Bordeaux crus classés 2014, une surprise: la gourmandise!

03/04/2017 - Voilà qui peut surprendre, venant de grands crus classés qui nous ont habitués à de la réserve, voire à de l’austérité.

Mais il faut croire que les choses changent. Qu’au sommet de la pyramide bordelaise, on délaisse l’extraction et le bois dominant pour laisser enfin la place au fruit. Une heureuse surprise !
IVV était présent en force, début mars, lors de la dégustation organisée à Bruxelles autour du millésime 2014 par l’Union des Grands Crus. Voici les coups de cœur de trois de nos dégustateurs.

Les blancs

Fieuzal Blanc Pessac-Léognan 2014

Ce vin, à la robe or pâle, présente un superbe nez aux arômes de fruits matures très aériens. J’ai particulièrement apprécié l’amplitude de la bouche à la matière riche et délicate à la fois. La fraîcheur finale prolonge le plaisir gourmand.
www.fieuzal.com

Clos Haut-Peyraguey  Sauternes 2014

En premier, c’est la fraîcheur qui surprend ; puis la fluidité du vin qui envahit le palais sans tambour ni trompette, juste avec élégance. L’élégance des notes graciles des fruits blancs confits, bien rafraîchis d’agrumes. La douceur reste discrète et s’équilibre d’un liseré amer et d’un grain de sel iodé qui lui apporte encore plus de sapidité.
www.bernard-magrez.com/fr/vins/clos-haut-peyraguey/clos-haut-peyraguey

Les rouges

Lagrange Saint-Julien 2014

Mon choix s’est porté sur ce vin pour la discrétion raffinée du nez aux accents fruités et non dominés par le bois. La bouche harmonieuse est construite sur un magnifique équilibre où les tanins sont soyeux. La projection d’un compagnonnage gourmet avec une pièce de bœuf vient directement à l’esprit pour ce vin déjà appréciable dès maintenant.
http://chateau-lagrange.com

Langoa-Barton Saint-Julien 2014 

Appartenant aux propriétaires de Léoville-Barton, ce petit cru s’étend sur 17 ha plantés dans un sol de graves sur un sous-sol composé d’argile. Il inclut une forte proportion de vieilles vignes de cabernet sauvignon et merlot. Dans ce millésime, on a visé à la délicatesse de la matière, à la suavité des tannins par un travail d’infusion.
D’emblée, ce vin nous fait rentrer dans le vif du sujet : du fruit, de la gourmandise, sans oublier l’élégance, accompagnée de jolies épices qui relèvent le discours.
www.leoville-barton.com


Léoville-Barton Saint-Julien 2014

Ce vin n’est certes pas à boire aujourd’hui, mais il nous montre déjà son grand potentiel. Potentiel où la densité préfère la délicatesse du toucher, la texture ferme, mais soyeuse, à la sur-extraction. Grosse structure, tout de même.
www.leoville-barton.com

Larrivet-Haut-Brion  Pessac-Léognan 2014

« Petite gourmandise épicée », un commentaire qui n’a guère décontenancé Emilie Gervoson. Un vin tout en rondeur avec une agréable concentration fruitée. Fruit mûr qui garde beaucoup de fraîcheur et offre une bouche sapide et croquante. La texture onctueuse des baies enrobe la structure bien construite autour des tanins. Longueur épicée de poivre blanc.
www.larrivethautbrion.fr

La Conseillante 2014 Pomerol

Une jolie concentration qui donne tout de go beaucoup de présence en bouche pour cet assemblage de 78% de Merlot et 22% de Cabernet Franc. Les Merlots sont bien tenus et offrent un fruité rouge bien dessiné. Le vin garde toutefois son quant-à-soi, sa parcelle de jardin secret qui, sur la longueur, nous révèle quelques épices qui écloront plus tard.
www.la-conseillante.com

Troplong-Mondot Saint-Emilion Grand Cru 2014

La complexité aromatique de ce vin, avec ses notes de réglisse, de mûres, de cassis, de framboises, de cerises et d’épices, a retenu promptement mon attention. La bouche, suave et ample, allie la puissance à la délicatesse. Un vin riche qui persiste pendant quelques caudalies.
www.chateau-troplong-mondot.com

Château Lapointe Pomerol 2014

Très dense en anthocyane, la robe est profonde. Olfactivement, un peu en retenue, les fragrances se déclinent sur les fruits des bois, une note mentholée légère et les épices. La matière ample et richement fruitée enrobe de beaux tanins qui s’assoupliront parfaitement d’ici un à deux ans. La garde ne fera pas peur à un tel seigneur.
www.chateaulapointe.com

Les Carmes Haut-Brion – Pessac-Léognan 2014

Etonnant de fruit, ce vin assemble 54% de Cabernet Franc, 32% de merlot et 14% de Cabernet Sauvignon, vinifiés en foudres de 500 litres. Une partie des raisins est fermentée en grappes entières. Le nez révèle des notes de griottes, de fruits noirs, d’épices et d’un rien de bois. La bouche baigne dans un jus somptueux. La matière de corpulence moyenne affiche beaucoup d’élégance, le Cabernet Franc, très réussi en en 2014, lui donne un soyeux remarquable.
www.les-carmes-haut-brion.com

Larcis-Ducasse Saint-Emilion Grand Cru 2014

Les 11 ha de ce domaine occupent en un seul tenant le bout de la fameuse côte Pavie pour se poursuivre sur le plateau et ses corniches au calcaire culminant. Rien d’étonnant que le calcaire apporte une verticalité peu commune à une dominante de merlot (85%) complétée de 15% de cabernet franc. Le fruit est pur, les tannins élégants et la fraîcheur minérale.
www.larcis-ducasse.com

Pavie-Macquin Saint Emilion Grand Cru 2014

Issu d’un autre domaine de l’écurie Nicolas Thienpont, ce vin se montre plus puissant, plus ample, un peu plus extrait, aussi, avec toutefois un grand équilibre.
www.pavie-macquin.com

Château Ferrière Margaux 2014

L’essentiel des vignes du Château Ferrière pousse au centre de l’appellation, sur un plateau de graves blanches garonnaises très profondes et déposées sur des marnes calcaires. Ce sol et la conversion en biodynamie (certification effective en 2017) favorisent une fraîcheur de minéralité calcaire. Une authentique élégance margalaise ( 68% cabernet sauvignon, 30% merlot, 2% cabernet franc).
www.ferriere.com

En résumé, un millésime plutôt séduisant, d’ores et déjà. Notre sélection compte à peu près autant de vins de la rive droite que de la rive gauche, ce qui semble démontrer que la réussite a été assez homogène. 

Bernard Arnould, Gérard Devos et Marc Vanhellemont

Dossiers IVV, cliquer ici 

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne