Du foot, du chenin, du chilien & la question qui tue

14/06/2018 - Notre moisson d’actualités nous emmène de Russie en Anjou, en passant par le Chili et la planète MW, cette semaine…

Foot et boissons

Pour la Coupe du Monde de Football 2018, certains fabricants de boissons ont signé des accords de partenariat avec leurs équipes nationales.
Ainsi, Paternino sera le vin officiel de la Roja, l’équipe d’Espagne.

La Jupiler, elle, soutient les Diables Rouges de Belgique- elle s’est d’ailleurs rebaptisée Belgium pour l’occasion. Car que serait un match à la télé sans une caisse de bière pour étancher la soif des sportifs du canapé?
Et l’équipe de France? Loi Evin oblige, au pays du vin, pas de boissons alcoolisées pour les équipes sportives.

Jo Pithon vend son domaine angevin

Jo Pithon (Domaine Pithon Paillé, à Saint Lambert du Lattay) a décidé de céder ses 9 ha de vignes, dont le fameux Coteau des Treilles, au «business angel» Ivan Massonnat (un passionné de chenin).
Mais Jo, qui a pris sa retraite, reste consultant pour la nouvelle structure, qui va bénéficier de gros investissements dans l’outil technique.

Le vin chilien s’est bien vendu en 2017

En 2017, les exportations de vins chiliens ont augmenté de 6% en valeur, pour atteindre 1,7 milliard d’euros. Ce qui place ce pays au 4ème rang mondial des exportateurs de vin.
Les exportations chiliennes sont principalement composées de cépages bordelais: 35 % de Cabernet Sauvignon, 15 % de Sauvignon, 12 % de Merlot et 9 % de Carménère.

Vignobles Torres

La question qui tue

Elle fait partie du flot de questions posées aux candidats Master of Wines, cette année: «Socialement parlant, le vin peut-il être considéré comme une influence positive ?».
Vous avez deux heures avant que je ramasse les copies. Et rappelez-vous, vous êtes censés pouvoir vendre du vin, demain, quand vous serez MW…

Pour les autres News cliquer ici

 

Laisser un commentaire