Alsace et pinot noir

11/05/2015 - Seul cépage rouge autorisé dans l’appellation AOP Alsace, le célèbre pinot noir y occupe une position singulière : unique en son genre mais aussi bizarre car près de 38% de sa production est destinée à l’élaboration de crémants.
Sans oublier un passé récent qui le voyait produire en « rouges » uniquement des rosés pâles issus d’une macération courte.
Intéressant donc de pointer ici une évolution sur quelques années seulement : portée par l’élite des vignerons alsaciens, elle a vu naître d’authentiques vins rouges de garde.

Cépage exigeant, difficile à bien travailler pour le vigneron et à apprécier pour le consommateur, le pinot noir  alsacien est  planté dans une mosaïque de sols et de microclimats.
Les meilleures parcelles lui ont rarement été réservées par le passé.
Dès lors, la tâche des vignerons soucieux d’excellence n’a pas été sans difficultés : quels choix poser en matière de viticulture, de vendanges, de vinification et d’élevage pour réussir un pinot noir qualitatif ?
D’ailleurs, de quel profil de vin parle-t-on ici ?
Faut-il  se laisser inspirer par un style bourguignon, quitte à vinifier en saignée pour augmenter la concentration d’une matière apte à supporter un élevage en barriques ?
Faut-il érafler, un peu, beaucoup, pas du tout ?
Faut-il, évolution plutôt récente, privilégier la finesse, la fraîcheur et la minéralité ?
Faut-il sulfiter les vins, à quelle dose ?
Autant de questions sensibles. Les réponses apportées par chacun des vignerons divergent en fonction de leurs terroirs, de leur expérience, de leurs goûts.
Ce qui explique la pluralité des identités dans les vins qui nous avons  goûtés.
Et même si  nous avons découvert des vins très intéressants parmi les 66 cuvées dégustées, nous pensons que la quête du Graal continue. Dans l’ensemble, le pinot noir d’Alsace se cherche  encore…

Domaine Valentin Zusslin Vue sur Orschwihr 1

Domaine Valentin Zusslin Vue sur Orschwihr 

La sélection de notre comité de dégustation

Millésime 2013

7 vins retenus sur les 23 dégustésNEUMEYER1

Pinot Noir Barriques – Gérard Neumeyer – Molsheim
Nez de fruits rouges mûrs, une matière équilibrée, juteuse, à la fraîcheur gourmande et aux tannins fins ; le bois est intégré et la finale de bonne persistance. –  www.Gerardneumeyer.fr
www.terre-vin.be  http://cuvee.be  www.ambrosius.be

oster front

Fronholz – André Ostertag – Epfig
Arômes délicats de framboise et griotte, bouche en tension, fraîcheur minérale, du jus mais des tannins encore un rien stricts dans une matière  dynamique et forte  pour ce millésime. Finale saline.  –  www.domaine-ostertag.fr
www.melchior-vins.be www.gvb-wines.be   www.frankfissette.com

Bernhard Reibel Pinot Noir détouré 1

Pinot Noir  – Bernhard & Reibel – Châtenois
Cerises fraîches et  groseille, bouche fluide, sapide, c’est fin, c’est croquant,  c’est délicat. Une version en fûts de chêne offre un peu plus de structure tannique tout en restant dans le même esprit.-  www.domaineberhard-reibel.fr

MANN ALBERT

Les Saintes Claires – Albert Mann – Wettolsheim
Le style riche de la maison, griottes et grillé au nez, bouche assez extraite  mais juteuse, fraîcheur saline pour équilibrer la légère suavité.  www.albertmann.com
www.courtiersvinicoles.be

Dom PN V

« V »  –  Véronique et Thomas Muré – Rouffach
« V » pour le G.C.Vorbourg  bien entendu,  travaillé ici en bio : tannins souples, notes kirschées,  fraîcheur  minérale et élégance, finale réglissée. –  www.mure.com
www.espacevin.com

