France, Grèce et Chili

11/09/2017 - Alors que les vendanges ont déjà commencé dans plusieurs régions d’Europe, voici notre récolte… d’infos viticoles, en France, en Grèce et au Chili.

2017, année précoce en France

Rarement une année aura été aussi précoce en France : ainsi, en Provence les vendanges ont débuté autour du 16 août.
« Les vendanges n’avaient jamais démarré́ aussi tôt », a précisé le Président du Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence Alain Baccino. « Il y a quelques années, on commençait à̀ vendanger fin aout. Le changement climatique progressif ainsi que les conditions particulières cette année ont entrainé́ une arrivée à maturité́ très précoce pour les raisins. En cette période de forte chaleur et pour garantir la qualité́ de nos roses, nous vendangeons de nuit. »
Les terroirs les plus tardifs de la région devraient être ramassés avant la fin septembre.
Le constat est à peu près le même en Beaujolais, où l’on annonce 15 jours d’avance par rapport à la moyenne des dernières années. Les premières grappes devraient donc être ramassées dans les jours qui viennent.

Mort d’un ténor du vin grec

Haridimos Hatzidakis était l’un des grands vignerons grecs – un des grands artisans du renouveau de vins grecs, avec ses formidables assyrtikos de Santorin. Il n’avait que 50 ans.
Haridimos avait démarré sa cave de Santorin en 1997, après avoir faitt ses classes d’oenologue chez Boutari. Il fut un des tous premiers sur l’île à renouer avec l’utilisation de levures indigènes. Plus généralement, c’était un champion de l’expérimentation, notamment au travers de cuvées parcellaires mettant en avant les micro-terroirs volcaniques de Santorin.

Bientôt de très grands vins au Chili ?

Stephan Labbé est l’œnologue en chef de Santa Rita, au Chili ; pour lui, l’avenir viticole du pays n’est sans doute pas dans les cépages les plus couramment exploités, ni dans les méthodes de vinification actuelles.
D’ailleurs, chez Santa Rita, Labbé expérimente à tout va; outre le chenin (qu’il vinifie de 6 manières différentes), il s’intéresse aussi à la complantation (pas mal de vignobles chiliens francs de pied, plantés au 19ème siècle, sont complantés) et à des assemblages originaux comme un sémillon-chasselas-chardonnay.
Il ne compte pas abandonner le carménère pour autant – il entend seulement éviter le piège de la surmaturité, et en tirer des vins à boire, pas seulement à déguster.
Plus généralement, il pense que l’adaptation des différents cépages au terroir n’a pas toujours été optimale au Chili.
Il est vrai que si ce pays tout en longueur et en montagnes regorge de mésoclimats et de types de sols, la viticulture locale s’est longtemps contentée d’aller au plus facile.
On ne peut qu’abonder dans son sens quand il déclare que le Chili doit sortir des sentiers battus (et de la vallée centrale ?) pour produire des vins aptes à convaincre les amateurs éclairés, les préconisateurs, les sommeliers en vue…

Georges Lucas s’achète un domaine en Provence

Plutôt que Coruscant, Naboo ou Tatooine, le concepteur de Star Wars a préféré le Var; il a fait l’acquisition du Château Margüi, à Châteauvert. 115 hectares dont 15 en vignes. Le voici donc vigneron, et presque voisin de Brad Pitt & Angelina Jolie, à Miraval.

 

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne