Au régime… crétois !

24/07/2015 - L’île est grande, et il y en a pour tous les goûts : au Nord, l’animation de villes pleines d’histoire ; au Sud, de belles plages, face à l’Afrique ; entre deux, la montagne.
Et partout où c’est possible, des oliviers, des orangers ou des vignes. Sans oubliez le régime crétois.
Mais comme je vous connais, vous allez vouloir visiter quelques producteurs…

Et si vous partiez en Crète, cet été ?

kotsifali

Kotsifali

Première chose à faire en Crète quand on s’intéresse au vin (à part porter un toast aux Minoens, les premiers à en faire en Méditerranée): oublier tout ce qu’on sait des cépages d’ailleurs, pour entreprendre un apprentissage accéléré des variétés autochtones.
Exceptée la Malvoisie dite de Candie (mais est ce bien la même ?) je crois que je n’en ai jamais rencontré. Ou alors, dans une autre vie, quand je m’appelais Zorba…
Les plus répandus (je n’ai pas dit connus) s’appellent Vidiano et Vilana, en blanc; Kotsifali et Mandilari, en rouge.
Mais il y a aussi le Romeiko (surtout utilisé pour les vins doux), le Liatiko (le seul utilisé pour l’appellation Dafnes), ou encore le Pluto…
Le Vidiano est agréablement floral, et présente une acidité naturelle  tout à fait correcte pour une zone méridionale – nous sommes tout de même juste au dessus de la Libye; et parfois même de belles notes plus complexes de fumée et de pierre à fusil; on peut toutefois lui préférer la Vilana, plus vif et plus citronné.

Mandilaria

Mandilaria

Côté rouges, ajoutons dans la gibecière de nos émotions le Kotsifali – épicé est le mot qui vient à l’esprit; mais le côté pruneau et cuir peut aussi ressortir en fonction de la maturité des raisins et de l’élevage.
Le Mandilaria est le cépage le plus tannique et entre dans bon nombre de blends.
Bien tannique, il présente un bon potentiel de garde.

A noter que le phylloxera est arrivé très tardivement dans l’île (dans les années 1960) et s’il a ravagé bon nombre de vignes, il reste encore bon nombre de vignobles franc de pied.
La Crète, aujourd’hui, ce sont 18.000 ha de vignes à raisin de table, pour 32.000 ha de raisin de cuve. La production de vin est de l’ordre du million d’hectolitres (soit près d’un cinquième de la production grecque).

Bien entendu, les Crétois proposent aussi des vins de cépages internationaux, ou des assemblages des deux. Ce ne sont pas forcément les moins intéressants. Le plus intéressant, en définitive, c’est l’attachement que ces gens ont pour leur île, pour leurs micro-terroirs entrecoupés de montagnes – la Crête est longue et très accidentée. La partie nord, protégée des vents chauds du désert libyen, est la plus adaptée à la viticulture.
Plus que la mémoire des noms de plants, plus encore que l’histoire mouvementée de cette viticulture en résistance, mais qui s’insère si bien dans le fameux régime crétois, c’est la mémoire des gens et de lieux que j’ai rencontrés que j’aimerais vous transmettre. Suivez le guide !

Départ de La Canée

Si vous voulez appréhender l’île dans sa diversité, notamment vineuse, mieux vaut partir d’une des deux extrémités – plus précisément, de La Canée (Chania), qui a l’avantage de posséder son aéroport. Mais la ville a d’autres arguments à faire valoir. D’abord cité minoenne, elle est devenue place forte byzantine, puis vénitienne; au travers de toutes ces époques, elle a toujours été le débouché de l’agriculture locale – du vin, mais aussi et surtout des agrumes et de l’huile d’olive.
La zone viticole proprement dite est plutôt accidentée – si la mer est toute proche, les vignes se situent sur les contreforts des Montagnes Blanches. Historiquement, elle se distingue par le Romaiko (le Romain, ou le Byzantin), un cépage blanc à fort potentiel alcoolique, longtemps utilisé pour la production de vins doux naturels et/ou mutés.

Sur les hauteurs de la Canée 2

 

Vous avez dit « Malvazia » ?