Pinot Noir Strangenberg 2013

Strangenberg – Agathe Bursin – Westhalten
Cerises rouges très légèrement kirschées, petite note boisée, tanins suaves, fraîcheur et élan d’une matière au délicat équilibre. agathe.bursin@wanadoo.fr
www.cavedesoblats.com www.vivelevin.be   www.sommeliere.be  www.moulinsimonis.com  www.bacchus.ch

 

Pinot Noir Westhoffen – Caroline et Etienne Loew – Westhoffen
Au-delà de la réduction, une matière superbement minérale, un profil élancé mais de la présence en bouche, bonne persistance sur la fraîcheur minérale. –  www.domaineloew.fr
www.vinolentus.be    www.vinsbrunin.com

 

Millésime 2012

Au contraire des pinots gris 2012 dégustés pour le numéro 165 d’IVV, la plupart des  28 pinots noirs qui nous étaient proposés  dans le même millésime n’ont pas pu nous convaincre .Tantôt trop minces, tantôt trop étalés, ils péchaient le plus souvent par des tannins peu agréables : verdeur de rafles  ou trop de bois, voire les deux ? Sans compter un fruit le plus souvent masqué. Nous n’en avons donc retenu que deux.

FLEITH1

Steinweg – Vincent Fleith – Ingersheim
Un vin au fruit rouge croquant, tout en fraîcheur. Enjoué sans être ultra expressif, il offre une belle buvabilité grâce à sa matière fruitée et soyeuse. www.vincent-fleith.fr

STOEFFLER PN cuve´e xxc

Cuvée XXC – Vincent Stoefler – Barr
Né sur le G.C. Kirschberg de Barr, il présente un nez discret de fruits rouges et noirs avec une touche boisée. La matière est assez puissante  mais garde tout son éclat, la structure tannique est onctueuse et juteuse, la finale plus minérale. www.vins-stoeffler.com
www.biobelvin.com   www.maisondesvins.be  www.kempischwijnhuis.be

Millésimes plus anciens

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Chemin de Pierres  2011 – Jean-Louis et Fabienne Mann – Eguisheim
Framboise, cassis, agrumes  dans un nez expressif et élégant, plus suave que la bouche. Celle-ci  possède une trame de tannins un rien serrés mais enrobés de jus. Agréable fraîcheur minérale. www.vins-mann.com
www.lerepairedusommelier.be    www.cru.be  www.etiquette-wines.com

deiss t-burlenberg2010

Burlenberg  2010 – Marcel Deiss – Bergheim
Une matière profonde,  un nez aux arômes complexes de cassis, griotte, fumée, épices. La bouche est structurée autour de tannins encore un rien stricts, renforcés par une fraîcheur minérale très
Un vin de terroir à forte personnalité dans un grand millésime. A carafer. www.marceldeiss.com
www.wine-not.be   www.vitisvin.be www.portovino.be www.oliviervins.com    www.sobelvin.be

sipp pn gro 09

Grossberg  2009 – Louis Sipp – Ribeauvillé
Nez précis avec des notes de jus de groseille, de griotte, de mine de crayon.  Une agréable fraîcheur saline procure beaucoup de vitalité à une matière aux tannins serrés  et couverts de jus. www.sipp.com
www.qualivino.be   www.vanlaer-ets.be gaston.lijnen@telenet.be

zusslin Pinot-Noir-Bollenberg-Harmonie 1

Bollenberg Harmonie 2009 – Valentin Zusslin –  Orschwihr
Plus horizontal que vertical en dépit de son acidité, c’est un vin qui plaira aux amateurs de vin sans SO2. Tannins juteux, savoureux et fruits noirs. Une autre version  Bollenberg  09 avec  30mg de SO2 libre  existe, plus droite, plus vitale. www.zusslin.com
 www.titulus.be   www.uvinum.be

Strangenberg  2011 – Eric Rominger –  Westhalten
Fruits rouges et épices au nez. Belle vitalité en bouche, arômes de griotte, de petits tannins juteux et fruités, matière sapide de l’attaque à la finale. vins-rominger.eric@wanadoo.fr

Bernard Arnould

 

Louis Sipp – Grossberg

Grossberg_SIP_7588 1

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire