Blancs du sud du Rhône 2ème rendez-vous

03/12/2018 - Ces blancs sudistes nous enchantent de plus en plus et nous font découvrir d’autres arômes, d’autres équilibres et d’autres accords mets et vins.

La Daurèle 2016 – Côtes du Rhône Villages – Séguret
Domaine de l’Amauve

La robe vert blanc s’offre comme un signe avant-coureur de la fraîcheur. Le nez y répond chèvrefeuille, fougère, fleur de troène et aubépine avec un rien de lavande pour compléter le bouquet. La bouche enchaîne fruits blancs épicés de poivre et teintés sauge et de thym, il faut bien faire un peu sud… Leurs chairs libèrent un jus frais et fluide qui envahit sans vergogne l’espace palatin. Les papilles raffolent de set égrainement de notes frivoles aux accents de poire, de bigarreau, de groseille, de carambole et de pêche. Bref, que de la fraîcheur à la fois suave et raffinée qui nous donne envie de sans cesse y retourner.
Assemblage de 42% de Grenache, de 29% de Clairette, de 18% de Viognier et de 12% d’Ugni Blanc récoltés manuellement. Vinification en petites cuves et en pièces de 228L, élevage de 6 mois sur lies fines.
Ce blanc frais, fruité et floral offre une excellente alternative aux bulles apéritives. Mais convient aussi aux terrines de poisson de rivière ou de mer, à la terrine de lapereau ou de légume. En chaud, la tarte à l’oignon ou une poêlée de champignons des prés. Réservez-en quelques gorgées pour un Picodon ou autre chèvre pas trop affiné.
www.domainedelamauve.fr
https://vinspirard.bewww.awwijn.nl  – www.caveau-du-prieur.ch

Vin de Mme la Comtesse de Montfaucon 2015 – Lirac
Château de Montfaucon

Doré lumineux, la cuvée se teinte de nuances blanches et vertes. Le nez hésite entre les agrumes et les fleurs blanches. Un rien de poivre vient y mettre son grain. La bouche suit le même cheminement et passe du bouquet de camomille romaine, fougères et fleurs d’oranger aux citrons jaunes, mandarines et pamplemousse. Les agrumes ne présentent aucune agressivité, c’est en douce gelée qu’ils se déclinent, juste relevés de saveurs poivrées. Parfums floraux et suavité fruitée se traduisent en un véritable confort buccal qui s’éternise pour mieux nous plaire.
Une cuvée bien particulière qui assemble 95% de Clairette blanche et rose de plus 145 ans dont quelques-unes franc de pied à une foule de 17 autres cépages blancs comme les Grenache blanc et gris, le Piquepoul, le Bourboulenc, … qui poussent dans des cailloutis calcaires à matrice sableuse. Vinification et élevage en une huitaine de pièces sur lies pendant 10 mois.
Ce blanc particulier à la fois rond et frais, discret mais dense et intense (surtout après un passage en carafe) apprécie le fromage, surtout les pâtes cuites et les chèvres affinés. Quelques desserts comme la tarte aux pommes ou à la mirabelle. Mais il convient également très bien aux plats de volaille avec ou sans crème, aux viandes blanches bien aromatisées, la densité du vin accepte les épices sans rechigner.
www.chateaumontfaucon.com
www.terre-vin.be

Marc Vanhellemont

Episode 1

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire