Flavescence dorée : une réponse incomplète ?

31/05/2017 - En réponse à la publication des dates de traitements contre la flavescence dans le département de l’Ardèche, le collectif 07 Stop Toxic Vignes a diffusé une lettre ouverte adressée aux services de l'Etat SRAL (Service Régional de l’alimentation ) et DRAAF (Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt).

« Nous venons de recevoir les dates des traitements insecticides et nous vous en remercions.

Néanmoins, l’arrêté n’étant pas encore paru, nous nous permettons d’attirer votre attention sur la gestion de cette maladie:

Il est évident qu’il est impératif d’endiguer le foyer existant et que, malheureusement,
nous n’avons pas d’autres moyens que les insecticides….

Toutefois nous savons tous que pour enrayer une maladie,
l’essentiel est encore d’éviter qu’elle ne se développe à la source !

Aujourd’hui nous avons un moyen simple, écologique et peu couteux : le traitement à l’eau chaude des plants.

Nous ne comprenons pas que cette technique ne soit pas rendue obligatoire par vos services au niveau national !

Nous espérons fortement que l’obligation du traitement à l’eau chaude apparaîtra dans l’arrêté à venir et ce,
dès 2017 afin d’anticiper les plantations de 2018.

Sinon que penser?

Qu’il y a une volonté forte de nos instances (censées nous protéger) de voir se développer cette maladie?

Que l’intérêt et les bénéfices des firmes agro chimique produisant ces insecticides passent bien avant la survie du vignoble et la santé des personnes? 

Les pépiniéristes ne veulent-ils pas changer leurs pratiques en traitant à l’eau chaude les jeunes plants alors que l’on sait que c’est ce mode de transmission qui a conduit à la contamination de 3 hectares à St Marcel d’Ardèche.

Nous n’osons l’imaginer… »

Le principal vecteur des phytoplasmes de la «flavescence dorée» est la cicadelle Scaphoideus titanus.

Pour les autres News cliquer ici

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne