Autriche, petit vignoble, grands vins (2ème partie)

07/10/2019 - Suite de nos découvertes autrichiennes lors du Wine Summit 2019.

1 ère Partie

Thermenregion

La Thermenregion, dont le nom vient des anciens bains romains d’Aquae (aujourd’hui Baden), englobe 2181 hectares de vignes à la limite de la Forêt viennoise. Si sa partie méridionale est plus connue pour ses rouges de Sankt Laurent ou de Pinot Noir, sa partie nord, elle, est dominée par des cépages blancs locaux, le Zierfandler et le Rotgipfler. Comme je me suis focalisé sur les blancs, cette fois, j’ai porté un intérêt tout particulier au Rotgipfler. Il s’agit d’un croisement entre le Savagnin et le Roter Veltliner – c’est donc le demi-frère du Grüner Veltliner. Cette variété tardive est assez sensible aux maladies ce qui explique que l’on en trouve que 117ha dans le monde, dont la plus grosse partie en Autriche.  

Ried Rodauner – Rotgipfler TS 2017 – Thermenregion – Weingut Alphart

La réputation ancienne de la vigne du Rodauner lui a valu d’être sauvée de la disparition lors du creusement du tunnel du Busserl, en 1841. Le site est exposé au Sud-Est et ses sols se composent principalement de calcaires à coquilles qui, facilitant la croissance des racines en profondeur, et par sa bonne rétention d’eau, permet à la vigne d’éviter le stress hydrique.
Il s’agit de la meilleure parcelle du domaine Alphart à Traiskirchen, un domaine vieux de 250 ans qui exploite 25 ha de vignes au total. Ce n’est pas pour rien que Karl Alphart a reçu du magazine Falstaff le titre de Vigneron de l’Année en 2013.
Cette cuvée est issue d’une sélection des meilleurs plants de Rotgipfler, dont l’âge va jusque 50 ans. Les raisins subissent d’abord une macération pelliculaire de deux jours avant de fermenter soit en foudres, soit en barriques neuves (pour 1/3 du vin au maximum).
Très jolie robe mordorée. Nez crémeux aux notes de fruits d’été (abricot, pêche jaune et mangue) parfumées de quelques fleurs blanches. La bouche prolonge ce fruit opulent mais frais, le soulignant d’une note de coing légèrement amer. La fragile texture minérale assure à ce vin une grande finesse jusqu’à la finale, pleine de jus et de sève. A l’aveugle, ce Rotgipfler en remontrerait à pas mal de grands Bourgognes.
www.alphart.com
www.wijnsalon.be

Wagram

Attention, ce Wagram-là n’est pas celui de la victoire de Napoléon (tout près de Vienne). Il se trouve à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de la capitale ; la région viticole couvre près de 2.500 ha, de part et d’autre du Danube et sur une trentaine de kilomètres de large; au Sud, il confine à Treisental; au nord, au Kamptal. Quant à son extrémité est, elle touche le Land de Vienne, près de Klosterneuburg.

 

Roter Veltliner – Ried Steinberg Grosse Reserve 2017 – Wagram – Ecker ‘Eckhof’

Bernhard Ecker est aux manettes de l’exploitation familiale située dans le village idyllique de Mitterstockstall, dans la région de Wagram. Le domaine comprend 24ha répartis entre 30 parcelles différentes. Son grand-père était Hiata, ou gardien des vignes, et le logo de l’entreprise conserve l’étoile qui symbolisait ce statut. Et aujourd’hui, Bernhard veille sur les vignes de Roter Veltliner dont on ne compte que quelque 190ha.


L’origine exacte de cette variété autochtone est encore inconnue. C’est un cépage à maturité tardive, relativement fragile, mais productif, et qui se sent bien sur les sols de loess profonds et riches en minéraux. Une fois mûrs, les raisins rosissent, d’où son nom. Tombé dans l’oubli pendant des années, ce cépage exigeant, dont le rendement doit être bien maitrisé, est progressivement revenu au devant de la scène, comme un produit de niche susceptible de conquérir les vrais oenophiles.
Cette cuvée haut-de-gamme est issue de vignes de 40 ans situées sur les pentes caillouteuses du Steinberg, à une altitude de 320 m environ. Le vin passe un an sur ses lies, dans de grands foudres d’acacia.  
Robe jaune à reflets verts. Nez opulent de fruits exotiques, mêlés d’orange et de pétales de rose. En bouche, le fruit exotique est emballé dans une structure riche, avec des notes salées et légèrement amères. Un vin tout en équilibre qui allie la puissance et l’élégance; déjà superbe dans sa jeunesse, il devrait encore surprendre avec les années.
www.eckhof.at
www.wijnenpuro.bewww.oostenrijkswijnhuis.be

Kremstal DAC

Grüner Veltliner – Das Weisse Mammut 2016 –  Ried Kreuzberg – Kremstal Reserve – Forstreiter.

Forstreiter est un domaine familial de 52 ha situé à Hollenburg (DAC Kremstal), fondé en 1868. Dans leur vigne de Tabor, se trouvent les plus vieux Grüner Veltliner d’Autriche, des plants pré-phylloxériques préservés grâce aux sols sableux des bords du Danube. Quant à leur parcelle du Schiefer, sur le Schiffberg, elle était déjà mentionnée en 1318 ! Ajoutez à cette longue histoire le dynamisme de Meinhard Forstreiter, et vous obtenez des vins d’exception. Sa devise: “Je ne peux vendre que les vins que j’aime”.
J’ai succombé à son Grüner Veltliner au style très bourguignon
La vigne se situe sur le cru Hollenburger Kreuzberg, aux sols assez hétérogènes de loess, de roche cristalline dégradée et de conglomérats riches en calcaire et en graviers. La parcelle se trouve à 300 m d’altitude et bénéficie, le jour, des vents chauds venus de l’est et de la plaine de Pannonie. Pendant la nuit, par contre, elle est sous l’influence rafraîchissante du Danube et des vents du nord-ouest. Seuls les raisins les plus mûrs et les plus sains entrent dans cette cuvée, qui est élevée 12 mois en barriques neuves.
Robe dorée, nez de fruits exotiques de mangue et de pêche jaune, agrémenté d’un peu de miel et de noix. La bouche est opulente, profonde, mais vive, car structurée autour d’une belle minéralité. La finale est juteuse, avec une pointe d’amertume rafraichissante. Puissance et élégance, c’est le paradoxe de ce mammouth blanc.
www.forstreiter.at
www.wijnen-dekok.com

Traisental DAC

Officialisée en 2006, Traisental est une plus jeunes DAC d’Autriche ; elle comprend 815ha de vignes. Malgré sa petite taille, c’est une région touristique très apprécié, notamment grâce à ses villages au charme romantique et à ses nombreuses tavernes traditionnelles (Buschenschanken).


Huber, le porte-drapeau du Traisental

Markus Huber exploite le domaine familial depuis 2002.  Celui-ci englobe 40ha, dont 97% de cépages blancs (du Grüner Veltliner, en majorité). Il a opté résolument pour la viticulture bio. Grâce à son dynamisme (le magazine Falstaff l’a élu vigneron de l’année 2015), il a attiré sur son domaine l’attention des oenophiles au plan international, devenant ainsi le porte-drapeau du Traisental.


Ici, j’ai eu du mal à choisir un favori. Notamment entre le 2016 et le 2017, et entre le Ried Reichersdorfer Alte Setzen et le Ried Getzersdorfer Berg. Dommage, car choisir, c’est renoncer. Finalement, j’ai opté pour le très classique millésime 2016 et pour le «Berg».

Grüner Veltliner – Ried Getzersdorfer Berg – 1 ÖTW 2016 – Traisental DAC Reserve

Cette vigne classée en Erste Lage se trouve sur des terrasses pentues (25%) qui font face à l’est, avec les Alpes dans le dos. Les sols sont maigres, et le sous-sol très calcaire.
Robe dorée aux reflets argentés. Nez très frais de pommes et de poires douces, accompagnées d’épices. A l’aération, une minéralité bienvenue fait son apparition. La bouche nous offre un fruité mûr mais élégant de poire conférence, ainsi qu’un peu de miel de fleurs. Et la fraîcheur et la minéralité sont à nouveau au rendez-vous pour donner au vin sa finesse. Quel équilibre ! Et quelle belle finale, longue et juteuse !
www.weingut-huber.at
www.brutbrut.be –  www.fleurdebruyere.bewww.lambrechtwijnen.bewww.mondovino.bewww.convento.be/wineswww.wineplus.be  – http://drankenservice-vdm.be 

Kamptal DAC

Le Kamptal est une des régions viticoles les plus dynamiques d’Autriche et il a obtenu la DAC pour son Grüner Veltliner comme pour son Riesling. Son aire englobe 3907 hectares, principalement sur une matrice de loess et de roche primaire. On y trouve cependant également des sols volcaniques. Le Schloss Gobelsburg est un des domaines viticoles les plus anciens et les plus réputés d’Autriche ( www.gobelsburg.at – www.ryslavy.comwww.wercowines.com); il est aujourd’hui sous la direction du charismatique Michael Moosbrugger.

Riesling – Ried Zöbinger Kogelberg – Kamptal DAC –  Reserve 2017 – Öhlzelt

J’ai été séduit par les vins de Barbara Öhlzelt, dont la cave se trouve à Zöbing, au pied du Seeberg. Elle a produit son premier millésime en 2004, et aujourd’hui, ses vins tutoient déjà les sommets. Sa devise est «Bon Courage!» et son emblème la chèvre (qu’on sacrifiait jadis en offrande pour une bonne récolte!). C’est même l’adresse de son site: weinberggeis. Elle exploite 6 ha de vignes.


