De Vouvray à Mornag en passant par le Muscadet.

03/10/2019 - Deux  blancs nous viennent de la Loire ; l’autre est rouge et Tunisien. Rien de commun entre ces trois vins si ce n’est le plaisir que nous avons eu à les déguster, et à présent, à vous les faire découvrir.

Vouvray – Pierre Brévin 2018

On a un peu oublié tout l’agrément de ces moelleux qui, loin d’être bêtement sucrés, délivrent à celui que la mention ne fait pas fuir (car il y en a, des ayatollahs du sec!) un superbe panier de fruits frais: ananas, orange et pomme verte, dans ce cas ci), et une ribambelle de sensations aussi apparemment contradictoires que complémentaires; acidité, sucrosité, salinité! On dirait une devise. Vive la France, vive Vouvray, et vive l’harmonie des contraires!
Pierre Brévin est une marque de négoce qui diffuse bon nombre de vins d’appellations ligériennes.
www.intermarche.be

Mornag Grand Vin 2016

Ce vin est un concentré d’histoire: Magon, dont il porte fièrement le patronyme, est un des pères de l’agronomie. Qui plus est, il aurait eu des vignes dans ce qui est aujourd’hui l’appellation Mornag, la plus vaste des sept AOC actuelles de Tunisie, à la base du Cap Bon. Celle à laquelle ce vin fait référence.
Quant à la maison qui le produit, il s’agit de l’UCCV. Cette union de coopératives est née du regroupement des viticulteurs touchés par le phylloxéra, arrivé plus tardivement en Tunisie, juste avant la deuxième guerre m ondiale, mais dont les ravages n’ont pas été moins sévères pour autant. C’est un des plus gros producteurs du pays.
Ce 2016 est remarquable par sa fraîcheur et sa teneur modérée en alcool (surtout si l’on songe à sa latitude et à l’ensoleillement correspondant): elle est de 12° seulement. La cuvée assemble Syrah et Merlot. Nous l’avons apprécié aussi pour ses petits fruits noirs légèrement acides, auxquels répondent des notes poivrées, fumées, lardées. Quant à sa finale superbement épicée, elle nous emmène sur les coteaux calcaires du Cap Bon. On s’y croirait!
www.vigneronsdecarthage.tn
http://vinsleloup.com

Muscadet sur granit – La Perdrix de l’Année 2018 – Muscadet Sèvre et Maine – Les Bêtes Curieuses

Les Bêtes Curieuses sont l‘œuvre de deux passionnés des vins de Loire, Jérémie Huchet en Jérémie Mourat, qui vinifient ensemble dans plusieurs crus communaux du Muscadet Sèvre et Maine (Goulaine, Gorges, Clisson en Château-Thébaud).
Cette cuvée fait honneur au Melon de Bourgogne, alias Muscadet, en nous offrant un plaisir immédiat. Il est issu d’une parcelle de Clisson exploitée en bio, plantée à raison de 7000 pieds/hectare, sur des sols sableux à matrice granitique. Il a été élevé trois mois sur lies à température contrôlée – les cuves sont enfouies. 
Dans le verre, ceci nous donne un vin à la robe d’un jaune léger aux reflets verts. Le nez fruité (agrumes, zeste de pamplemousse) se pare de jolies notes minérales. La bouche est riche, mais aussi fraîche et élégante. Ample, elle ne manque pas de complexité et sa finale sapide et large nous offre une pointe de sel très appétissante.
www.lesbetescurieuses.fr
www.vinsleloup.com

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire