Balade en Roussillon, Episode 1

12/02/2018 - Quelques rencontres au gré du vent, des embruns et des cailloux chauds de soleil. Comme le périple est un peu long, nous le proposons en trois épisodes…

Premier épisode mer terre

En bordure de mer, du côté de Canet, le Château de Rey 

Du côté de Canet-en-Roussillon, il y a l’incontournable Château de Rey et sa gamme extraordinaire. Mais tout ne s’est pas fait en deux temps trois mouvements… La grosse propriété familiale a longtemps décliné pour cause d’indivision. Après 10 ans de marasme, Cathy et Philippe Sisqueille décident de reprendre une partie du vignoble et des bâtiments. Le terroir entre Perpignan et l’étang de Canet offre son ancienne terrasse fluviatile empli de galets roulés au nombreux cépages plantés. Les Sisqueille décident d’en tirer (petit à petit) une gamme variée qui va du vin de soif au vin de garde complétée bien entendu de VDN. Sur 40 ha, il y a de quoi faire.
Pour les soifs inextinguibles, le Si’s Plau, blanc perlant Vin de Pays des Côtes Catalanes, citronné et croquant, est totalement recommandé. Toujours blanc, Siquò Côtes du Roussillon 2016 (Grenache, roussanne, Macabeu) aux senteurs de citron confit teinté de safran. La bouche minérale arrondie de chocolat blanc poursuit son développement par des fragrances de poire et de pâte d’amande parfumée de rose et de guimauve.
Mes préférés, la série en trois couleurs des Galets Roulés Côtes du Roussillon, blanc 2016 qui respire le jasmin et le thé vert, la bouche fraîche et légèrement toasté (Roussanne et Grenache). Le rosé 2016 au nez d’eucalyptus, d’aiguilles de pin et de genêt plaît tout de go, la bouche croquante au fruité élégant, lacé de réglisse, un clou de girofle accroché (Syrah, Mourvèdre). Le rouge 2015, confiture de fraise et de framboise à l’orange, beaucoup de caractère en bouche avec des tanins encore bien présents, mais hyper juteux (Syrah, Carignan).
Et quand le fils, Rémi, s’y met, ça nous fait un rubis liquide dans le verre qui exhale framboise, cassis, prunelle, griotte, boostées par une agréable fraîcheur. Bref, un vin pour copains aux tanins fins, c’est P.P.R.S. Côtes Catalanes (Grenache majoritaire).
Un VDN pour la route, Muscat de Rivesaltes, qui nous flatte par son onctuosité, la caresse de sa douceur avant de nous parler de ses fruits orange, cerise, mirabelle, abricot, tous confits et poudrés de curcuma, de poivre et de cardamome. Les 102 g de sucre se ressentent à peine, léger et aérien, c’est un régal.
www.chateauderey.com
http://toutestvin.comhttp://lepetitmarais.beSudvin Cellarjacques.delire@skynet.be  –  http://languedoc-weine.ch

Toujours à Canet, le Domaine des Hospices


En plein village, la cave construite en 1863 tente de s’agrandir un peu, d’offrir plus de fonctionnalité à Marc Benassis. Marc qui représente la cinquième génération de vignerons du domaine a voulu dépoussiérer la gamme et il y est arrivé. Aujourd’hui, ses hauts de gamme, intitulés Château des Hospices pour les différencier de ses vins de soif étiquetés Domaine des hospices, se font un écho du terroir où poussent les vignes. Son vignoble de 80 ha situé sur la première terrasse de la Têt faite de galets et d’argiles se rafraîchit d’embruns maritimes bienvenus et comme le dit Marc : « la mer c’est un atout ».
Peut-être est-ce le contraste des températures entre jour et nuit qui intensifie la couleur des vins, toutefois, la cuvée Artemis 2015 Côtes du Roussillon coule violet pourpre dans le verre tout en exhalant des senteurs de chair de raisin, de Corinthe, de Cayenne, agrémentées de l’élégance de la violette. Les tanins bien soyeux de la bouche apportent tout de go un réel confort de dégustation. Le caractère bien marqué de la Syrah n’échappe pas aux papilles (Syrah majoritaire, Carignan, Grenache, Mourvèdre). Gaia 2016 est le rosé dans la même gamme, sa légère salinité met bien en évidence le fruité et dope encore la fraîcheur.

Marc a encore mieux, ses Grande Terre Blanche et Rouge, mais vu leur succès, il n’y en avait plus la moindre goutte de rouge lors de notre passage. Grande Terre Blanche 2016 en fin d’élevage nous offre avec générosité de la pâte d’amande et de la tarte au citron ombrées poivre et de benjoin. Gras et fraîcheur s’équilibre en bouche, le salin, trait rémanent des vins du domaine, ajoute son grain, rose blanche et fleurs d’amandier leur élégance. Côté VDN, Muscat de Rivesaltes 2016 à majorité Muscat d’Alexandrie se pourvoit d’une fraîcheur incroyable malgré les 110 g de sucres. Pêche jaune et litchi, puis le léger piquant du gingembre et la légère amertume de la gentiane en font un muscat de réel plaisir.
www.chateau-des-hospices.fr

Dans les terres, à Pollestres, Deneufbourg


Corinne et Damien Deneufbourg ont repris le domaine familial en 2003. Ils ont tout d’abord porté la vendange à la coopérative du village. Puis, en 2009, le couple a décidé de vinifier et de mettre une partie en bouteille, réservant le reliquat pour la vente en vrac. Ils décidèrent également de passer rapidement en conduite biologique, ce qui fut effectif à partir du millésime 2013. Leur dynamisme les a tout de suite fait partir à l’export, en commençant par la Belgique, puis l’Europe et les États-Unis.
Si les 12 ha du vignoble, situé sur les premiers coteaux des Aspres, fournissent quelques cuvées, mon coup de cœur va à la cuvée Olympe 2015 IGP Côtes Catalanes au nez séduisant de cerise confite qui macule de son jus un bouquet de sauge. En bouche, les tanins proches du soyeux gardent une petite note rustique qui renforce le caractère du vin. Caractère bien trempé, mais pas dénué de générosité au libéralité fruitée soulignée de réglisse (Marselan, Syrah).
La note douce nous est offerte par le Rivesaltes Grenat 2014 Laëtitia un 100% Grenache muté sur grains, à la fois croquant, frais, au fruité délicat qui dessinent leurs arabesques d’arbouse, de cerise, de myrtille et de mûre sur la trame crêpe de Chine des tanins.
https://deneufbourg.eu
www.vinsleloup.com –  www.credo-wines.be  –  www.vin-etc.be

Suite au prochain numéro…

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres rubriques « IVV vous fait voir du pays », cliquer ici

Laisser un commentaire