2017, le millésime des extrêmes

15/11/2017 - Vigneron dans l'Entre-deux-Mers, Stéphane Defraine, nous brosse un aperçu du millésime 2017 à Bordeaux; pas au niveau gustatif, bien sûr, mais des conditions climatiques. Cela nous change des communiqués de presse dithyrambiques des interprofessions et autres syndicats viticoles !

Je ne sais pas si c’est à cause de la montée des nationalistes de tout poil en Europe, des élections ubuesques aux USA, ou encore des tempêtes tropicales de cet automne, aux noms parfois poétiques, mais ce millésime 2017 a été celui de toutes les extrêmes.

Un soleil généreux sur les 3 premiers mois de l’année a engendré un débourrement précoce. On a eu beau « serrer les fesses », le gel est arrivé le 21 avril, puis les 27 et 28, frappant plus de la moitié des vignes bordelaises avec des taux allant de 20 à 90%. A Fontenille, les vignes rouges, plus exposées, ont été plus touchées.

Ensuite, il a fallu gérer… Ou plutôt faire contre mauvaise fortune bon cœur… Le mois de mai est arrivé avec beaucoup de chaleur et de soleil, la vigne a poussé de partout. A cause du gel, il y avait sur les mêmes parcelles des stades phénologiques différents. Il a fallu lever en trois fois, passer et repasser pour tout mettre en ordre, épamprer en 3 passages sur les Merlots. Le pire, c’est d’avoir été obligé de travailler dans certaines parcelles en sachant qu’il n’y aurait pas de récolte.

C’était la première fois que nous avons vu ça : le mois de juin a été chaud et humide. La vigne nous a alors rappelé qu’elle était une plante tropicale. Nous avons enregistré dans des sauvignons une pousse de 70 cm en une semaine !

Pas de vacances cette année. Il a fallu tout préparer pour être prêt fin août. Les vendanges ont débuté le 4 septembre.

Côté vinification, la clef de la réussite en blanc s’est trouvée dans la patience. Le côté végétal a mis du temps à s’estomper, pour laisser la place à des arômes d’agrumes, type pamplemousse de grande qualité.  Il a fallu vendanger avec discernement les parcelles plus ou moins gelées. Nous avons fait bien plus de prélèvements que d’habitude pour être au bon endroit au bon moment. Mais ça valait vraiment le coup ! Les blancs secs sont vifs et très expressifs.

En ce qui concerne le rosé, les cabernets francs sont particulièrement aromatiques.

En rouge, l’obsession a été la maturité des pépins. Nous avons vendangé les vignes partiellement gelées pour obtenir des fruits frais, sachant qu’il était impossible d’arriver à une maturité homogène des pépins. La stratégie adoptée a été celle de la macération préfermentaire, avec des durées de cuvaison courtes. Cela a donné des vins fruités et peu tanniques A l’inverse, Pour les vignes qui gagnaient à attendre, nous avons joué la carte du fruit mûr et des pépins mûrs. A ce stade nous avons dans le chai de quoi faire des assemblages intéressants. On verra tout ça après les malos. En tout les cas, c’était intéressant à vinifier. Les choix de stratégie de vinification vont être prépondérants pour le résultat du millésime. Les vinifications ne sont pas terminées, mais nous pouvons remarquer une belle couleur et une belle expression aromatique, du fruit et de la fraîcheur. Des vins souples et équilibrés qui vont offrir un joli millésime.

Résultat des courses : une baisse de 40 à 50% des volumes sur Bordeaux; une récolte précoce avec 15 jours d’avance; beaucoup de travail pour un maigre résultat.
Par contre, la belle surprise est la qualité des vins.

Stéphane Defraine, Château de Fontenille

Pour les autres News cliquer ici

Connectez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

Abonnez-vous ou inscrivez-vous au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (gratuit)

IVV numérique, c'est tout le magazine In Vino Veritas, avec les fonctionnalités modernes en plus. Un contenu réactualisé 4 fois par semaine.
Pour accéder à tous nos articles, et à nos outils de recherche et d'interactivité, une seule solution, l'abonnement!
Quatre formules :

  • L’accès gratuit au « Bar-à-Vins In Vino Veritas » (compris avec l’abonnement)
  • L’abonnement d’un an à 40€
  • L’abonnement de 2 ans à 76€
  • L’ offre d’essai de 15 jours à 5€

Je m’inscris et/ou je m’abonne