Belle-Vue sur la France qu’on aime.

23/11/2018 - Les 2016 du Château Belle-Vue, en Haut-Médoc et du Château de France (Pessac-Léognan) ont séduit nos dégustateurs.`

Château Belle-Vue 2016 – Haut-Médoc

Le Château Belle-Vue (ne pas confondre avec le Saint-Emilion du même nom) se situe à Macau. Géré par Isabelle Mulliez, le domaine est voisin de Château Dauzac et de Giscours, notamment.
Les 15 hectares de la propriété, sur argiles et graves, font la part belle au Cabernet Sauvignon (45% de l’encépagement) et au Merlot (35%) ; plus originale est la part du Petit Verdot (20%).
Ce choix explique sans doute la belle charge tannique du Château Belle-Vue 2016. Beau millésime qui conjugue sur un mode gourmand le cassis, le poivre, la puissance et le dynamisme. La finale veloutée nous offre ses notes de café vert, de cannelle et d’humus, et la pointe de fumé qui prolonge la bouche. 30% de la cuvée est passée en bois neuf. Beau potentiel de garde.

Petit-Verdot by Belle-Vue 2016 – Bordeaux

Le domaine propose également une cuvée de vieux Petit Verdot (en appellation Bordeaux), élevée en dolia et en barriques. De quoi domestiquer ce cépage un peu sauvage et très riche en tannins, qui donne ici son meilleur (sans doute que la bonne maturité a joué aussi, car c’est un plant tardif): de belles notes de violette, de framboise et de réglisse, qui passent sans transition du nez à la bouche; des tannins fidèles à sa réputation, mais sans trop d’aspérité, et surtout, sans sécheresse. Une grosse matière, de la densité, et pourtant, de l’élégance pour ce gentil géant qui n’a rien de petit. Peut déjà se déguster sur le fruit, mais on peut aussi encore l’attendre.
www.chateau-belle-vue.com
www.millesima.be

Château de France 2016 – Pessac-Léognan

Le Château de France est un joli domaine de 40 ha situé à Léognan, sur une des plus belles croupes de Graves de Pessac-Léognan.
Il est la propriété de la famille Thomassin depuis 1971.
Tout juste sorti de l’enfance, ce 2016 il s’ouvre à peine, il babille. Son nez mutin nous offre comme à regret un peu de myrtille et de mûre; sa bouche est un peu moins farouche; gourmande mais corsée, elle propose cerise noire et poivre. Les tannins sont déjà bien assouplis. A l’image de la belle demeure au milieu des vignes, la belle finale sapide et juteuse de ce Bordeaux plein de classe vient démentir son abord un peu sévère. Cette France-là est le plus le pays de l’élégance que celui de la puissance.
www.chateau-de-france.com
www.fontaine-aux-vins.bewww.wijnkennis.be

Hervé Lalau

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire