In Vino Veritas

Fitou

Fitou, l’AOC qui a le vent en poupe

Créée en 1948, la plus ancienne Appellation rouge du Languedoc est aussi l’une des plus jeunes par son dynamisme.
Jouant entre mer et montagne, d’une grande diversité de terroirs, 37 vignerons indépendants et 3 caves coopératives y affirment chacun leur caractère, autour du cépage roi : le Carignan.

Fitou, la toute première Appellation d’origine contrôlée (AOC) des vins rouges du Languedoc créée en 1948, était déjà réputée produire des vins taillés pour la garde.
Depuis quelques années, ses vignerons livrent aussi des cuvées tendance, d’une grande complexité, buvabilité, bien ronds et fruités.
Dans la course vers la modernité, cette appellation qui s’étend du haut du Massif des Corbières jusqu’à l’étang de Leucate, s’affirme toute en contrastes grâce à ses 37 vignerons indépendants et 3 caves coopératives.

Une mosaïque de 22 terroirs

Leur principal atout ?
Un vignoble marqué par une mosaïque de terroirs (22 sols ont été délimités sur l’Appellation), entre schistes montagneux des Hautes-Corbières à l’Ouest et sols argilo-calcaires à l’Est, soumis aux influences maritimes de la Méditerranée.
Cette diversité, vecteur de dynamisme chez les vignerons, a apporté à l’AOC Fitou un nouvel atout pour les candidats à l’installation.

« Après avoir longtemps été portée par ses caves coopératives, Fitou connaît depuis 4 ans une vague d’installations en caves particulières, à l’instar de Nicolas Brassou du domaine Sarrat d’en Sol à Tuchan, ou du domaine Esclarmonde à Paziols. La chance des vignerons de Fitou, c’est cette diversité de sols qui permet à chacun, par son travail particulier, de révéler les richesses de chaque micro-climat. Le dynamisme est là ! », observe Jérôme Bertrand du domaine Bertrand-Bergé.

En cave particulière depuis 1993, ce vigneron installé sur la partie montagneuse de l’appellation côté sud, dispose d’un terroir de galets roulés et de calcaires gris qui signent sa cuvée « La Boulière », à base de Mourvèdre et de Carignan.
Son voisin, Alban Izard du Domaine Lerys situé sur le village de Villeneuve les Corbières, travaille lui majoritairement de vieux Carignan sur un vignoble composé à 95% de schistes.
Entre les deux, la cave coopérative de Montauch rend, elle aussi, hommage à ce cépage autochtone caractéristique de l’Appellation, à l’exemple de la cuvée T de Tauch, à base de 45% de Carignan, le reste en Grenache et Syrah).

Le Carignan roi

C’est l’autre atout des vignerons du Fitou : la valorisation du Carignan qui, avec le Grenache noir, représente 60% de l’encépagement aux côtés du Mourvèdre et de la Syrah.
Véritable marque de fabrique des Fitou, ce cépage rouge très en vogue après avoir été longtemps décrié, s’accommode très bien des terres arides en coteaux caractéristiques de ce vignoble des Hautes-Corbières.
« Les vignerons ont toujours cru en lui, l’appellation ayant protégé le Carignan quand il était arraché dans les plaines », témoigne Alban Izard du domaine de Lerys.
A titre d’exemple, ce vigneron consacre à ce cépage rustique qui apporte générosité aux vins et une touche typée, 25 hectares sur les 45 ha que compte son vignoble.

« Cette AOC avait autrefois la réputation de produire des vins puissants et chaleureux, avec un marqueur solaire évident. Depuis une quinzaine d’années, Fitou s’oriente aussi vers des vins plus souples, faciles à boire… Mais la particularité de cette appellation entre montagne et mer, c’est avant tout la diversité, qui fait qu’il n’y a pas deux Fitou qui se ressemblent. J’ai goûté des vins riches et structurés, mais aussi souples et tendres », précise Baptiste Ross-Bonneau, chef sommelier du restaurant La Barbacane à Carcassonne, qui commente les cuvées Ambassadeurs dans « le petit carnet du sommelier ».

 « Le Carignan est une évidence pour notre appellation et ses vignerons, il trouve certainement là dans notre terroir son lieu de Haute expression ! explique Jean-Marie Fabre, vigneron au Village de Fitou, Domaine de la Rochelière. Racé, et à la personnalité marquée, il permet à nos vins d’affirmer leur véritable ADN ! Il est un élément majeur de différenciation sur la scène internationale ! Je rajouterai qu’il est aussi un gage de pérennité pour nos vignobles méditerranéens, car les épisodes climatiques de sècheresse sévère ces dernières années, nous ont aussi rappelé combien il était adapté à ces conditions extrêmes. Finalement, il est la vraie valeur ajoutée et l’assurance tous risques de notre Appellation ! »

www.fitouaoc.com