Grands vins du Dão

27/03/2019 - Avant l’apparition du phylloxera, le Dão comptait parmi les plus importantes zones viticoles du Portugal.A la fin du 19è siècle, ses vins connurent même un réel succès à l’exportation. Puis la région s’est endormie.

Elle s’est réveillée ces vingt dernières années sous l’impulsion de domaines privés créés par des producteurs plus ambitieux que les coopérateurs historiques.

A 80 km au sud de la vallée du Douro, et à même distance environ de l’océan, le territoire de cette DOC (Denominação de Origem Controlada) délimitée dès le début du 20ème siècle consiste en une sorte de vaste bassin enserré entre des montagnes. Celles-ci constituent une protection contre les vents froids du nord, les pluies d’été de l’Atlantique à l’ouest et la rigueur du climat continental à l’est. Le sol granitique est souvent décomposé en sables granitiques très filtrants, avec toutefois deux zones plus argileuses au nord et au sud de l’appellation. Si les étés sont chauds et secs, le différentiel de température entre les journées et les nuits de son côté apporte de la fraîcheur aux vins en préservant de l’acidité dans les raisins. Les vins sont considérés comme des « vins de montagne », par opposition aux vins des plaines du sud ou aux vins de l’Atlantique le long du littoral. Le vignoble est en effet planté en altitude, entre 200 et 600 m selon les endroits.

Encépagement

Le vin rouge représente environ 80% de la production annuelle du vignoble. Quatre cépages se taillent la part du lion : la touriga nacional, le jaen, l’alfrocheiro et le tinta roriz. Le baga, cépage dominant de la DOC voisine, Bairrada, mûrit ici plus difficilement et ne rencontre pas beaucoup de succès. En blanc, un cépage se dégage du reste pour ses qualités : l’encruzado. On trouve aussi le bical de Bairrada et la malvoisia. Le profil des vins rouges était marqué jusqu’ il y a peu par une tanicité agressive, due à la fois aux caractéristiques des cépages mais plus encore aux modes de vinification à l’ancienne des coopératives. On n’en est plus là aujourd’hui comme le démontre les vins que nous vous présentons.

M.O.B.

M.O.B, voilà à première vue un nom étrange pour un domaine viticole. Derrière ce sigle se cache une nouvelle joint-venture réunissant trois vignerons : Jorge Moreira (Poeira), Francisco «Xito» Olazabal (Quinta do Vale Meao) et Jorge Serôdio Borges (Wine & Soul). Tous des vignerons bien connus, basés dans la vallée du Douro, mais ayant uni leurs forces pour produire des vins du Dão. Et avec une authentique identité Dão, ce qui signifie généralement des fruits plus subtils et des vins plus axés sur l’acidité que dans la chaleur du Douro. Le groupe MOB a loué un vignoble, Quinta de Corujão, en 2010 dans la partie orientale de la région, près de la Serra de Estrela, la plus haute chaîne de montagnes du Portugal continental. Les vignes se situent entre 500 et 600 m. d’altitude. Ils y produisent deux rouges et un blanc du plus haut intérêt :

Senna Branco 2017 DAO DOC

Ce blanc associe deux cépages : encruzado et bical de vignes de 25 ans sur granite à 650 m. d’altitude. Le vin a été élevé durant 8 mois dans des barriques dont 30% de neuves, avec léger bâtonnage des lies. Robe d’un beau jaune doré, nez élégant et subtil avec de l’agrume et du floral sur un fond de pierre de silex. La bouche offre la même élégance : droiture du granit, fraîcheur de l’altitude, minéralité étincelante, agrume du bical et discret gras de l’encruzado, profondeur et persistance, tous cela en fait un authentique vin de terroir à la force contenue.