La Malvoisie est un des cépages les plus intrigants qui soient. Ce nom désigne en effet une multitude de variétés qui n’ont pas toujours de parenté, ni génétique, ni de caractère. En Suisse ou en Loire, par exemple, c’est un synonyme pour pinot gris. On trouve aussi de la Malvoisie dans les îles Lipari et à Madère.
Mais son origine est grecque. Monemvasia, dans le Péloponnèse, était un des grands ports d’exportation de vins à l’époque de la domination vénitienne. La prononciation italienne a donné Malvazia.

MalvasiaDiCandiaAromatica1
Au départ, il ne s’agissait donc pas d’un cépage en particulier, mais plutôt d’une provenance. Progressivement, cependant, les Grecs l’ont donné aux cépages entrant dans l’assemblage de ce qu’ils vendaient aux Vénitiens. Leur « best of », en quelque sorte.
En Crète, on en trouve de deux sortes: la Malvoisie de Candie (l’ancien nom de l’île) et la Malvazia Aromatica.
Plus important sans doute: elle coule toujours dans les verres.

 

Dourakis Malvazia Aromatica Kudos 2014

Un nez très expressif qui évoque le muscat, mais en plus délicat; du miel, de l’écorce d’orange, de l’amande fraîche; et en bouche, beaucoup de vivacité; du joyeux combat entre acidité et gras, c’est notre plaisir qui sort vainqueur, avec une finale assez saline.
Un blanc de caractère! http://dourakiswinery.gr/

Nostos Alexandra 2012

Syrah, Mourvèdre et Grenache de jeunes vignes.
Un choix payant pour ce vin tout en fruité noir, tout en plaisir gourmand dans l’avant bouche, et d’une belle structure.
Belle fraîcheur, aussi. www.nostoswines.com/index.php

Karavitakis Liastos Romaiko 

Robe sombre, joli nez de noix et d’abricot sec, la bouche est dense, pleine d’impressions subtiles – épices, cerises à l’alcool, toffee…  et ça n’en finit pas. http://www.karavitakiswines.com/

Alexakis Mare de Candia White Blend 2014

Ce «blend» assemble Vilana, Assyrtiko et Vidiano. Il présente d’étonnantes notes de camomille, de citronnelle et de sureau au nez; en bouches, ce sont plutôt les épices du maquis qui dominent, apportant de la fraîcheur à une matière assez souple. http://alexakiswines.com/en/

 

Le vrai régime… crétois!

Le mot de régime, dans un contexte diététique, évoque le plus souvent la nécessité de se serrer la ceinture. Mais si l’on ajoute l’adjectif crétois, la perspective change du tout au tout; on pense plutôt bien être, et longue vie.
J’aurais scrupule à ne pas parler ici des autres trésors de l’agriculture crétoise que sont l’huile d’Olive (notamment les AOP Peza et Sitia), le miel, les tomates, les agrumes, les raisins secs, les fromages (Selliano, Anthotiros, Graviera…), la viande d’agneau, les herbes aromatiques  – sans oublier le marc, ou Tsikoudia.
Le secret du régime crétois, c’est de les utiliser tous, et dans des formes les moins transformées possibles, et accompagnées de vin. Il paraît que cela fait des centenaires, à ne savoir qu’en faire… Comme disait Ferrat.

Primary Prevention of Cardiovascular Disease with a Mediterranean Diet with Walnuts.  (PRNewsFoto/California Walnut Commission)
Les Crétois eux-mêmes sont bien conscients de ce trésor gastronomique qu’ils ont hérité des générations passées. Ils ont ainsi fondé une association, le Culinary Institute of Crete, dont le but est de mettre en avant la cuisine typique de l’île, tant auprès des touristes que des autochtones. Un travail qui n’a rien d’archéologique, puisque l’Institut délivre un label aux établissements les plus méritants.
Si vous avez l’occasion de passer des vacances en Crète, ne manquez pas d’en profiter.
Par ailleurs, bon nombre de restaurants grecs en France, en Belgique ou en Suisse sont tenus par des Crétois. Il n’est pas impossible qu’ils proposent les vins de leur île à leur carte. Essayez toujours, et dites m’en des nouvelles!

