Côtes du Rhône paysage viticole, épisode n°7

06/10/2017 - Deux paysages qui s’enchainent, qui se suivent dans un axe nord-ouest sud-est et qui font la transition entre les reliefs du Diois, du Ventoux et des Baronnies.

Vigne balcon et vigne patrimoine

Il serait amusant de dire que la première prête ses rangs (de vignes) pour observer la deuxième. Nous ne sommes d’ailleurs proches de la vérité. La vigne balcon occupe les rives de l’Eygues et contemple depuis Saint-Maurice ou Vinsobres les mamelons collinaires qui dissimulent la vigne patrimoine de Vaison la Romaine.

La vigne balcon

Elle s’étage en coteaux modérés depuis le lit de l’Eygues pour accéder au premier plateau vers les 50 mètres. Ensuite, elle s’insinue entre chemins et bosquets jusqu’à la partie supérieure des collines marneuses qui montent jusqu’à 350 mètres.

La structure paysagère

Depuis la rive, on ne voit guère le vignoble, sauf celui qui entame le coteau. Plus haut, sur le replat, le regard s’étonne de la dimension des matériaux apportés en son temps par ce torrent montagnard vieux de quelques millions d’années. Les galets qui constituent cette ancienne terrasse du début du quaternaire sont parfois énormes. Plus haut le terroir se caractérise par une grande diversité de sols qui vont des marnes bleues d’origine marines du Pliocène à des dépôts fluviatiles du Miocène souvent recouvert de colluvions et de terrasses quaternaires. Cet ensemble accueille les parcelles, parfois de grandes tailles, qui se disséminent au sein de ce relief accidenté.

Une route pittoresque

Tout le long de l’Eygues (la rivière change d’orthographe dès qu’elle passe en Vaucluse et s’écrit alors Aigues) les villages aux maisons groupées se sont implantés sur les versants comme Venterol et Vinsobres ou ont préféré la vallée comme Saint-Maurice-sur-Eygues et Nyons. La départementale D94, qui suit la rivière, les réunit et permet d’emprunter les chemins étroits et sinueux qui traversent ce vignoble resté confidentiel. C’est alors que bien plus haut que le cours d’eau, le paysage s’ouvre sur les reliefs lointains et offre le décor somptueux du Ventoux encadré d’autres monts remarquables baignés du couchant.

Une initiative… humide

Au Domaine de la Péquelette, à Vinsobres, Cédric Guillaume-Corbin a prolongé sa démarche de biodynamie en créant un point humide. Après mûres réflexions et une douzaine de jours de travail, une mare de 8 m de long sur 5 m de large et d’une profondeur de 80 cm a vu le jour. Ce bassin permettra à une faune particulière ainsi qu’à une flore spécifique de s’installer au sein des 16 ha du vignoble, apportant à la fois un enrichissement du biotope et une diversité paysagère.

Assis sur un gros galet, un verre à la main

 Vinsobres Domaine 2014 Domaine Chaume-Arnaud

Le vin coule dans le verre sans accros, velours cramoisi assombris de bistre. À chaque tour, sa robe se plisse un peu pour libérer de ses fronces les parfums chauds de soleil aux accents des garrigues d’été. Le cade se macule de prunelle, l’arbouse s’ombre de poivre, le serpolet se tresse de romarin. La trame souple glisse en bouche, tissu fluide et frais, coloré de fruits, d’épices et de fleurs. La fraîcheur rappelle le couchant, quand l’astre s’endort et laisse les volutes parfumées nous enivrer.
Assemblage de 40% de Grenache, 30% de Syrah, 15% de Cinsault, 15% de Mourvèdre, élevés en cuve. chaume-arnaud@wanadoo.fr
www.comptoirdesvins.bewww.magnuswijnen.bewww.dercor.bewww.lacaviniere.be –   www.vinsbrunin.com –  www.autrementditvins.be

Marcher dans les vignes avec Philippe Chaume, c’est découvrir ce premier balcon à la vue imprenable sur le Ventoux. Quand on poursuit la promenade vers le sud-ouest, on change de commune pour arriver à Saint-Maurice-sur-Eygues et la cave impressionnante de Philippe Viret.

