Champagne Pierre Brocard – Producteur identitaire

30/06/2017 - C’est dans le très beau et bien achalandé « Cru » à Overijse que j’ai rencontré Thibaud, le "propriétaire vigneron identitaire", comme il aime à se définir, pour la découverte de ses cuvées.
Une petite présentation de la famille de Celles-Sur-Ource s’impose pour situer l’évolution et le tournant pris par ce jeune talentueux.

La famille Brocard (une branche des Kennedy d’Irlande) travaille la vigne depuis le 11ème siècle. Mais c’est le grand-père de Thibaud qui, en 1932, a décidé le premier de commercialiser son propre champagne. Emile, Henri et enfin Pierre ont perpétué le travail avant que Thibaud ne reprenne en main la destinée de la maison.

Depuis 2012, il s’est tourné vers une agriculture éco-responsable. Ne voulant aucune entrave, il a opté pour un travail respectueux de la terre sans devoir être lié à une charte ou autre label. Toutefois, sa ligne directrice va davantage sur le bio voire quelque principe biodynamique que sur le traditionnel. L’argile, le talc, la silice, le soufre et quelques décoctions lunaires font parties intégrante de ses choix, de même que pas mal d’huile de coude.


Pour lui, si le travail dans les vignes est primordial, ses choix dans l’assemblage comme dans l’élevage, pour les différentes cuvées, lui offre la possibilité d’obtenir des vins de caractère. Si l’inox trace la ligne des millésimés, le tradition et le zéro dosé passent en partie dans des fûts pour l’apport délicat de l’oxygène.
La Côte des Bar, et ses sols argilo-calcaire kimméridgien, permet une bonne transmission de la minéralité dans les jus. Le Pinot Noir, le Chardonnay et le Pinot Blanc sont les cépages majeurs utilisés dans ce coin proche de la Bourgogne.
Pour le côté traditionnel, il y a le pressoir vertical en bois de 4 tonnes. Au dégorgement, pour diminuer l’adjonction de soufre, Thibaut utilise la méthode du « jetting ».

Les principes de base, chez Brocard : un millésime, un cépage et un coteau.

Passons à la partie pratique, très intéressante et agréable de cette découverte. Si je vous livre des commentaires approfondis sur mes deux coups de cœur, sachez que les deux autres cuvées dégustées étaient également qualitatives mais se sont avérées un peu plus, au niveau sensoriel, d’un style traditionnel.

Champagne Pierre Brocard 2011 Limited Edition Blended 

Comme le terme blended le signale, la cuvée provient d’un assemblage. Celui-ci est composé à part égale de Pinot Noir et de Chardonnay. Ce dernier favorise l’explosion de la minéralité alors que le Pinot Noir assure la base structurelle du jus. Sans soufre ajouté mais avec une fermentation malolactique totale, le jus s’exprime sur une délicate et fine acidité. Après un passage en fûts neufs de 300 litres, le vieillissement sur latte de 5 années et le zéro dosage favorisent la belle harmonie tant aromatique que gustative du vin.  Côté fragrance, le nez aérien exprime élégamment des notes de boisé délicat, de coriandre, la vanille et le fruité (pomme golden, l’écorce d’orange) et de sherry. La bouche, fraîche et délicate, s’ouvre sur une pointe oxydative très légère avant de faire place à une majestueuse amplitude. La finale persiste longuement et offre en guise de cadeau rétro nasal le retour de la palette du premier nez. Au versement dans la flute, après retombée de la crème dense, la mousse offre un collier de fines perles faisant la ronde à une subtile effervescence continue des microbulles. Trois instants pourront vous permettre de ressentir de sublimes émotions. Dégusté pour sa découverte, à l’apéritif avec des mises en bouches tant délicates que plus puissantes et en accord avec le caviar, les poissons nobles (sole, turbot,…) ou la volaille de Bresse rôtie ou en sauce crème.
Un champagne de haute voltige qui mérite bien plus qu’une citation.

Champagne Pierre Brocard Contrée Noire 2006

La cuvée tout inox de ce 100% Pinot noir provient de parcelles d’un même coteau ce qui permet à celle-ci de renforcer l’expression désirée de la notion de terroir. Le faible dosage à 4 grammes garanti la fiabilité des sensations. La robe jaune dorée, bien marquée, se couvre d’une crème onctueuse qui, par la suite se transforme en un cordon persistant. La généreuse effervescence de bulles extra fine nous engage à aller de l’avant. L’appendice, placé à l’aplomb de la flûte, profite de belles notes fruitées de type pêche, pêche de vigne et poire avant de découvrir une petite pointe de toasté. La bouche, souple, s’ouvre sur une magnifique amplitude où l’on retrouve, avec plaisir, l’expression olfactive. Le palais apprécie la droiture de l’expression de la matière. La finale, élégante et persistante, prolonge l’agréable instant. Champagne de repas gastronomique assurément, il ravira également les amateurs de champagne un peu plus puissant lors d’apéritifs accompagnés de zakouskies aux saveurs plus intenses. Les terrines, pâtés, les viandes rouges rôties et même les petits gibiers à plumes seront de beaux compagnons de table à cette dive bouteille.

En parallèle à cette dernière la cuvées « Bulles de Blancs » 2006 s’avère d’une grande délicatesse et fera plaisir à bien des amateurs de chardonnay.
La cuvée tradition, riche de 80% Pinot Noir, 10% Chardonnay et 10% Pinot blanc, offre une très belle expression. L’élégant jus, au dosage bien intégré, s’appréciera à l’apéritif comme dans l’accompagnement de bon nombre de plats gourmets lors de réunions amicales.

Ce vigneron qui s’inscrit dans la lignée des nouveaux grands est à découvrir au plus vite.

Vous avez dit « Cru »…

Pour ceux qui ne connaissent pas les magasins « Cru » ( Overijse, Gent, Wijnegem), ce sont des marchés ouverts où l’on retrouve à la fois des produits comme le poisson, les viandes, la boulangerie mais aussi une sélection de boissons comme le vin ou la bière. Pour le vin, il est possible de le déguster à la lampée pour savoir si un vin vous plaît ou au verre. Une rampe d’environ une vingtaine de bouteilles protège celles-ci de l’oxygène et maintient les jus à bonne température. Un restaurant-brasserie vous permet à prix doux d’allier achats, détente et de se sustenter.

www.champagnebrocardpierre.fr
https://cru.be

Gérard Devos

Pour accéder aux autres «Portrait», cliquer ici

 

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne