Coups de coeur IVV : Louis Chèze – Bouchard

Voici les vins sélectionnés par la rédaction lors de nos dernières dégustations.

Syrah 2012 IGP CHEZE-syrah ok
Pays des Collines Rhodaniennes – Louis Chèze

La rigueur du travail de Louis Chèze se vérifie, à nouveau, sur cette magnifique bouteille à 100 % de syrah provenant de la partie nord du Rhône.
Cet IGP est le résultat d’une sélection parcellaire des sols granitiques et d’un tri sélectif des raisins.
Un élevage de 6 mois en fût complexifie l’ensemble.
La robe traditionnelle d’une belle densité avec des reflets bleu klein correspond à l’attente. Les premières fragrances révèlent la violette et le cuir.
Après une légère ouverture, les fruits rouges matures apparaissent ainsi que les notes poivrées et de garrigue, si typique au cépage.
L’évolution se marque dans le verre au fur et à mesure de la prise de température. Mieux vaut se resservir, en petite quantité, régulièrement afin de profiter de ces évolutions.
La cavité buccale se révèle tendre, douce presque sucrée à l’attaque mais ne vous y fiez pas. Le vin se montre droit avec une minéralité expressive soulignée par un poivre élégant et des tanins fondus.
Pour les joueurs, le placer dans une dégustation de vins d’appellation du Rhône Nord pourrait le positionner comme trublion sans desservir l’exercice.
Par sa fraîcheur, il peut aisément se boire par plaisir mais le gourmet s’amusera à le convoler avec du filet de biche, du pigeonneau parfumé au thym, côte de porc fumée, des merguez, du poussin rôti, de la rosette de Lyon, des grattons ou du picodon de l’Ardèche.
8.19€
www.domainecheze.com
www.vinarte.be

Beaune du Château 1er Cru 2009 Bouchard Père et FilsNOUV 3 Beaune 1er Bouchard ok

Une tendre couleur qui hésite entre blanc et vert et scintille d’or.
Nez subtil de fleurs blanches, d’épices douces, de racines délicates, d’un rien d’humus, fragrances comme rapportées par l’envol de la rosée aux premiers rayons d’un soleil matutinal.
La bouche ne change pas d’un hiatus le transport raffiné perçu par le nez et construit son architecture sur des impressions florales et fruitées, sur des épices suggérées.
Le vin frôle les papilles en leur laissant cette indicible empreinte aromatique, frôlement de saveurs qui laisse longtemps en mémoire leur estampille.
La cuvée existe depuis 1907 et propose chaque année cet l’assemblage de 5 parcelles Premier Cru, sélectionnées pour leurs qualités complémentaires : Aigrots, Sizies, Sur les Grèves, Teurons et Tuvilains.
La vendange se fait en caissettes, la pressée en deux temps avec évacuation des premiers jus, élevage de 12 mois en barriques dont 15% en bois neuf.
30.00€
www.bouchard-pereetfils.com
www.palaisduvin.be

 

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

 

 

 

 

Laisser un commentaire