Coudée d’Or 2014 Côtes du Rhône Villages Saint-Maurice Domaine Viret

Lumineux, teinté d’or, il respire avec bonheur les fruits confits parfumés de mélisse, les sirops de mangue et de mandarine relevés de poivre et de réglisse. On le croirait sucré, il est sec. Toutefois sa texture pareille à une soie grasse et fraîche le gratifie d’un caractère tendre. La note amère des épices vient booster la fraîcheur et lui permet de bien équilibrer ce blanc solaire bien ancré dans la terre.
Assemblage de Viognier majoritaire, de Roussanne, de Marsanne et de Clairette. www.domaine-viret.com
www.vinikusenlazarus.bewww.millesima.be

La vigne patrimoine

Dans un enchaînement remarquable de collines douces, alternent bosquets, vignes et oliveraies. Ce relief paisible semble sorti d’un roman de Jean Giono, on s’attend presque à voir surgir Amédée descendant la colline, une brassée de regain entre les bras.

La structure paysagère

Transition entre la grande terrasse du Plan de Dieu et les reliefs des Baronnies, les ondulations font comme un grand escalier qui monte de 200 à 450 mètres. Des bois, faits de pins d’Alep, de chênes verts ou pubescents et de genêts, les coiffent. Donnant à cet environnement une impression de couvert végétal uniforme entrecoupé des routes bordées de platanes qui relient les petites villes et villages. La vigne y couvre la majorité des terres exploitées, ponctuées au printemps du rose des cerisiers. Les hameaux, construits en hauteurs, semblent jaillir de ce paysage arboré.

Ambiance colorée

Le vert majoritaire cache toutefois les taches de couleurs qui au gré des saisons illuminent ce grand patchwork. Au creux des vallons, la vigne éclot et se dissémine en de nombreuses parcelles aux formes diverses et variées. Elles prennent l’allure de banquettes et de petites terrasses dès qu’elles escaladent les piémonts des collines. Cela fait comme une marqueterie qui habille l’intérieur des reliefs et dont le sens des rangs dessine autant de figures qu’il y a de champs. La terre rouge, le blanc des étendues de galets roulés, le jaune des sables, apparaissent ou disparaissent entre les piquets alignés selon la décision d’enherber ou non. On y suit chemins et sentes qui à travers les haies sinueuses tissent le réseau qui unit le vignoble.

Une charte foncière

Le foncier agricole est un enjeu de premier ordre. C’est pourquoi le département du Vaucluse a décidé de créé une charte qui aborde plusieurs thématiques dont la pression foncière urbaine. Le département n’a toutefois pas la compétence pour agir directement sur la gestion de l’espace, c’est pourquoi il propose d’établir des contrats fonciers avec les établissements publics qui l’ont. Le charte a pour but de faciliter l’articulation entre les différents outils d’action foncière qui existent, afin de pérenniser et de valoriser les espaces agricoles concernés.

Assis au creux d’un vallon, un verre à la main 

 Tradition 2016 Côtes du Rhône Villages Vaison la Romaine Cave La Romaine

Violet pourpre aux contours veloutés, il respire les fruits rouges et noirs fraîchement cueillis, saupoudrés de poivre, de cumin et d’un rien de cannelle. La bouche correspond au millésime et fournit ce croquant juteux qui nous nous donne l’impression de mordre dans la chair charnue des baies sentis. Mûre, cassis, fraise et cerise s’offre avec générosité. Un plaisir certes immédiat, mais tellement attrayant.
Assemblage de 60% de Syrah et 40% de Grenache plantés en coteaux au nord de Vaison La Romaine, à une altitude de 250 à 300 mètres dans des sols faits de grès et galets. www.cave-la-romaine.fr
http://vds-food.comwww.vinsleloup.com

Cuvée César 2014 Côtes du Rhône Villages Domaine Roche-Audran

Robe carmin au contour violacé, le nez explose tout de go d’épices et de senteurs de garrigue. On y reconnait le thym, le cade et le genévrier ombrés de poivre de Cayenne, de cardamome et de graine de coriandre. Le fruit s’exprime en second et nous livre ses parfums de cerise confite au marasquin, de pâtes de cassis et de mûre, de marmelade de fraise. Les tanins très soyeux tapissent de velours le palais et le décore des épices et fruits sentis. La fraîcheur règne mais sans excès, aidée d’une fine amertume au goût de réglisse. Un vin de repas, cela va de soi.
Seuls de vieux Grenache de 80 à 100 ans composent cette cuvée vient de 3 parcelles différentes situées à 240 m d’altitude. Fermentation et élevage de 12 mois en cuves tronconiques de 50hl.  www.roche-audran.com
www.wijnhandelvandenbossche.behttp://vitisvin.bewww.autrementditvins.bewww.vivelevin.be  – www.leirovins.be

Marc Vanhellemont

Dossiers IVV, cliquer ici 

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne