thématiques « Chablis », ou  de dégustations plus générales ;  il était donc grand temps de lui tirer le portrait, à travers une séance particulière. Ainsi fut fait.

norm_1227607415Outre la mise au banc d’essai de certains de ses vins actuellement sur le  marché, c’était aussi l’occasion de s’intéresser d’un peu plus près à ce fleuron de la coopération française, dont l’histoire n’est pas banale.

En effet, ce n’est pas sous l’impulsion d’un politique, ni d’un syndicat, ni d’un collectif vigneron qu’elle est née, en 1923… mais sous celle d’un prêtre, l’abbé Balitrand. Celui-ci voyait dans l’association un moyen de résister aux difficultés économiques de la période.

La suite lui a donné raison. En 1947, la fusion avec l’autre grande coopérative locale accroit encore son importance. Aujourd’hui, La Chablisienne regroupe quelque 300 vignerons et représente environ un quart du vignoble du Chablisien, soit près de 1.200 ha, couvrant ses 4 niveaux d’appellation.

La Chablisienne présente une autre originalité : les récoltes rentrent à la cave à l’état de moûts, afin de maîtriser  au maximum les vinifications.

A noter aussi, l’adaptation la plus précise possible du mode de vinification au type de raisin récolté, parcelle par parcelle, avec, pour la plupart des vins, des élevages longs sur lies fines. Enfin, les mises en bouteille se font en une seule fois.

Notre sélection

Tous les vins ont été dégustés à l’aveugle, dans un ordre aléatoire, sans tenir compte du niveau d’appellation (Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier Cru, Chablis Grand Cru) ni du millésime (2012 ou 2014). Les vins étaient tous bouchés liège. Voici notre Top 3

La Chablisienne 21

Chablis Dame Nature 2014

Herbe fraîche, fougères, fruits blancs, miel d’acacia, épices au nez ; bouche poivrée et acidulée, à la fois souple et minérale. Belle profondeur. Moyennement long.
Vignes de 20 ans, terroirs de calcaire et de marne,14 mois sur lies fines, en cuves et en foudres. Vin bio.

Château Grenouilles 2012
Chablis Grand Cru

D’abord délicatement fleuri (aubépine,  camomille, tilleul), le nez passe rapidement aux fruits (mirabelle). La bouche séduit par son équilibre : le bois est superbement intégré, l’acidité aussi. Une jolie amertume en finale vient parachever l’ensemble.
Les coopérateurs de La Chablisienne ont fait l’acquisition de ce domaine de 7,2ha d’un seul tenant en 1999. Il s’agit du seul château de la côte des Grands Crus. Le nom de Grenouilles, lui, en tant que lieu-dit, est déjà mentionné au 15ème siècle.

Petit Chablis Dame Nature 2014

Fleurs blanches, pêche blanche et gelée de groseilles ; bouche très directe, légèrement poivrée. Très belle longueur. Non, le Petit Chablis n’a rien d’un Chablis au rabais ! Vin bio.

A également été apprécié lors de cette dégustation : Chablis Les Vénérables Vieilles Vignes 2014, pour son bel équilibre (à attendre encore, cependant).

En conclusion

Une confirmation, d’abord : oui, la Chablisienne est bel et bien un des très bonnes coopératives de France. La cohérence de ses gammes et sa régularité dans la qualité comptent certainement parmi ses grands atouts.
Une agréable surprise, aussi:  nous avons trouvé vin à notre goût dans tous les compartiments de prix, à tous les étages de la fusée des Chablis ; nos coups de cœur se sont équitablement répartis.  Tout se passe comme si les coopérateurs, loin de déshabiller Paul pour habiller Jacques, portaient une attention  semblable à toutes leurs cuvées. C’est appréciable, et philosophiquement, et financièrement. www.chablisienne.com
www.gvb-wines.be www.dgswijn.nl www.mathieuvins.ch

Hervé Lalau (avec le concours de Marc Vanhellemont)

Pour accéder aux autres «Portrait», cliquer ici

chablis_grand_cru_vaudsir

Laisser un commentaire