Gin made by Guillaume Drouin

08/01/2016 - Le gin, une mode, une tendance, qui semble ne pas perdre son souffle. On en compte plus de deux cents différents dans les bars branchés. Et il en faut beaucoup aujourd’hui pour impressionner les aficionados. Pari réussi pour Guillaume Drouin, son gin nous emmène en voyage…

Expressivité

LE_GIN 1Y plonger le nez, c’est partir de son Calvados natal jusqu’en Asie lointaine en passant par la méditerranée.
Ou du sud ensoleillé jusqu’en Chine ou l’inverse.
C’est selon ses perceptions, ou peut-être suivant ses penchants.
On y reconnaît facilement le citron teinté de gingembre qui lui donne des allures de cédrat.
Le terreux de la racine veut nous dire gentiane, mais il n’y en a pas, c’est son alliance avec la cardamome, la baie de genévrier et de la cannelle qui nous le suggère.
Plus volatile, et certes un peu voilée par les senteurs plus lourdes déjà évoquées, la fragrance florale délicatement parfumée de rose et de pomme surgit fugace mais séquentielle.
La vanille transforme à s’y méprendre le bouton floral en vétiver presqu’insistant.

Générosité

Quelques gouttes sur la langue nous transportent tout de go dans le monde déjà exploré par le nez.
S’y ajoutent toutes les perceptions tactiles, l’onctueux de la textures, la volatilité des molécules aromatiques qui peuplent en un instant l’entièreté de l’espace buccal, les perceptions amères, acidulées et sucrées qui apportent dynamisme et fraîcheur.
Chaque milli-gorgée nous offre des combinaisons organoleptiques différentes et inquisitrices, les papilles s’en retrouvent ébaudies.
Le gin possède cette faculté…

Composition

La base est une eau-de-vie de cidre issue de 30 variétés de pommes, des douces aux acides en passant par les amères.
Leur moût fermenté est distillé deux fois dans trois petits alambics à repasse.
L’alcool obtenu apporte rondeur, élégance et un certain croquant.
Huit plantes distillées séparément viennent y apporter leurs parfums.

Les incontournables baies de genévrier :
la macération est distillée deux fois, histoire d’en assouplir le caractère et réduire son agressivité.
Baies-de-genievre

Le gingembre du Brésil : r
edistillé deux fois après macération, il apporte ses notes végétales de terres et d’épices.
eca2a22d36

La vanille de Madagascar :
macérée et redistillée une fois, elle installe ses accents sucrés délicatement parfumés.
vanille-madagascar-sow-vanille-avignon

Le citron :
macérée et redistillée une fois, l’agrume installe vivacité et fluidité.

La cardamome :
les graines macérées et redistillées une fois génèrent rondeur et soulignent les arômes fruités du gin.
1280px-Cardamone

La cannelle d’Indonésie :
l’écorce réduite en poudre, macérée et redistillée deux fois, se marie avec grâce aux fragrances des pommes.
Canelle_Cinnamomum_burmannii_Luc_Viatour

L’amande :
blanchie et broyée, macérée et distillée, elle favorise le développement d’une amertume délicate et rafraîchissante.

1280px-Amande

La rose :
même discret, son subtil parfum offre un supplément de volatilité.

IMG_1370 1

Cette recette a été mise au point par Guillaume Drouin. Cet œnologue et ingénieur agronome revenu au bercail en 2004 s’est pris de passion pour le gin, sans toutefois renier la production familiale, les Calvados (Maison Christian Drouin).
Ce Gin se prête avec grâce aux différents cocktails, des classiques aux plus originaux. 34.00€ www.calvados-drouin.com
www.thenectar.be http://bresserentimmer.nl/

Marc Vanhellemont

marc

Pour accéder aux autres «Sticky / Spirits / Beer», cliquer ici

Planche Gin 1

Laisser un commentaire