Brusset, Cairanne ou Rasteau ?

17/07/2019 - Laurent Brusset te revoilà ! Mais que choisir entre Cairanne ou Rasteau ? Pourquoi pas les deux !

Vieilles Vignes 2017 – Cairanne – Domaine Brusset

 Violet pourpre, il offre un nez d’encre de seiche parfumé de sauge. Voilà une entrée en matière assez inhabituelle, mais qui interpelle. Le fruit suit assez rapidement la première approche. Cassis, cerise et fraise noire proposent avec raffinement leurs effluves raffinés. La bouche dénoue la question. Gourmandise, onctuosité, tanins soyeux, montrent le vrai caractère du vin… une petite bombe fruitée à l’explosion généreuse qui accroche mille notes succulentes au firmament de notre espace palatins. Elles ruissellent ensuite avec beaucoup de tenue et d’élégance sur nos papilles qui en une seconde en raffolent.
Assemblage de Grenache et de Syrah d’une moyenne d’âges de 80 ans, ce sont les plus vielles des 38 ha que comptent le domaine sur le cru. Elles se vendangent manuellement. Éraflées, non levurées, leur moût subit une macération préfermentaire à froid, puis cuve 4 semaines avec pigeages.
Élevage de 1 an dont 60 % en cuve et 40 % en fût de 2 ans. Pas de filtration à la mise. Sol : éboulis calcaires à matrice argileuse.

La Bastide 2017 – Rasteau – Domaine Brusset

 La robe grenat cramoisi exhale une note fumée qui un instant cache le développement fruité. Marmelade de cassis, de prunelle et de fraise noire crèvent toutefois rapidement le voile brumeux. La bouche confirme l’élan fruité qui s’ancre dans une densité importante. Y ajoute quelques herbes aromatiques, la sauge, le thym, puis encore une feuille de menthe pour doper la fraîcheur. Les tanins serrés, corpulents, bien présents, n’offrent aucune entrave au ruissellement juteux qui envahit le palais. Juteux épicé de poivre noir nuancé d’anis, de cardamome. Complexité qui se prolonge presque indéfiniment et augure d’un excellent vieillissement… si vous ne l’avez pas bu avant.
Assemblage de Grenache et de Mourvèdre qui poussent dans des argiles. Vendange manuelle avec tri des raisins suite à différents contrôles de maturité. Vinification traditionnelle avec éraflage. Pigeage. Pas de levurage. Cuvaison longue. Élevage de 10 mois en cuve et en fût.

Deux vins assez différents, le premier charme par son élégance, le second préfère la puissance, mais tous deux offrent un fruit, un juteux qui permet de les boire tout de suite, mais aussi une densité, une fraîcheur qui nous offre la possibilité de les garder, de les voir évoluer année après année, et d’en apprécier toute la complexité.
www.domainebrusset.fr
www.tacos.bewww.tonvincolruyt.bewww.cave1929.bewww.vin-sur-vin.be

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire