Anteprime di Toscana 2015

01/06/2015 - Du 14 au 21 février dernier, 199 journalistes dont 3 Belges étaient réunis à Florence pour la dégustation en primeur des toutes les appellations toscanes (DOCG, DOC et IGT).
En voici un petit résumé en attendant un dossier plus exhaustif sur les flamboyants Chianti Classico et leur fleuron supposé, la Gran Selezione.

L’organisation des Anteprime fait montre d’un grand respect pour le journaliste viticole, qui peut déguster (et déguster encore) dans d’excellentes conditions, à l’aveugle et au calme, chacun à sa petite table, et parfois dans de véritables temples de la culture, assisté d’un sommelier privé qui vous sert dans l’ordre des échantillons imprimé sur votre fiche de travail.
Ma voisine Simonne Wellekens et moi avons ainsi pu déguster tous les vins et les noter, par séries de 6. Avec Herwig Van Hove, le troisième journaliste Belge présent,  nous avons pu débattre régulièrement de la vérité et du vin – rien de plus naturel quand on écrit pour In Vino Veritas, pas vrai?

CHIANTI_CLASSICO_COLLECTION_2012-2 1

Les Chiantis

On commence avec les Chianti, présentés dans une ancienne manufacture de tabac de Florence – une véritable fête pour les amoureux de cette appellation. Etaient présents pas moins de 148 Chiantis, principalement du millésime 2014, et originaires des 8 zones reconnues (Chianti, Chianti Colli Fiorentini, Chianti Rufina…), soit 15.500 ha.
Mes coups de cœur :
– Chianti 2014, Azienda Agricola Casa di Monte
– Chianti 2014, Azienda Agricola Corbucci. Robe rouge sombre aux reflets violacés, nez très fruité et bouche débordante de griottes fraîches et bien juteuses.

Les Supertoscans

Suite des dégustations le dimanche avec les supertoscans, issus de la côte en dessous de Livourne (Bolgheri, Carmignano, Orcio, Lucchesi, Montecucco…). Et de cépages internationaux comme le cabernet, le merlot et la syrah.
Mes coups de cœur :
Guado al Tasso Bolgheri DOC Superiore 2012 (Marchesi Antinori).  http://lewine.be
55% cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc et un soupçon de petit verdot. Beau fruit bien mûr, de la fraîcheur et une note un peu espiègle de poivre en bouche.
Des tannins suaves et une structure très équilibrée.
Ornellaia 2012 DOC Bolgheri Rosso Superiore d’Ornellaia e Masseto. www.botticelli.be
Mon favori. Un assemblage très classique.
Beaucoup de fruit et des tannins très civilisés, et surtout énormément d’élégance et de finesse.
Aria di Caiarossa 2011 IGT Toscana Rosso  www.vinesse.be
Ce domaine fut naguère le petit paradis vineux de Jan Theys. Très séduisant aujourd’hui.

View of Caiarossa vienyard, tuscany landscapes during the changes of light, colour and climate of the four seasons. ALL RIGHTS RESERVED © 2009 PHOTO & WORLD COPYRIGHT - FABIO MUZZI

Caiarossa

San Gimignano

Nous poursuivons en bus vers San Gimignano et ses fameux «gratte-ciels» du Moyen-Age.
Nous avons la chance de pouvoir déguster les vins de la dénomination Vernaccia di San Gimignano dans le cadre du musée d’art moderne (et oui !).
Le vin, c’est plus que de l’alcool. 2014 a été une année difficile pour la Vernaccia. Pas mal de vins manquent de matière et de fruité.
Quelques vins sortent du lot, cependant.
Mes préférés
Cappella Sant’Andrea
La jeune génération du domaine, Flavia et Francesco, a fait passé les 8 ha du vignoble en biodynamie. Leur cuvée de base se distingue par son fruité rafraîchissant. Leur cuvée Rialto, issue de vieilles vignes, présente un nez très séduisant d’agrumes bien mûrs. La bouche est ample, un peu grasse, et la finale très longue, sur des belles notes d’amertume.
-La Gentilesca 2014, d’Abbazia di Monte Oliveto
A nouveau beaucoup de fruit et une structure légère mais empreinte de minéralité.

Chianti Classico

Et plus précisément, Chianti Classico, Reserva et Gran Selezione.
Mais qu’est-ce au juste que cette nouvelle mention de Gran Selezione et quelles  sont les conséquences pour le gros du peloton quand un petit groupe de coureurs s’échappe, pour reprendre la comparaison d’Herwig van Hove.
En tout cas, ici aussi, Antinori a très bien tiré son épingle du jeu. Mais encore un peu de patience : In Vino Veritas consacrera bientôt un dossier complet au Chianti Classico.

Montepulciano

Puis nous partons à Montepulciano, à quelque 120 km au Sud-Est de Florence, pour déguster, notamment, le fameux Vino Nobile, DOCG depuis 1980. A noter que le prugnolo gentile, la version locale et tardive du Sangiovese, doit composer au moins 70% des cuvées.
Le Nobile doit subir un élevage d’au moins 2 ans, le Riserva 3 ans, dont la moitié en bois.
Si n avons également pu apprécier quelques 2013 de la DOC Rosso di Montepulciano  2013, l’essentiel des échantillons était constitué de Vino Nobile des millésimes 2012, 2011 en 2010.
Mes préférés : Tenuta Valdepiatta, Fattoria La Braccesca, Canneto, Palazzo Vecchio, Il Macchione et Poliziano.

Mes coups de cœur

Croce di Febo www.vinifera-finewines.be/
Maurizio Comitini, de Croce di Febo, est un vigneron dynamique et toujours en quête d’une meilleure expression de ses terroirs. Son Vino Nobile assemble sangiovese, syrah, colorino, ciliegiolo et mammolo. Si vous aimez les vins authentiques et toute en pureté, c’est la bonne adresse. A épingler aussi, son Vin Santo di Montepulciano (occhio di pernice), un fantastique vin de dessert.
Salcheto  www.vinesse.be
Michele Manelli  a fait de son vignoble de 50 ha un domaine exemplaire en matière de respect de l’environnement naturel. Ce n’est pas pour rien que le Gambero Rosso l’a calssé parmi les domaines les plus verts d’Italie.

salcheto

Salcheto

Montalcino

On termine en beauté avec le «mythique» Brunello di Montalcino.
Pas moins de 135 vins du millésime 2010 étaient proposés lors de ces libations à la gloire du Sang de Jupiter (Sangiovese).
J’en ai retenu 35 (environ 1 sur 3), ceux dont le fruit n’était pas masqué par trop de vieux bois, mais plutôt couverts d’un élégante robe de tannins.
Mes préférés: Podere Brizio, Poggio di Sotto, Talenti, Tassi-Franci, Donatella Cinelli Colombini, Tenute Silvio Nardi et Uccelliera.

Mon coup de cœur: Fanti. http://www.licata.be/
Formidable fruit frais – le sangiovese sous son aspect le plus saignant, des tannins suaves et bien polis.  Belle structure, un vin élégant du début à la finale, très longue.

tenuta-fanti

Fanti


Johan De Groef

Pour accéder aux autres Dossiers IVV, cliquer ici

 

 

Laisser un commentaire