Des bulles pour l’IGP Pays d’Oc

24/11/2017 - Après quelque 6 années de réflexion, l'INAO vient finalement d'autoriser les IGP Pays d’Oc, Coteaux de l’Ain, Comté tolosan et Vin des Allobroges à produire des vins effervescents.

Pour rappel, la Fédération nationale des producteurs et élaborateurs de Crémants s’était opposée depuis le début à cette possibilité. Les cahiers des charges des 4 IGP ont été revus, pour mieux mettre en valeur l’héritage de l’effervescence dans les zones de production, et le curieux véto des Crémants (qui sont des AOP, et ne jouent donc pas dans la même catégorie) a ainsi pu être levé.

Pour la petite histoire, j’ai déjà eu l’occasion de déguster des bulles IGP Pays d’Oc – celles de Lalaurie, notamment, et le Piquepoul Frisant de Paul Mas. Outre le petit goût de l’interdit, je les ai trouvées très bonnes. En plus, dans le cas du Piquepoul, c’était une occasion unique de déguster ce cépage en effervescent.

Car avec tout le respect que j’ai pour les Crémants, sous ce nom, on trouve surtout du Chardonnay, du Pinot Noir, un peu de Pinot Blanc et de Chenin – pas une énorme variété de cépages, en définitive…

Hervé Lalau

Pour les autres News cliquer ici

 

Laisser un commentaire