Senna Tinto 2015 DAO DOC

Assemblage de touriga nacional, alfrocheiro, et jaen nés sur les sols granitiques de Quinta do Corujão. La touriga est foulée dans un lagar, tandis qu’alfrocheiro et jaen et sont fermentés dans des cuves en acier inoxydable à basse température et avec une extraction mesurée. Elevé pendant 12 mois en fûts de chêne français (30% neufs). La robe présente une belle couleur violette, le nez est dense avec des arômes de cassis, de cerises et d’olives noires, d’encre et de fleurs sauvages. En bouche, la trame tanique est bien présente mais avec des tanins assagis, du jus, une acidité très Dao et un boisé bien intégré. Ce vin de gastronomie offre beaucoup de vinosité et de caractère, il évoluera magnifiquement en bouteille au cours des prochaines années.

Quinta do Corujao 2016  DAO DOC

Cette cuvée est l’entrée de gamme du trio M.O.B. Au nez cassis, prunes bleues fraîches, cerises rouges et épices du bois. La bouche offre une énorme buvabilité avec une petite structure de tanins noyées dans le jus et les fruits en plus de toute la fraîcheur du Dao. Bref, un vrai vin de plaisir avec suffisamment de fond.

Quinta de Saes

A côté de ces innovateurs venus du Douro, voici au contraire une figure « refondatrice » de la région : l’ingénieur Alvaro Castro, propriétaire de deux domaines Quinta de Pellada, au vignoble perché sur les collines et Quinta de Saes où se situent cave et logement sur les contreforts de la Serra da Estrela. Ses cuvées incarnent l’idée que le vin se fait dans le vignoble, il s’est toujours montré méfiant vis-à-vis de pratiques modifiant le produit brut. Il parle avec passion des vins qui reflètent le sol.

Reserva 2014 Estagio Prolongado 

Un mélange de 70% de variétés indigènes interplantées dans différentes parcelles à 500 m d’altitude et sur sol de granit, avec 30% de touriga nacional et d’alfrocheiro, le tout fermenté en inox. L’élevage dure 2 ans dans des fûts de chêne français de deux ans.  Le nez est délicat avec des arômes de cerises noires fraîches, de mûre, de pétale de rose, de silex et de discret boisé. La bouche se montre juteuse et élégante. La spécificité Dão s’exprime plus dans l’acidité mûre que dans la structure tanique car les tanins sont aimables, juteux et fruités. L’ensemble témoigne d’une belle harmonie avec une longue persistance finale sur une fine minéralité.

Tinto 2016

L’archétype du Dão dans cette cuvée fruité, d’une savoureuse et juteuse simplicité. Un vin sans mystification technologique comme le dit Alvaro Castro. Grande fraîcheur minérale, belle aromatique de cerises rouges fraîches avec des touches de violette, de pétale de rose, des tanins croquants, une buvabilité pleine de charme mais avec de la présence en bouche.

https://quintadapellada.com

António Madeira

Dao Vinhas Velhas 2016  DOP Sub-regiao da Estrella

Depuis 2010, António Madeira recherchait dans cette sous-région les lieux que l’on pourrait qualifier de «Grands crus du Dão Serrano». Et il a fini par trouver une série de vieilles vignes qui se distinguent par l’authenticité de leurs cépages, par les caractéristiques et les nuances de leurs sols granitiques et par leur exposition solaire. Ce vin mélange dans les vignes différents cépages: siria, fernão pires, bical, arinto, cerceal. Un nez de pierre et de fruits jaunes précède une bouche associant ampleur et gras avec une tension et une fraîcheur minérale certaine. On y trouve de la profondeur, de la longueur mais aussi un boisé assez marqué malgré un élevage sans barriques (foudres et inox durant 18 mois). Respecter les raisins et la nature en se focalisant sur la recherche de l’expression du terroir de la Serra da Estrela, telle a été la philosophie de la vinification adoptée par António, de sorte qu’aucun intrant n’est utilisé à l’exception de l’anhydride sulfureux, en dose très faible.
www.facebook.com/antonio.madeira.908

www.theportugalcollection.be

Bernard Arnould

Pour accéder aux autres rubriques « IVV vous fait voir du pays », cliquer ici

Laisser un commentaire