 

Archanes et Péza

Les vignes de Péza1

La zone de Péza (Département d’Héraklion) représente environ 70% du volume de vin produit en Crète. Seule une petite partie est vendue sous l’AOP Péza, réservée au seul Vilana, en blanc, et à l’attelage Kotisafali-Mandilaria, en rouge.
Ce même assemblage est utilisé pour les rouges de l’appellation voisine d’Archanes, qui se vante de posséder le plus vieux pressoir à vin d’Europe, au lieu-dit Vathipetro.

Paterianakis Melissinos 2014 Thrapsathiri Sauvignon

Pomme golden, pêche de vigne au nez, beaucoup de vivacité en bouche, c’est fluide, c’est pur. Très joli blanc qui remet à l’honneur une variété locale, le Thrapsathiri, ici assemblé au sauvignon. Vin bio. http://www.paterianakis.gr/

Miliarakis Péza Single Vineyard  2010

Cerise, réglisse, jolis tannins, assez fluide, tout en élégance.
Les 10 mois de fût sont assez bien fondus – un peu de rondeur, un peu de fumé, mais ni vanille ni caramel. Sélection parcellaire. Vin bio. http://www.minoswines.gr/

Miliarakis Malvazia 2014

Muscaté, abricot, raisin sec, un nez très intense, une bouche gourmande, quelques notes de miel, une légère amertume finale. A la fois ample et très long. Assemblage de Malvazia di Candia et Malvazia Aromatica. http://www.minoswines.gr/

Lyrarakis Kotsifali 2013

L’occasion de vérifier ce que le Kotsfali peut donner seul. Mieux que ce qu’on en dit généralement: beaucoup de fruit (griotte, fruit noir) et un peu de fumée – on pense à un pinot. En bouche, on part un peu plus vers la mondeuse ou la syrah. Comparaison n’est pas raison, ce cépage a ses qualités propres, en tout cas, quand il est bien vinifié. Plus sur l’élégance que sur la concentration en bouche, mais une très jolie finale réglissée. A boire frais. http://www.lyrarakis.com/

Strataridakis Syrah Kotsifali 2013

Nez très fumé, cuir, résine, goudron; curieusement, après tous ces épices, la bouche est plutôt souple et presque délicate. Belle fraîcheur en finale. http://www.strataridakis.gr/

Mediterra Assyrtiko 2014 Kastelos

Nez de coing aux notes fumées, très belle structure, de l’acidité mais aussi une sensation tannique originale pour un blanc. Bonne longueur. http://www.mediterrawines.gr/
http://www.canette.be/

Rhous Winery Ekdosi 6e 2013

Une Syrah élevée 15 mois barrique, mais qui garde une incroyable fraîcheur. Au nez, un concentré de maquis crétois, de la lavande, du thym, de la sauge et pas mal de poivre; en bouche, de la menthe fraîche, des tannins bien enrobés, un peu de cuir et une final sur les fruits noirs et un petit côté. http://www.rhouswinery.gr/

Diamantakis Diamantopetra 2012

Syrah et Mandilaria. La robe est très sombre, le nez épicé, plein d’herbes du maquis (basilic, sauge, immortelle); la bouche nous offre des tannins très fins, très suaves, mais aussi beaucoup de fraîcheur ; le bois est très bien fondu. Un des plus beaux vins dégustés en Crète. http://www.diamantakiswines.gr/

Diamantakis Vidiano Assyrtiko 2014

Un assemblage intéressant que celui de ces deux cépages des iles, c’est gourmand au nez (abricot, fleurs blanches, camomille), mais c’est surtout très riche en bouche, avec une belle note de salinité pour raviver le tout. Ici aussi, l’emploi du bois est superbement maîtrisé. http://www.diamantakiswines.gr/

Zacharioudakis Orthipetra 2008

Un concentré d’herbes aromatiques au premier nez, un soupçon de poivre, d’épinette et de mûre; en bouche, un peu de cuir, des tannins bien présents mais civilisés, longueur impressionnante. Un grand vin. Encore une belle réussite de l’attelage Syrah-Kotsifali.
Cette cave en recèle bien d’autres, en rouge comme en blanc, et vaut le détour aussi pour le somptueux paysage méditerranéen qui l’entoure. http://zacharioudakis.com/

Sans titre-1

 

Hervé Lalau

 

Laisser un commentaire