Le Kogelberg est un des éperons rocheux du plateau du Waldviertel. Les vignes de Barbara se situent sur une des terrasses orientées au sud. La forte amplitude diurne qui en résulte a un effet positif sur le cycle de maturation des raisins. Le sous-sol est composé de roche cristalline avec pas mal de micaschiste et d’amphibolite. Les plants de Riesling ont environ 65 ans et demandent pas mal de travail.  Pas étonnant que ce vignes soient les préférées de Barbara!
Robe d’un or éclatant. Très minéral au premier nez; la poire et la pêche s’entrelacent en arrière fond, avec ici et là quelques étincelles de pierre à fusil. La bouche, elle s’habille de fruits frais, blancs et jaunes, abricots notamment, qui se drapent à nouveau dans une fine minéralité. Richesse et équilibre, tels sont les deux mots clé de ce vin complexe, ample et long en finale. Une vigneronne d’avenir.
www.weinberggeiss.at
www.weinbeisserei.be

Wachau

La Wachau se trouve entre Krems et Melk (avec sa fameuse abbaye bénédictine), là où la vallée du Danube se rétrécit. Elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle couvre 1344ha de coteaux très pentus. A noter qu’elle n’a pas (encore) le statut de DAC.

La qualité de ses vins a cependant conduit les producteurs à établir trois catégories : Steinfeder, Federspiel et tout en haut, Smaragd.
“Vom Stein zum Wein” (de la pierre au vin), telle est la devise de Toni Bodenstein, un des plus fameux «terroiristes» de la Wachau. Son épouse Ilse et lui ont une vision holistique de leur domaine de 16,5 hectares planté à 60% de Riesling et à 40% de Grüner Veltliner.

Grüner Veltliner – Stockkultur Smaragd Ried Achleiten 2016 – Prager 

Ce Grüner Veltliner est issu d’une parcelle de 3 ha vignes de 80 ans plantées et conduites à l’ancienne, à haute densité. Achleiten est un des crus les plus représentatifs de la Wachau, avec ses terrasses en forte pente, situées entre 200 et 400 m d’altitude, sur des sols de gneiss et d’amphibolite sombre.
Ce fleuron du domaine présente une robe entre le jaune et le vert. Le nez nous gratifie de pas mal d’agrumes, mais aussi d’ananas et de mangue, sans oublier une minéralité vibrante, et des notes de frangipane. La bouche, fruitée, tendue, ample et complexe, est aussi très profonde ; on perçoit des épices et à nouveau cette minéralité saline qui est synonyme d’élégance. La finale prolonge le plaisir. Ce Smagagd (émeraude, en allemand) est un vrai joyau.
www.weingutprager.at
www.bestcaviar.be

Wiener Gemischter Satz DAC

Le Wiener Gemischter Satz (complantation viennoise) est une spécialité viennoise de longue tradition. Non seulement il est typique de la viticulture régionale, mais il symbolise aussi la culture viennoise du vin depuis le temps des Habsbourg.

Le Gemischter Satz est issu de parcelles accueillant jusque 15 cépages complantés. Ce qui permet de compenser les écarts, aussi bien quantitatifs que qualitatifs entre les millésimes, les différentes variétés étant récoltées et vinifiées ensemble. D’où un vin particulièrement complexe, à la palette aromatique étonnante.

Ried Rosengartel 1 ÖTW Nussberg 2017 – Wiener Gemischter Satz DAC – Wieninger

Wieninger est un vigneron d’exception, à la réputation internationale. Son Gemischter Satz est à la fois très ‘Wien’ et très ‘Wieninger’.
Le domaine Wieninger compte 52ha en tout, dont 35ha sont répartis entre le Bisamberg et le Nussberg ; ces deux crus séparés par le Danube ayant chacun leur terroir particulier. Le Nussberg, le plus réputé de la DAC, se compose de sols de musschelkalk (calcaire à coquille), mêlé d’un peu d’argile, sur une solide matrice calcaire.
Cette cuvée, c’est la diva de Wieninger. Au milieu du Nussberg, se trouve une parcelle, un «ried» historique le Rosengartel, déjà célébré du temps de l’Empire austro-hongrois. L’encépagement est composé de Grüner Veltliner (la plus grosse proportion), de Weissburgunder (alias Pinot Blanc), de Neuburger (un croisement entre le Sylvaner et le Roter Veltliner), de Traminer et de Riesling. Depuis 2008, le domaine est travaillé en biodynamie. La vendange est récoltée et triée à la main (pour écarter les baies botrytisées). Après un pressurage tout en douceur, la fermentation est menée en cuves inox. Le vin est ensuite élevé sur ses lies jusqu’en août de l’année suivante, moment où il est embouteillé.
Robe profonde, jaune-vert. Le nez expressif présente un bouquet complexe où dominent les pétales de rose. Suivent le miel, l’ananas, le coing et les épices. La bouche est très riche, avec une acidité croquante et des notes d’amandes; c’est puissant, charnu et pourtant élégant. La finale juteuse et structurée apporte une note minérale avec une pointe d’amer. Un vin… impérial.
www.wieninger.at
www.leirovins.be

Vivement le prochain Wine Summit !

Johan De Groef

Dossiers IVV, cliquer ici 

Laisser un commentaire