Ad Bibendum: 20 ans déjà.

19/03/2018 - Ad Bibendum signifie grosso modo « buvons ».
Mais pas n’importe quoi !

Dès 1997, Bjorn et Johan ont quitté les sentiers battus pour partir à la découverte des viticulteurs aux quatre coins de la planète, qui produisent des vins de caractère.
La curiosité et la passion les animent, mais aussi l’expertise.
Depuis 1997 ils ont constitué un assortiment de 800 références issues de 18 pays, de l’Amérique du Sud à l’Autriche, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande au Portugal, de l’Afrique du Sud à l’Espagne.

Une petite sélection qui nous a mis l’eau (le vin) à la bouche !

Verdicchio di Matelica 2016 – Colle Stefano – Marche

Le domaine Colle Stefano  se situe au centre des Marches. Les collines ondulent à perte de vue dans la vallée de Camerino, la seule qui ne s’ouvre pas sur la mer. Son climat tempéré et ses sols permettent l’élaboration de vins blancs tout en fraîcheur et minéralité. D’autant, dans ce cas, que les 15 hectares de verdicchio sont cultivés en bio depuis 1995. Le nez regorge d’arômes d’agrumes, entre citron et mandarine, enrichis d’une touche de coing et de notes minérales bien typées de la zone de Matelica. La bouche marie harmonieusement acidité, minéralité et suavité du fruit mûr. L’énergie de la matière accentue la buvabilité d’un vin qui se gardera toutefois facilement quelques années car il possède du fond.

Fabio Marchionnis

Puramun Reserva – Chardonnay 2016 – Mendoza Argentine

Pepe Galante, l’un des winemakers  historiques d’Argentine, est persuadé que la Vallée de l’Uco, dans la région de Mendoza, est l’un des meilleurs terroirs du pays pour obtenir des vins de haute qualité. Et cela, grâce à l’altitude, cause du différentiel thermique jour/nuit , la diversité des sols, le climat. Les raisins proviennent d’endroits différents tout au long de la vallée ce qui favorise la complexité des vins. Ce chardonnay en est un bel exemple avec ses arômes de fleurs blanches, d’agrumes, de noisette, le tout agrémenté d’un boisé grillé mesuré. L’élégance de la matière, sans la lourdeur trop courante dans les chardonnays du Nouveau Monde, la tension, la minéralité, tout cela rapproche ce vin de la Bourgogne.

Pepe Galante

Honoro Vera 2016 –  Rioja – Juan Gil Bodegas Familiares

L’ambitieuse famille Juan Gil exploite bon nombre de domaines répartis entre différentes appellations d’Espagne – notamment Ateca, en D.O. Calatayud, Can Blau, en D.O. Monsant, Orowines, en D.O. Rias Baixas et Juan Gil en D.O. Jumilla. Honoro Vera est un joli projet avec lequel Miguel Gil rend hommage à son grand-père Honoro et à sa grand-mère Vera. Sous cette marque, on trouve trois vins rouges, un blanc et un rosé, qui sont chacun originaire d’une appellation différente.
La cuvée que nous avons sélectionnée est un Rioja de style moderne issu du seul tempranillo – le plus répandu de tous les cépages espagnols.

Les vignes, plantées sur des parcelles riches en calcaire et en argile, se situent près du bourg de Laguardia, en Rioja Alavesa; le sous-sol et l’altitude garantissent une maturité optimale des raisins, ce qui est important dans le cas d’un cépage précoce comme le tempranillo. La fermentation a lieu en cuves inox et à peine 5% du vin est élevé en fûts de chêne (français). D’où un superbe fruité.
D’une robe d’un rouge sombre aux reflets violacés sur le pourtour, il présente un très beau nez de petits fruits – framboise, fraise, mûre. A l’agitation apparaissent des touches d’épices. En bouche, on retrouve les petits fruits, myrtille, cerise et mûre, avec une pointe de cacao et de pain grillé. Beaucoup de tension et de fraîcheur et des tannins marqués mais mûrs et bien fondus. La finale est juteuse avec une jolie pointe d’amertume. Bref, un Rioja robuste mais équilibré et élégamment fruité qui fera honneur à un lapin ou une perdrix.

Virginia Vineyard Red – Shiraz/Cabernet/Merlot 2016 –  South Australia –  Primo Estate

Originaire des Marches, en Italie, Primo Grilli a planté ses premières vignes en 1973 à Virginia, à une trentaine de kilomètres d’Adelaide, en Australie Méridionale. Son fils Joe a fait des études d’oenologie au collège de Roseworth. Avec lui, les vins du domaine ont acquis une réputation flatteuse, celle de vins australiens modernes aux racines italiennes, autrement dit, la dolce vita à l’Australienne. Sur la contre-étiquette, la devise de Joe Grilli complète le tableau : «La vie est trop courte pour boire autre chose que de grands vins».  La robe est d’un rouge sang, avec quelques reflets violets sur le pourtour. Le nez très séduisant nous offre du fruit noir et rouge: myrtilles, prunelles, cerises du Nord. A l’agitation, on perçoit des notes de réglisse et d’eucalyptus et une pincée de poivre noir.  La bouche est riche, crémeuse et suave, pleine des fruits perçus au nez. La structure est élégante, les tannins soyeux tout est bien en place, en équilibre, en finesse. La finale très longue nous gratifie d’une pointe de sel qui appelle une nouvelle gorgée. Conformément à la devise de Joe, ce vin est à boire tous les jours en espérant que la vie soit la plus longue possible. Ce vin appelle de belles préparations gastronomiques.

Côtes-du-Rhône ou Châteauneuf-du-Pape ?

Quand on apprécie un domaine de Châteauneuf-du-Pape, mais que quelque souci de trésorerie nous empêche d’accéder au flacon désiré, il existe une agréable possibilité, opter pour le Côtes-du-Rhône de la propriété. Les parcelles jouxtent généralement celles du cru, ce qui en fait un rapport qualité/prix de premier choix. Celui du Domaine de Marcoux le confirme.

Côtes-du-Rhône 2015 Domaine de Marcoux

La robe grenat nous rappelle l’époque de la venaison avec son cortège de fruits des bois confits. Airelles, mûres, cassis, framboises ajoutent à leurs parfums celui du sous-bois à l’automne, feuilles tourbillonnantes qui couvrent les sentes de leurs rouges et ors. La bouche ne dément pas les impressions nasales qu’elle développe d’ailleurs en y apportant fraîcheur et structure tannique. Telle une soie sauvage, un rien rugueuse, la trame se macule du jus des baies qu’elle saupoudre de poivre noir, puis en renforce le goût de genévrier et les souligne d’un trait de réglisse. Un vrai délice qui, en saison, accompagnera le gibier, mais ne refusera pas, tout au long de l’année, aux viandes en sauce ou grillées, aux pâtés et terrines, aux tomates confites, ….


Ce Côtes-du-Rhône est issu de deux parcelles de Grenache des lieux-dits Maucoil et Bois Lauzon, cultivées en agriculture biologique comme tout le domaine. Après la vendange (manuelle), éraflage, foulage, macération pré-fermentaire à froid se succèdent (levures indigènes). Après une macération de 15 jours à 3 semaines, une fois la fermentation malolactique terminée, l’élevage se fait en cuve béton. Mise en bouteille après 10 mois.
www.domainedemarcoux.fr

Sur un air bulgare, Katarzyna Estate

Au Sud de la Bulgarie, se situe la Vallée des Thraces, une des région les plus propices à la culture de la vigne; elle abrite notamment Katarzyna Estate, un domaine de 550 hectares au pied des Monts Rhodopes.

 La Bella 2015 Thracian Valley Katarzyna Estate

La robe est presque noire; le nez un rien musqué se parfume de jus de cerise, de cassis et de prune sombre, relevés d’épices, poivre, cannelle et muscade, qui viennent titiller les narines. La première gorgée nous paraît austère, minérale, cistercienne. Puis, petit à petit, elle libère ses jus, en un temps devient gourmande. Quoiqu’elle laisse toutefois, comme pour nous avertir un fin liseré amer, histoire qu’on se souvienne que La Bella ne se donne qu’à ceux qui savent l’apprécier. L’atmosphère alors se fait tendre et c’est ensemble qu’on prend à chaque goulée un peu plus de plaisir.
Assemblage de Cabernet Sauvignon, de Merlot, de Syrah et Malbec élevée en barriques de chêne français dont 40% de neufs.
Le domaine fait 550 ha établis au pied des Monts Rhodope sur des sols de sables gris blanc à cailloutis calcaires.
www.katarzyna.bg
www.adbibendum.net

Pour accéder aux autres «Portrait», cliquer ici

 

Laisser un commentaire