Clos d’Albizzi, à Cassis

17/12/2018 - Le plus vieux domaine de Cassis nous propose deux belles cuvées tout à fait dans l’air du temps, deux blancs vifs et plein de minéralité...

Petit flash-back: nous sommes en 1523. La famille des Albizzi, rivale des Médicis, est exilée de Florence. Au départ, les Albizzi comptent gagner l’Amérique, mais leur navire s’échoue devant Cassis ! Ils y restent, et y fondent un domaine agricole, contribuant depuis lors au développement du vignoble.
C’est d’ailleurs le plus vieux domaine en exploitation à Cassis.

Plan Cassis

Aujourd’hui, le domaine (situé sur le terroir du Plan) compte 14 hectares, en conversion bio. Sa production (environ 60.000 bouteilles) comprend deux cuvées de blanc, le Clos d’Albizzi (Marsanne, Clairette et Ugni), et la cuvée Altaïs, une sélection parcellaire de Clairette et Marsanne élevée 12 mois en demi-muids. Sans oublier une cuvée de rosé (nous sommes en Provence!).

A la tête du Clos, il y a une descendante directe de la famille, Marie-Laure Dumon, épaulée par son père François.
Son objectif: élaborer des vins qui allient «simplicité, accessibilité et adaptabilité». C’est d’ailleurs le portrait-robot de sa cuvée Le Clos: «En plus, ce vin a pour moi le goût de l’enfance – c’est le premier vin que j’ai goûté; mais ses grands atouts sont sa fraîcheur et sa polyvalence ».

On donnera raison à Marion: dans son millésime 2017, ce vin franc et vif suggère une ribambelle d’accords gourmands, locaux ou non, des fruits de mer au filet de rouget à la ratatouille en passant par les crudités.

Quant à sa cuvée Altaïs, plus riche, plus opulente, on la verrait mieux sur une noix de Saint Jacques ou une viande blanche.

Marie-Laure est non seulement passionnée par la viticulture, mais également par l’oenotourisme ; car pour elle «Nous ne vendons pas seulement du vin, mais aussi une expérience, de la passion et un art de vivre; il faut l’expliquer en installant une vraie relation avec les clients. En plus, nous avons la chance d’avoir à la fois un site magnifique, et des vins de convivialité, de plaisir, d’amitié. Des valeurs d’entente, que j’aimerais partager avec le plus grand nombre de confrères et de consommateurs, à travers l’oenotourisme, une route des vins…».

C’est d’ailleurs pour cela qu’elle propose des formules de visites en français et en anglais, où elle explique les points forts de l’AOC dans son ensemble, puis où elle montre les vignes du domaine, puis le chai, en suivant le cheminement de la vinification, avant de terminer par la dégustation. Ces sessions peuvent être réservées auprès de l’office de Tourisme de Cassis. Elle organise aussi des bars-éphémères et envisage des dégustations-croisières près des Calanques, histoire de marier les plaisirs de Cassis. Pour elle, on ne porte jamais trop d’attention à la clientèle particulière.
Ce n’est pas nous qui dirons le contraire !

clos.albizzi@gmail.com

Hervé Lalau

Pour accéder aux autres «Portrait», cliquer ici

Laisser un commentaire